savon


Recherches associées à savon: savon liquide

savon

n.m. [ lat. sapo, saponis ]
1. Produit à base de corps gras servant au nettoyage ainsi qu'au blanchissage ; morceau moulé de ce produit : Du savon en paillettes. Du savon liquide. Des bulles de savon. Un savon de Marseille.
2. Fam. Sévère réprimande ; remontrance : Il a passé un savon à ceux qui étaient en retard il les a grondés

SAVON

(sa-von) s. m.
Composition résultant de l'action de la potasse ou de la soude sur les corps gras, et servant à blanchir, à nettoyer. Savon de toilette. Bulle de savon.
On emploie ordinairement cinq à six livres de savon pour une lessive du poids de cinq cents livres [GENLIS, Maison rust. t. II, p. 21, dans POUGENS]
Dans les mains d'un enfant, un globe de savon Dès longtemps précéda le prisme de Newton [DELILLE, Trois règ. I]
Savon blanc, savon préparé en grand à Marseille, avec l'huile d'olive et la soude artificielle pure. Savon marbré, savon commercial renfermant un savon à base de fer disposé par couches dans la pâte, qui est blanche ; il contient souvent aussi du sulfure de fer provenant de la réaction du sel de fer qu'on ajoute, sur les sulfures alcalins contenus dans la soude artificielle brute ; c'est ce savon qui sert aux usages domestiques. Savon vert ou noir, savon mou.
Le cent pesant de savon noir et vert, mol et liquide, 5 livres, [, Tarif, 18 avril 1667]
On fabrique les plus communs qu'on nomme savons verts ou noirs, avec les marcs d'huile d'olive, de noix, de navette, et les alcalis caustiques traités par l'ébullition [FOURCROY, Conn. chim. t. VII, p. 331]
Savon amygdalin ou médicinal, savon officinal qu'on prépare à froid en traitant l'huile d'amandes douces par la lessive caustique des savonniers. Savon végétal, poudre composée de huit parties de gomme arabique et d'une de bi-carbonate de potasse. Savon animal ou de moelle de bœuf, savon préparé avec la moelle de bœuf purifiée, et de la lessive de savonnier. Savon sulfureux, savon à base d'huile d'olive, avec du sulfure de potassium et du sulfure de sodium ; il s'emploie surtout en bains. On prépare d'une façon analogue des savons iodurés et des savons camphrés. Savon de Starkey, savonule qui résulte de la combinaison de la soude et de l'essence de térébenthine.
Savonnage.
Ceux-là [collets] sont assez beaux, mais de mauvais service ; En moins de trois savons on ne les connaît plus [CORN., Galer. du Pal. I, 6]
Fig. et populairement. Donner un savon à quelqu'un, le réprimander fortement.
Le Moulin à vent [désignation cryptographique d'un officier d'ordonnance] a eu un bon savon, [, Correspond. du gén. Klinglin, I, 426]
Savon de Bécœur, préparation pour préserver des insectes la peau des animaux empaillés.
Savon des verriers, bioxyde de manganèse, qui sert à blanchir le verre.
Savon naturel, espèce d'argile très fine. Savon de soldat, savon minéral, pierre à détacher.
Terme d'alchimie. Savon des philosophes, le mercure.
Nom d'un poisson de l'île de Bourbon, centropristis saponaceus, Val.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Savelon [J. DE GARLANDE, p. 588]
  • XVIe s.
    Une once de savon noir [O. DE SERRES, 970]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, savelon ; provenç. sabo ; espagn. xabon ; port. sabão ; ital. sapone ; du lat. saponem ; grec, mot que l'on croit d'origine gauloise : Galliarum hoc inventum, dit PLINE, XXXIII, 12, 51.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SAVON. Ajoutez :
    10°
    Savon de Gênes, ancien nom du savon blanc consacré aux teintures et à la manipulation de la soie [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 362]
    11°
    Arbre à savon, le sapindus [BAILLON, Dict. de botan. p. 248]

savon

SAVON. n. m. Produit obtenu par la combinaison d'un acide gras avec un alcali et qui sert à blanchir le linge, à nettoyer, à dégraisser. Un pain de savon. Savon de Marseille. Savon noir. Savon minéral. Savon liquide. Savon de toilette. Savon pour la barbe, savon à barbe. Savon dentifrice. Eau de savon. Mousse de savon. Bulle de savon. Frotter avec du savon. Cette tache s'en ira au savon.

Fig. et pop., Donner un savon à quelqu'un, Le réprimander, le tancer fortement.

savon

Savon, Sapo, saponis.

Savon muscat, Sapo moschatus.

savon


SAVON, s. m. SAVONAGE, s. m. SAVONER, v. act. SAVONERIE, s. fém. SAVONETTE, s. fém. SAVONEUX, EûSE, adj. [3e é fermé au 3e, e muet au 4e, è moy. au 5e, long. aux deux derniers; , nerie, nète, neû, neû-ze.] Savon, pâte faite avec de l'huile et un sel alcali, qui sert à nétoyer, à dégraisser, à blanchir le linge, etc. — Savoner, nétoyer, blanchir avec du savon. Savonage, action de savoner. Savonerie, lieu où l' on fait le savon. * Quelques-uns disent savonière, mais mal. — Savonette, boule de savon préparé, dont on se sert pour rendre la barbe plus tendre au rasoir. Savoneux, qui tient de la qualité du savon. Ces eaux minérales sont savoneûses.
   Rem. 1°. Se savoner se dit des toiles peintes, qui ne perdent pas leur couleur au savon. "Les toiles peintes des Indes se savonent. = 2°. En st. fig. famil. on dit qu'on a bien savoné quelqu'un, pour dire qu'on lui a fait une bone réprimande. L'Acad. traite cette locution de populaire; mais ce qui est un barbarisme d'expression, c'est de dire, en ce sens, qu'on a fait un savon, un bon savon à quelqu'un.

Traductions

savon

Seifesoapzeep, standjeמנה (נ), סבון (ז), סַבּוֹןsabómýdlosæbeσαπούνιsapojabónseepsaippuasapunszappansabunsápasapone, intemerata, lavata di caposaposåpemydłosabãosăpuntvål, såpasabunisabunмылоصَابُون石鹸비누สบู่xà phòng肥皂САПУН肥皂 (savɔ̃)
nom masculin
produit utilisé avec de l'eau pour nettoyer

savon

[savɔ̃] nm
(= produit) → soap
du savon de Marseille → toilet soap
(= bloc) → bar of soap
(fig) passer un savon à qn → to give sb a telling off