seul

seul, e

adj. [ lat. solus ]
1. Qui est sans compagnie ; isolé : Vivre seul célibataire, solitaire esseulé sans compagnon
2. (Précédé d'un déterminant) Qui exclut toute autre personne ou chose de la même espèce ; unique : Ce serait le seul moyen de débloquer la situation. Elle est sa seule amie. Vous n'êtes pas le seul à vous présenter.
3. (Employé en appos., avant ou après le nom) Par lui-même ; exclusivement : La seule pensée de ne plus le voir la mettait au bord des larmes. Seul le résultat compte. Elle seule en est capable.
Être seul au monde,
ne plus avoir aucune famille.
Seul à seul,
en tête à tête : Elles en parleront seule à seule ou seul à seul. Madame, je voudrais vous parler seul à seule (c'est un homme qui parle).
Tout seul,
sans aide, sans secours : Elle a tout organisé toute seule.

seul

SEUL, EULE. adj. Qui est sans compagnie, qui n'est point avec d'autres. Je l'ai trouvé seul. Vous voilà bien seul. Il était tout seul. Il demeure tout seul dans une grande maison. Ils se trouvèrent seul à seul. Je les ai trouvés seuls. Ce mot, employé seul, a telle acception.

Prov., Un malheur ne vient jamais seul.

Fig., Être seul dans le monde, être seul sur la terre, N'avoir pas de famille, n'être uni à personne par les liens de l'affection, de l'amitié, vivre dans l'isolement.

Tout seul, De soi-même, sans aucun secours. Il a retrouvé son chemin tout seul.

Cela va tout seul, Cela va de soi, cela ne fait pas de difficulté.

En termes de Musique, Voix seule, Voix qui n'est pas mêlée à d'autres, qui chante pendant que les autres se taisent.

SEUL signifie aussi Qui est unique. Un seul Dieu. Un seul roi. Il n'a pas un seul ami. Il n'y a qu'une seule personne qui puisse vous en donner des nouvelles. C'est le seul homme qui vive de la sorte. Vous seul avez pu le faire. Vous êtes le seul qui l'ait fait. Il croit être le seul parfait, le seul sage. Il croit être seul parfait, seul sage. C'est, de tous mes biens, le seul qui me reste. C'est la seule chose qui dépende de moi. Le seul remède à cela est de.... Ce fut là sa seule réponse. Cette seule raison m'eût déterminé. Cette raison m'eût seule déterminé. Dans cette acception, il se place généralement avant le nom, tandis qu'il se met ordinairement après dans le premier sens. Un seul homme, Un homme unique. Un homme seul, Un homme qui se trouve sans compagnie.

La seule pensée de cette action est criminelle, La simple pensée de cette action est criminelle. On dit dans le même sens : La seule idée, la seule proposition en fait frémir. Il les contint par sa seule présence.

Elliptiquement, Le gouvernement d'un seul, La monarchie absolue. On dit de même : Le pouvoir, l'autorité d'un seul.

seul

Seul, m. monosyll. Est celuy qui est sans compagnie, et vient du Latin Solus, l'Espagnol et l'Italien disent, Solo, on y adjouste quelquefois ceste diction Tout, disant, Tout seul, comme au fem. Toute seule, et quelque fois Tout fin seul, et, Toute fine seule.

Tout seul, Sine arbitris, amotis arbitris, Liu. lib. 1.

Seul et pur, Merus, Meracus.

Seul fils, Vnigenitus.

Point un seul, Nemo vnus, Ne vnus quidem.

Il n'en y avoit point un seul par lequel, etc. Nemo vnus erat vir, quo magis innixa res Romana staret.

Nommez en un seul, Vnum aliquem nominate.

Entre les plaisirs qu'on sçauroit avoir, c'est le seul vray et grand plaisir, Crispe Saluste, Ea demum magna voluptas est, Crispe Salusti, etc.

Choses qui appartenoyent à luy seul, et non point au commun, Res quae ipsius erant priuatae.

