sept

sept

[ sɛt] adj. num. card. inv. [ lat. septem ]
1. Six plus un : Un groupe de sept musiciennes. Magasin ouvert sept jours sur sept.
2. (En fonction d'ordinal) De rang numéro sept ; septième : La page sept de ce document. Charles VII.
n.m. inv.
1. Le nombre qui suit six dans la série des entiers naturels ; le chiffre représentant ce nombre : Trois plus quatre font sept. Le sept arabe.
2. Carte à jouer comportant sept figures, et marquée par le numéro sept : Il a les quatre sept.
3. Désigne selon les cas le jour, le numéro d'une chambre, etc. : J'habite au sept de cette rue.

SEPT

(sè ; le p ne se prononce jamais ; le t se lie : sè-t hommes ; le t se prononce lorsque le mot est pris à part : le nombre sèt', ils étaient sèt', dix-sept, trente-sept, etc. ; on prononce aussi le sèt' du mois, le sèt' de cœur) adj. numéral
Nombre impair qui suit immédiatement le nombre six.
Je trouve étrange.... qu'un homme aime ainsi sept personnes à la fois ; car, pour moi, je n'en ai jamais aimé que six lorsque j'en aime le plus ; et il faut être bien infâme pour en aimer sept [VOIT., Lett. 132]
Les sept vaches si belles et les sept épis si pleins de grain que le roi a vus en songe, marquent la même chose, et signifient sept années d'abondance [SACI, Bible, Genèse, XLI, 26]
Mme de Montespan a eu sept enfants du roi [Mme DE CAYLUS, Souvenirs, p. 55, dans POUGENS]
Voyez la Caroline, dont le sage Locke fut le législateur ; il suffit de sept pères de famille pour établir un culte public approuvé par la loi [VOLT., Pol. et lég. Tolérance, si elle est dangereuse.]
Toute l'Asie comptait par semaine de sept jours ; on distinguait la vie de l'homme en sept âges ; que de raisons en faveur de ce nombre ! [ID., Dict. phil. Nombre.]
On peut parier 12015 contre 240, ou un peu plus de 50 contre 1, qu'un enfant de sept ans vivra un an de plus [BUFF., Probab. de la vie, Œuvr. t. X, p. 276]
Terme de médecine. Mal de sept jours, affection épileptique de l'Amérique du Sud, qui, dit-on, saisit les enfants de sept jours, et qu'on suppose semblable au trismus des enfants dans les Indes occidentales. Les sept mers, nom que les anciens donnaient aux sept embouchures du Pô. La ville aux sept collines ou aux sept montagnes, Rome. Les sept électeurs, princes qui avaient le privilége d'élire l'empereur d'Allemagne.
Septième. Chapitre sept. Page sept. Charles sept. On écrit ordinairement en chiffres romains les noms de princes : Charles VII.
S. m. Sept multiplié par deux donne quatorze. On dit de même : le nombre sept.
Le sept du mois, le septième jour du mois. Le sept d'une maladie, le septième jour d'une maladie.
Il est [le duc de Rohan] dans le sept d'une fièvre très mortelle [SÉV., 114]
Le sept se dit aussi du septième mois d'une grossesse. Cette femme est dans son sept.
Le caractère qui marque en chiffres le nombre sept. Le chiffre sept (7). Un sept de chiffre, ou, simplement un sept. Soixante-dix-sept s'écrit par deux sept (77). On dit de même : le numéro sept.
Terme de jeux de cartes. Carte marquée de sept points. Le sept de cœur, de pique, d'atout. J'ai tous les sept dans mon jeu.
Attendant son destin d'un quatorze ou d'un sept, Voit sa vie ou sa mort sortir de son cornet [BOILEAU, Sat. IV]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Et li apeleur jurra [jurera] par set homes només que....Lois de Guill. 16. Set anz tuz pleins ad ested en Espaigne [, Ch. de Rol. I]
  • XIIIe s.
    Et sont en sa compaigne plus de mil et sept cent [, Berte, IX]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. set ; espagn. siete ; portug. sete ; ital. sette ; du lat. septem ; comparez le grec, le sanscr. saptan, le gaél. seachd ; le goth. sibun, l'allem. sieben, l'angl. seven.

