scammonée

SCAMMONÉE

(ska-mo-née) s. f.
Gomme-résine, très purgative, employée en médecine, dont on a deux espèces. Scammonée d'Alep, offrant deux variétés : la scammonée en coquilles, la plus estimée, venant d'incisions faites au collet de la racine du convolvulus scammonia, L. ; l'autre venant du suc exprimé des racines, après les avoir lavées. La scammonée de Smyrne provenant de plusieurs plantes différentes, et, entre autres, d'une apocynée, periploca secamone, L.
Scammonée de Montpellier, scammonée en galettes ou fausse scammonée ; on la fabrique, dans les départements méridionaux, avec le suc exprimé d'une apocynée appelée cynanchum monspeliacum, L. dans lequel on incorpore des substances résineuses et purgatives.
Scammonée d'Allemagne, liseron des haies, convolvulus sepium, L. Scammonée d'Amérique, racine du liseron méchoacan.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Souvent une medecine de scamonée ou de rhubarbe donne la fievre [PARÉ, XX, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. escamonea ; ital. scamonea ; du lat. scammonea ou scammonia ; du grec.

scammonée

SCAMMONÉE. n. f. T. de Pharmacie. Sorte de gomme-résine très purgative, qu'on tire de la racine d'une espèce de liseron. Scammonée d'Alep. Scammonée de Smyrne.

Il se dit aussi de la Plante qui fournit cette substance. Racine de scammonée.