sauterelle

sauterelle

n.f.
1. Insecte sauteur de couleur jaune ou verte, aux longues pattes postérieures.
2. Fam. Personne maigre.

SAUTERELLE

(sô-te-rè-l') s. f.
Insecte ailé du genre locuste qui s'avance en sautant, famille des orthoptères sauteurs.
Depuis Bab-el-Mandeb jusqu'à Bara, on enfile les sauterelles pour les porter au marché [BUFF., Suppl. à l'hist. nat. Œuv. t. XI, p. 262]
Abusivement, il se dit pour le criquet (voy. CRIQUET 1) qui est un insecte dévastateur.
Le matin, ce vent brûlant fit élever les sauterelles [SACI, Bible, Exode, X, 13]
L'excommunication des sauterelles et des insectes nuisibles aux moissons a été très en usage, et subsiste encore dans plusieurs rituels ; l'usage est passé, on laisse en paix Aristote, les sorciers et les sauterelles [VOLT., Pol. et lég. Traité sur la tolér. comment elle peut être admise]
Sauterelle de mer, la squille mante. Il se dit aussi de la crevette.
Synonyme de fausse équerre, voy. ÉQUERRE, n° 2.
Terme de serrurier. Branche de bascule droite.
Terme rural. Partie de la marcotte qui est hors de terre et qui tient à la main.
Nom donné à de petits mécanismes que l'on peut faire sauter sur-le-champ, et qui servent à rattacher les barres de séparation dans les écuries et étables aux cordes qui les soutiennent.
Synonyme de sauterolle.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il duna à ruil [rouille] le fruit d'els, et les lur travalz à salterele [, Liber psalm. p. 109]
  • XIVe s.
    Yraignes, sautereaux, papillons. [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Les sauterelles nobles du pays broutent ceux du tiers estat, mesme le pauvre laboureur [FROUMENTEAU, Finances, III, p. 275]
    Soudain que le niveau eut fini son propos, voicy la sauterelle [fausse équerre] qui s'esleve en disant : ....je fay des actes que nul ne sauroit faire, et je vous demande, sçauriez-vous conduire un bastiment en une place biaise ? [PALISSY, 92]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, sauteriau ; provenç. sautarella ; de sauter. Dans le XVe siècle sauterelle signifiait aussi une sorte de danse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SAUTERELLE. Ajoutez :
    Nom, en Normandie, d'un jeu d'enfant, qui est la marelle.
    Mais aux barres, à la sauterelle, au cheval fondu, je reprenais avantage, ça me suffisait [, Mémoires d'un imbécile, ch. VIII, par E. NOËL, dans Philos. posit. janvier-février 1875, p. 136]

sauterelle

SAUTERELLE. n. f. Insecte ailé qui avance en sautant à l'aide de ses deux pattes postérieures. Sauterelle verte, grise. Une nuée de sauterelles.

En termes de Maçonnerie, de Charpenterie, etc., il se dit d'une Fausse équerre mobile, instrument formé de deux règles assemblées à l'une de leurs extrémités par une charnière, et qui sert à prendre et à tracer toutes sortes d'angles.

sauterelle

Sauterelle, ou Danseresse, Saltatrix.

Traductions

sauterelle

Heuschrecke, Grashüpfergrasshopper, locustsprinkhaan, jakobsladderארבה (ז), חגב (ז), חסיל (ז), ילק (ז), חָגָב, חָסִיל, אַרְבֶּה, חגבkobylka, kobylka lučnígræshoppesaltamontes, chapulín, grillorohutirtsملخheinäsirkkaskakavactücsökbelalangcavalletta, locusta, saltamartino, saltarellaきりぎりす, バッタ, 蝗, 飛蝗, イナゴ메뚜기žiogassienāzisgresshoppegafanhotoкузнечикkobilicaskakavac, скакавацgräshoppapanziçekirge蚂蚱, 蝈蝈, 螞蚱, 蚱蜢ακρίδαجُنْدُبkonik polnyตั๊กแตนchâu chấu (sotʀɛl)
nom féminin
insecte qui saute

sauterelle

[sotʀɛl] nfgrasshopper