Seule entre les poissons, Sola piscium.

seul


SEUL, SEULE, adj. SEULEMENT, adv. [Seul, seu-le, le-man: 2e e muet.] Seul, 1°. qui est sans compagnie. "Je l'ai trouvé seul: "Il était tout seul. "Ils se trouvèrent seul à seul. = 2°. Unique. "Un seul Dieu, une seule Foi, un seul Baptême. "C'est le seul homme qui vive de la sorte; le seul bien qui me reste. = Simple. "La seule pensée de cette action est criminelle: la seule idée en fait horreur.
   REM. Seul, placé devant le substantif, a un sens diférent de seul, placé aprês. Un seul homme, signifie qu'il n'y a qu'un homme, (n°. 2°.) Un homme seul, est un homme qui n'est pas acompagné, (n°. 1°.) Ces deux sens sont bien marqués dans les diverses éditions de ce vers de Boileau.
   Et d'être juste enfin; ce mot seul veut tout dire.
Dans l'édition in-12 de 1701, il y a, ce seul mot veut tout dire: c'est une faûte, un sens tout diférent et éloigné de la pensée du Poète. Car, ce seul mot signifierait, qu'il n'y a que ce mot, ou que ce mot est le seul, qui signifie ce qu'on veut dire; au lieu que: ce mot seul veut tout dire, c'est comme si l'on disait, que ce mot tout seul, et sans qu'on y ajoute autre chôse, veut tout dire, et fait assez comprendre en quoi consiste le véritable honeur. Brossette. = Seul précède plus régulièrement dans ce vers remarquable de l'Art Poétique, qui comprend les trois unités, du lieu, du tems et de l'action.
   Qu'en un lieu, en un jour, un seul fait acompli,
   Tienne jusqu'à la fin le Théatre rempli.
Dans l'édition de 1713, on a mis mal-à-propôs, un fait seul. = Cet adjectif ne fait pas bien aprês le substantif, dans la phrâse suivante. "Tant l'industrie et l'habileté d'un homme seul est capable d'aporter de changement dans une Ville et dans un État. Rollin. Il falait en cet endroit, d' un seul homme. = Le pronom relatif, aprês seul, régit élégamment le subjonctif. "c'est le seul but qu' on doive se proposer dabord. Bufon. "Ils sont les seuls moyens que nous ayions de conoître la natûre en toûte chôse. Idem.
   Nous perdons le présent, ce tems si précieux,
   Le seul bien qui nous apartienne.
       Des Houll.
L'Académie met des exemples de l'indicatif comme du subjonctif. "La seule loi qu'il faut suivre. "Le seul câs qu'on pourroit craindre. C'est le seul homme, qui vive de la sorte. Le subjonctif est toujours meilleur. à mon avis. Je dirais plus volontiers: la seule loi qu'il faille suivre; le seul câs qu' on put craindre. = Seul ne comporte guère d'être modifié par les adverbes de quantité. On ne dit pas: j'ai été fort seul, beaucoup seul, aujourd'hui: plus seul qu'hier. Mde. de Sévigné dit pourtant: je suis ici très-seule: mais on n'y regarde pas de si prês dans une lettre. = On disait aûtrefois, tout seul, pour dire, de soi-même, et on le dit encôre. Aujourd'hui quelques-uns disent, en ce sens, à lui seul, à elle-seule. "Elle sait à elle seule trouver et secourir les malheureux. Mercûre. Cette expression a l'air un peu sauvage; et elle a besoin du sceau de l'usage.
   SEULEMENT, rien de plus, pas davantage. "Je vous demande seulement votre parole. Dites-lui seulement que, etc. = Il est souvent remplacé par la particule ne et la conjonction que: c'est donc un pléonasme d' employer dans la même phrâse, et pour le même objet, ces deux manières d'exprimer la même chôse. "Ils ne se transmettoient seulement qu'à ceux qui, etc. Hist. d'Angl. Il falait dire, ou, ne se transmettoient qu'à ceux qui, etc. ou bien, se transmettaient seulement à ceux qui, etc. = Seulement signifie quelquefois, du moins. "Laissez-moi seulement reposer un quart-d'heure. M. l'Abé Trublet, l'employant dans ce sens, fait marcher le pronom nominatif aprês le verbe. "Dans ce câs là même, l'incapacité et par conséquent la sotise à l'égard de ces chôses-là n'en sont pas moins réelles: seulement ne sont-elles pas incurables. — Je crois que c'est contre l'usage, et qu'il faut dire: seulement elles ne sont pas, etc. = * On disait aûtrefois, tant seulement: voy. TANT. = Il signifie aussi même: "Vous me croyiez mort; je n'ai pas seulement été malade. Il ne se met alors qu'avec la négative. = Non seulement ne se dit pas tout seul; il exige à l'autre membre de la phrâse, l'adverbe mais encôre. * M. l' Abé Richard l'a oublié dans cette phrâse. "Le Roi de Sardaigne a un esprit de détail admirable non seulement pour ce qui regarde sa maison en particulier, l'éducation des Princes ses enfans, la construction ou l'entretien de ses bâtimens, l'embellissement des villes, etc. L'énumération finit dans le même goût, et l'on atend en vain le 2d membre de la phrâse, que non seulement anonçait. Il falait placer, mais encôre pour, devant l'embellissement des villes, etc. = * M. Moreau retranche mais au 2d membre. "Ainsi non seulement on oublia les vrais titres du pouvoir et de l'obéissance, on se fonda même, pour les méconoitre, sur des lois assez récentes. Je crois qu'il falait dire, mais on se fonda même, ou mais encôre on se fonda; et non pas, mais même on se fonda; car ce mais même est bien dur. Voyez MAIS, Rem. III.

