silhouette

silhouette

n.f. [ de Étienne de Silhouette, contrôleur des finances impopulaire du xviiie siècle ]
1. Contour, lignes générales du corps humain ou d'un objet : Cette robe moulante met sa silhouette en valeur. Il apprécie la silhouette de cette moto ligne, profil
2. Forme générale d'un être, d'un objet, dont les contours se profilent sur un fond : Il lui sembla distinguer des silhouettes dans le brouillard.La silhouette de l'église se découpe sur le ciel bleu.

SILHOUETTE

(si-lou-è-t') s. f.
Dessin qui représente un profil tracé autour de l'ombre d'un visage. Un portrait à la silhouette, ou, simplement, une silhouette.
Il [le château de Bry-sur-Marne] fut construit en 1759 par Étienne de Silhouette.... une des principales distractions de ce seigneur consistait à tracer une ligne autour de l'ombre d'un visage, afin d'en voir le profil dessiné sur le mur ; plusieurs salles de son château avaient les murailles couvertes de ces sortes de dessins que l'on appelle des silhouettes, du nom de leur auteur, dénomination qui est toujours restée [, Journ officiel, 29 août 1869, p. 1154, 3e col.]
Une silhouette, un des côtés par lesquels on voit une statue.
Une statue pouvant occuper une place qui permettra de la voir de tous côtés, les maîtres l'ont toujours conçue et exécutée de manière que toutes les silhouettes fussent aussi favorables que possible [OTTIN, Presse scientif. 1864, t. I, p. 396]
Découper en silhouette.
Depuis plus d'un siècle on laisse traîner sur les quais, dans les boutiques nomades de pauvres antiquaires, les pièces les plus intéressantes des peintres, ou bien, et ce n'est pas la moindre cause de destruction, on les destine à ce barbare amusement qui a déjà tant coûté à l'art, j'entends ce passe-temps qui consiste à découper en silhouette, pour coller, sur un fond blanc, des figures que l'artiste s'était donné bien de la peine à harmoniser avec le fond ; toutes les anciennes collections, surtout celles des anciennes cours, portent des traces de ces ravages [DE LABORDE, Hist. gravure en manière noire, p. 108]
Fig. À la silhouette, d'une manière incomplète.
Silhouette, nom d'un contrôleur général du XVIIIe siècle ; il fit, quoique doué de beaucoup d'esprit, plusieurs sottises ; dès lors tout parut à la silhouette, et son nom ne tarda pas à devenir ridicule ; les modes portèrent à dessein une empreinte de sécheresse et de mesquinerie.... les tabatières étaient de bois brut ; les portraits furent des visages tirés de profil sur du papier noir d'après l'ombre de la chandelle sur une feuille de papier blanc [MERCIER, Tableau de Paris, 147]
En mai, la paix s'est faite ; et, le 9 juin, il a été déporté ; vous voyez qu'il a paru chez nous à la silhouette [, Papiers saisis à Bareuth, Paris, vent. an X, p. 298]

ÉTYMOLOGIE

  • Silhouette, traducteur de Pope, et financier (voy. VOLT. Lett. en vers et en prose, 123).

silhouette

SILHOUETTE. n. f. Sorte de dessin fait par un trait tracé autour de l'ombre du visage ou du corps. Dessiner à la silhouette. Un portrait à la silhouette ou simplement Une silhouette. Par extension, La silhouette du clocher se dessinait au haut de la colline.

Il se dit, par analogie, de la Ligne qui dessine la forme du corps. Cette femme a une silhouette élégante.

Synonymes et Contraires

silhouette

nom féminin silhouette
Aspect général du corps.
Traductions

silhouette

Silhouette, Schattenrißsilhouette, outline, figuresilhouet, schaduwbeeld, gestalte, omtrek, gedaanteבבואה (נ), פרופיל (ז), צדודית (נ), צל (ז), צללית (נ), צְדוּדִיתsiluetosiluetasiluetta, figura, sagomarecorte, silhuetasilhuettσιλουέταСилует剪影SiluetaSilhouette실루엣 (silwɛt)
nom féminin
1. forme du corps avoir une jolie silhouette
2. forme de qqch la silhouette d'un avion dans le ciel

silhouette

[silwɛt] nf (= contours, forme) → outline, silhouette; [personne] → figure
J'ai vu une silhouette dans le brouillard → I saw a figure in the mist.