sensiblerie

(Mot repris de sensibleries)

sensiblerie

n.f.
Péjor. Sensibilité affectée et outrée, frisant le ridicule : Essayons d'analyser cette question sans aucune sensiblerie.

sensiblerie

(sɑ̃sibləʀi)
nom féminin
péjoratif trop grande sensibilité Sa sensiblerie est ridicule.

SENSIBLERIE

(san-si-ble-rie) s. f.
Terme familier. Sensibilité fausse, affectation de sensibilité. Il est ridicule par sa sensiblerie.
Je suis obligé d'avoir l'air de comprendre toute cette sensiblerie allemande, de connaître un tas de ballades, toutes drogues qui me sont défendues par le médecin [H. DE BALZAC, la Peau de chagrin]

ÉTYMOLOGIE

  • Sensible, par l'intermédiaire d'un mot factice sensiblier, celui qui fait métier de sensibilité. Ce mot est dû à Mercier, qui dit dans sa Néologie, t. II : J'ai employé plusieurs fois ce mot dans mes rapports, et j'ai toujours vu qu'il y faisait un bon effet.

sensiblerie

SENSIBLERIE. n. f. Sensibilité fausse et outrée, affectation de sensibilité. Cette femme est d'une ridicule sensiblerie. Sa bonté prétendue n'est que sensiblerie. Ce drame est plein de sensiblerie.
Traductions

sensiblerie

רגשיות (נ), רגשנות (נ)

sensiblerie

Gefühlsduselei

sensiblerie

[sɑ̃sibləʀi] nf (= sentimentalisme) → sentimentality
sens interdit nmone-way street
J'ai failli prendre un sens interdit → I nearly went the wrong way down a one-way street.