savamment

savamment

adv.
1. De façon savante : Commenter savamment des découvertes scientifiques doctement [litt.]
2. Avec habileté : Un équilibre savamment maintenu habilement, ingénieusement ; malhabilement
3. En sachant qqch par expérience : Il en parle savamment, puisqu'il l'a déjà subi.

savamment

(savamɑ̃)
adverbe
1. d'une façon savante, avec érudition expliquer savamment un phénomène naturel
2. maladroitement d'une manière habile, avec adresse un projet savamment orchestré

SAVAMMENT

(sa-va-man) adv.
D'une manière savante.
....Sur ce point si savamment touché, Desmares dans Saint-Roch n'aurait pas mieux prêché [BOILEAU, Sat. X]
Plus savamment cruel, par quelques grains de poudre L'homme imite l'éclair, son bras lance la foudre [DELILLE, Trois règn. I]
Parler savamment d'une chose, en parler avec connaissance.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sçavantement, sçavamment [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Savant, et le suffixe ment.

savamment

SAVAMMENT. adv. D'une manière savante. Il disserte savamment sur un grand nombre de sujets. Il traita cette matière savamment.

Parler savamment d'une chose, En parler avec connaissance. C'est une affaire dont il est bien instruit, il en pourrait parler savamment.

savamment


SAVAMMENT, adv. SAVANT, ANTE, adj. SAVANTâSSE, s. m. [Savaman, van, vante, vantâce: 2e lon. excepté au 1er; 3e lon. au dern.] Savant est 1°. qui sait beaucoup, qui a beaucoup de science. "C'est un homme fort savant. "Il est savant en Théologie, en Mathématique, dans l'Histoire. = Subst. "C'est un Savant. Les Savans. Il fait le savant, elle fait la savante. "Leibnitz était peut-être le Savant le plus universel de l'Europe. Volt. "En ce tems déplorable, il y avait des Savans, mais c'étaient des Savans superbes, pleins de cette science réprouvée, qui enfle et qui corrompt. Bourdal. = 2°. En parlant des livres, qui est rempli d'érudition: "Livre savant. = 3°. Qui est bien instruit, bien informé. J'en parle comme savant. "Il est bien savant dans ces afaires là. "Après tout ce qu'il m'a dit, je n'en suis pas plus savant. = Cette fille est trop savante: elle sait des chôses qu'elle devrait ignorer.
   Rem. 1°. Savant aime assez à précéder, sur-tout au féminin. "Les savantes merveilles; les savantes richesses. Rousseau. "De savantes observations, remarques, etc. = 2°. Il y a de la diférence entre un savant homme et un habile homme. Le premier marque la Litératûre, et l'aûtre l'adresse et le jugement. Un homme peut être fort savant, sans être habile, dit l'Auteur des Réflexions (Andry); Cependant l'habileté, qui regarde sur tout les maniment des afaires, peut être bornée à un genre où la science soit peu nécessaire. Un habile Procureur, par exemple, peut être dispense d'être ce qu'on apèle un Savant. Voy. Habile. = 3°. Érudit, Docte, Savant, (synon.) Les deux premiers savent des faits dans tous les genres de littératûre: l'Érudit en sait beaucoup, et le Docte les sait bien. Le Docte et le Savant connoissent avec intelligence; le Docte connoit des faits de Littératûre, qu'il sait apliquer: le Savant connoit des principes, dont il sait tirer les conséquences. — Une bone mémoire et de la patience, dans l'étude, sufisent pour former un Érudit. Ajoutez-y de l'intelligence et de la réflexion, vous aurez un homme Docte. Apliquez-celui-ci à des matières de spéculation et de science; et donnez-lui de la pénétration, vous en ferez un Savant. — Ces trois termes se disent des personnes; mais il n'y a que Docte et Savant qui se disent des chôses. On dit d'un Livre, qui contient beaucoup de faits de littérature et grand nombre de citations, non pas qu'il est Érudit, mais qu'il est rempli d'érudition. BEAUZ. Synon. = Faux Savant. V. FAUX, adj. = Faire quelqu'un savant d'une chôse, la lui aprendre, est un gasconisme. "Je l'ai fait savant de votre libertinage. Gasc. corr. = L'Ab. Mongault dit, rendre savant, mais sans régime. "Il est venu me trouver dès le douze, mais il ne m'a pas rendu plus savant (Cic. à Attic.), c. à. d. il ne m'a rien apris.
   SAVAMMENT, d'une manière savante (n°. 1°.) "Il écrit, il parle savamment de toutes chôses. = Comme un homme instruit et bien informé (n°. 3°.); j'en parle savamment.
   SAVANTâSSE se dit, par mépris, d'un homme qui afecte de paraitre savant, mais qui n'a qu'un savoir confus. Acad. C'est cette dernière circonstance qui caractérise le savantâsse. — M. l'Ab. de Fontenai le dit des femmes. "Nous allons voir pulluler par-tout (au moyen du Traité de l' Éducation des Femmes) non seulement des Sévigné, des Déshoulières; mais des Dacier, des Savantasses, des Hommasses, qui vous parleront tout comme un Pédant formé dans les Écoles de Médecine et de Chirurgie, du pancréas, du mésentère, etc.

Synonymes et Contraires

savamment

adverbe savamment
1.  De façon savante.
spirituellement -littéraire: doctement.
Traductions

savamment

[savamɑ̃] adv
(= habilement) → skilfully
(= avec érudition) → learnedly