simultané, ée

SIMULTANÉ, ÉE

(si-mul-ta-né, née) adj.
Qui se fait, qui a lieu dans le même temps.
Alors on démêle tous les objets dont on a saisi la forme et la situation, et on les embrasse d'un seul regard ; l'ordre qui est entre eux dans votre esprit n'est donc plus successif, il est simultané [CONDILL., Log. I, 2]
Une multitude d'idées simultanées ne sauraient être distinctes qu'autant que nous nous sommes fait une habitude de les observer les unes après les autres [ID., ib. II, 2]
Contraste simultané des couleurs, voy. CONTRASTE. Se dit d'un mode d'enseignement dans lequel le professeur s'adresse constamment à la masse des élèves de la classe ou d'une division de la classe, et leur fait faire en même temps les mêmes exercices. Terme de grammaire. Passé simultané, se dit quelquefois pour imparfait.

REMARQUE

  • 1. L'Académie dit que plusieurs écrivent encore simultanée au masculin. C'est une ancienne orthographe qui n'a plus de raison d'être depuis qu'on écrit par é les finales dérivées du latin eus.
  • 2. Simultané (sous la forme de simultanée, au masculin) n'est dans le Dictionnaire de l'Académie que depuis l'édition de 1762.

ÉTYMOLOGIE

  • Simultaneus n'est pas dans le latin ; il est dans le bas-latin, mais signifiant simulé. Ce n'est donc pas l'origine de notre mot. Toutefois le bas-latin a aussi simultim, au sens de en même temps, lequel est dérivé du latin simul, en même temps. C'est de ce simultim qu'aura été formé simultané.