salpêtrer

salpêtrer

v.t.
1. Couvrir de salpêtre : L'humidité salpêtre les murs.
2. Mêler de salpêtre.

SALPÊTRER

(sal-pê-tré) v. a.
Répandre du salpêtre sur un espace de terrain, le mêler avec la terre, et battre fortement, pour rendre ce terrain dur et imperméable à la pluie. Salpêtrer une allée de jardin, une cour.
Faire naître le salpêtre. L'humidité salpêtre les murs.
Se salpêtrer, v. réfl. Être pénétré de salpêtre. Cette cave se salpêtre.
La facilité avec laquelle elle [la chaux] se salpêtre [, Instr. fabr. du salpêtre, 1820, p. 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Salpêtre.

salpêtrer

SALPÊTRER. v. tr. Couvrir de salpêtre. L'humidité commence à salpêtrer ce mur. Cette cave humide se salpêtre.

Il signifie spécialement, en termes de Jardinage, Mettre du salpêtre sur un espace de terrain, le mêler avec la terre, qu'on frappe ensuite fortement, pour rendre ce mélange dur et impénétrable à la pluie. Vous voulez faire sabler cette allée de jardin, cette petite cour, cela ne suffirait pas : il faut la faire salpêtrer.