seterage

SETERAGE

(se-te-ra-j') s. m.
Nom, sous l'ancienne monarchie, d'un droit que le fermier du domaine levait à toutes les ventes et reventes, [BOISLISLE, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 343, 1693]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. sextaragium, proprement droit levé sur chaque setier de blé, de sextarius (voy. SETIER).