silex

silex

[ silɛks] n.m. [ mot lat. ]
Roche siliceuse très dure : Pendant la préhistoire, les silex servaient d'outils.

silex

(silɛks)
nom masculin
roche très dure Les hommes préhistoriques taillaient des outils dans des silex.

SILEX

(si-lèks) s. m.
Terme de minéralogie. Genre de pierres renfermant les deux espèces quartz et opale, constituées par l'acide silicique.
On taille, on polit les silex pour en faire des bijoux durs et des ornements ; ils servent à l'homme pour obtenir du feu par le choc de l'acier [FOURCROY, Conn. chim. t. II, p. 288]
Les principaux dépôts chimiques du sol secondaire sont les silex et les gypses : les silex, qui doivent incontestablement leur origine à des dissolutions d'hydrate de silice ; les gypses, qui ont été précipités par la réaction exercée sur le chlorure de calcium de la mer, soit par des combinaisons sulfureuses, soit plutôt par du sulfate de magnésie [L. CORDIER, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 297]
Silex résinite, voy. QUARTZ. Silex pyromaque, la pierre à fusil, qui servait à mettre le feu aux fusils et aux pistolets, et, avant l'invention des briquets chimiques, à se procurer du feu à l'aide de l'amadou. Platine à silex, platine dans laquelle les étincelles, qui doivent communiquer le feu à la charge, sont produites par le choc d'une pierre maintenue entre les mâchoires d'un chien contre une pièce d'acier à charnière nommée batterie. Arme à silex, fusil à silex, arme, fusil muni d'une platine à silex.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. silex, caillou.

silex

SILEX. n. m. Variété de quartz, pierre très dure qui produit des étincelles sous le choc de l'acier.
Traductions

silex

Flint

silex

플린트

silex

[silɛks] nmflint