sept

SEPT. (On ne prononce pas le P dans Sept ni dans ses composés Septième et Septièmement; mais on le prononce dans tous les autres, Septante, septénaire, etc. Le T ne se prononce que lorsque le mot est pris à part ou lorsqu'il est suivi d'une voyelle ou d'une h non aspirée. Le nombre sept. Sept amis. Sept hommes.) adj. numéral cardinal des deux genres. Six plus un. Il y a sept jours dans la semaine. Sept cents hommes. Les sept psaumes de la Pénitence. Les sept sacrements. Les sept péchés capitaux.

SEPT s'emploie aussi comme adjectif numéral ordinal pour Septième. Page sept. Tome sept. Charles sept. On écrit ordinairement Charles VII.

SEPT est aussi nom masculin. Sept multiplié par trois donne vingt et un.

Le sept du mois, Le septième jour du mois. Sa lettre est datée du sept, est du sept. Le sept juin dernier.

Le sept de cette rue, La maison de cette rue qui porte le numéro sept.

SEPT se dit aussi, comme nom masculin, du Chiffre qui sert à représenter le nombre sept. Le chiffre sept (7). Un sept en chiffre. Soixante-dix-sept s'écrit par deux sept (77).

Il désigne encore, en termes de jeux de Cartes, une Carte marquée de sept coeurs, de sept trèfles, etc. Le sept de coeur manque à ce jeu. Il lui est rentré le sept de trèfle.

sept

Sept, Septem.

Sept epistres, Epistolae septenae.

Sept fois, Septies.

sept


SEPT, adj. et subst. SEPTANTE, adj. et subst. SEPTÉNAIRE, adj. et subst. SEPTENNAL, ALE, adj. [sèt devant une voyelle, devant une consone. Sèptante, Sèpténère; sèptén-nal, nale: 1re è moy. 2e lon. au 2d, é fer. au 3e et au 4e, 3e è moy. et long au 3e.] Sept est un aprês six, ou trois et quatre, ou, deux et cinq. Les sept Planètes; les sept jours de la semaine; les sept Pseaumes de la pénitence; les sept Sacremens etc. = Sept se met quelquefois pour septième: Charles sept, Grégoire sept: le sept du mois. = S. m. Un sept, la carte, qui est marquée de sept points: un sept de coeur, de carreau, etc.
   SEPTANTE, s'est dit aûtrefois pour soixante-dix. On ne le dit plus que dans deux ocasions: les septante semaines de Daniel. Les septante, les soixante-douze~ Traducteurs de l'Ancien Testament. — Quoiqu'au pluriel, il ne prend point d's.
   SEPTÉNAIRE; nombre septénaire, nombre de sept. = S. m. celui, qui pendant sept années consécutives a professé dans une Université . = Espace de sept ans, à compter depuis le jour de la naissance. "On dit que les hommes changent de tempérament à chaque septénaire. "Le neuvième septénaire est la grande année climatérique.
   SEPTENNAL, qui arrive tous les sept ans.

Traductions

sept

(sɛt)
adjectif
1. nombre qui indique une quantité pendant sept ans
2. nombre qui indique un ordre se lever à sept heures

sept

siebensevenzeven, zeven(de)sedm, sedmičkaεπτά, εφτάsepsieteseitsemänसातsetteseptemsiedemseteсемьsju, sjuayediсімسَبْعَةsyvsedam7sjuเจ็ดbảy
nom masculin invariable
chiffre sept une lettre datée du sept

sept

[sɛt] numseven
Il est arrivé à sept heures → He arrived at seven o'clock.
Elle a sept ans → She's seven., She's seven years old.
le sept février → the seventh of February