silenciaire

SILENCIAIRE

(si-lan-si-ê-r') s. m.
Terme d'antiquité romaine. Officier qui faisait observer le silence aux esclaves.
Se dit de quelques religieux qui gardent un grand silence. Les trappistes sont des silenciaires. Par extension, gens qui gardent le silence.
Quand on demandait à ces silenciaires s'ils avaient vu passer la belle princesse [VOLT., Pr. de Babyl. X]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. silentiarius, de silentium, silence.