scytale

SCYTALE1

(si-ta-l') s. f.
Terme d'antiquité grecque. Sorte de chiffre dont se servaient les Lacédémoniens pour écrire des lettres mystérieuses, et qui consistait en ceci : on prenait deux rouleaux de bois de grosseur égale, dont les deux correspondants avaient chacun le sien ; celui qui voulait mander quelque chose de secret tortillait autour de son rouleau une lanière de parchemin, sur laquelle il écrivait ce qu'il voulait faire savoir à l'autre, qui, ayant reçu cette lanière, la tortillait aussi sur son rouleau et trouvait tout d'un coup les mots et les lignes dans leur ordre naturel.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, bâton.

SCYTALE2

(si-ta-l') s. m.
Genre de reptiles ophidiens, de la famille des hétérodermes.

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, nom d'un serpent, qui, comme un bâton, est d'égale grosseur partout.

scytale

SCYTALE. s. f. T. d'Antiq. grecque. Chiffre dont les Lacédémoniens se servaient pour écrire des lettres mystérieuses: il consistait en une bande étroite de parchemin sur laquelle on écrivait après l'avoir roulée en spirale autour d'un cylindre de bois; on l'envoyait déroulé, et ceux auxquels il était adressé ne pouvaient le lire qu'en l'appliquant de la même manière sur un cylindre d'égal diamètre.