Synonymes et Contraires

seul

adjectif seul
1.  Qui est sans compagnie.
2.  À l'exclusion de.
Traductions

seul


seule

(sœl)
adjectif
1. sans personne à ses côtés un homme seul vivre tout seul Elle veut rester seule.
2. qui est unique avoir un seul enfant une seule fois Il est seul propriétaire de l'appartement.
3. sans aide Elle a fait ce dessin toute seule. Il a appris tout seul.
4. seulement Seule ma sœur est venue.

seul

masculin

seule

allein, alleinig, bloß, einzig, einsam, einzigeralone, only, sole, solitary, single, lonely, unaccompanied, lone, merealleen, enig, louter, verlaten, alleenstaand, enkel, enig |, slechts, afgezonderd, eenzaamבדד (תה״פ), בודד (ת), גלמוד (ת), יחיד (ת), יחידי (ת), לבד (ת), ערירי (ת), יָחִיד, יְחִידִי, בָּדָד, לְבַד, בּוֹדֵד, גַּלְמוּדalleen, allenig, enigstesol, únicsám, jediný, osamělýalene, eneste, enkel, ensomsolasolo, único, individualyksin, ainoa, yksinäinenegyedülaleinn, einmana, einnsolo, unico, singlesolusalene, aleine, bare, enkel, ensomsam, jedyny, pojedynczy, samotny, sozinho, único, isolado, solitáriosingurодинокий, один, единственный, одиночныйensam, enda, ensamståendeyalnız, tek, 寂寞, 单一的, 单独的, 唯一的, 孤独的μόνος, μοναδικός, μοναχικόςمُتَوَحِّدْ, وَحِيد, وَحِيدٌjedan jedini, jedini, sam, usamljenただ一人の, たった一つの, 唯一の, 孤独の고독한, 단 하나의, 유일한, 홀로เพียงเท่านั้น, โดยลำพัง, โสด, หงอยเหงาcô đơn, đơn độc, duy nhất, một mình féminin
nom
une personne, une chose Un seul d'entre eux a échoué. Tu es la seule à avoir compris.

seul

[sœl]
adj
(sans compagnie) → on one's own, alone
Je suis seul → I am on my own.
Il est seul → He is on his own.
un homme seul (non marié) → a single man; (sans compagne) → a man on his own, a man alone
une femme seule (non mariée) → a single woman; (non accompagnée) → a woman on her own, a woman alone
faire cavalier seul → to go it alone
(= esseulé) → lonely
se sentir seul → to feel lonely
(= unique) un seul ... → only one ..., a single ...
Vous avez droit à un seul livre → You're entitled to one book only.
Il reste une seule nectarine → There's only one nectarine left.
Il ne reste pas une seule pomme → There isn't a single apple left.
le seul ... → the only ...
C'est le seul Agatha Christie que je n'aie pas lu → That's the only Agatha Christie I haven't read.
ce livre seul → this book alone, only this book
le seul et unique ... → the sole ...
(autres locutions) à lui (tout) seul → single-handed, on his own
d'un seul coup (= soudainement) → at one blow (= à la fois) → all at once
adv
[vivre, se promener, manger] → alone, on one's own
vivre seul → to live alone, to live on one's own
parler tout seul → to talk to oneself
faire qch (tout) seul → to do sth (all) by oneself, to do sth (all) on one's own
Elle a fait ça toute seule? → Did she do it by herself?
Elle est venue seule → She came by herself.
seul à seul → in private
(= seulement) → only
Seul ce livre peut résoudre votre problème → Only this book can solve your problem.
nm/f
il en reste un seul → there's only one left
pas un seul → not a single one
Il n'en reste pas une seule → There isn't a single one left.
le seul, la seule → the only one
C'est la seule que je ne connaisse pas → She's the only one I don't know.