sociable

sociable

adj. [ du lat. sociare, associer, de socius, allié, associé ]
1. Qui recherche la compagnie de ses semblables : Cet enfant est très sociable
2. Avec qui il est facile de vivre : Son mari devient de moins en moins sociable

SOCIABLE

(so-si-a-bl') adj.
Qui est naturellement porté, qui est propre à vivre en société.
Ce philosophe [Sénèque] reconnaît que nous sommes nés sociables [BOUCHAUD, Instit. Mém. sc. mor et pol. t. IV, p. 408]
Se dit aussi des animaux. L'abeille est un animal sociable.
Avec qui il est aisé de vivre.
Monseigneur, je n'ai pas été sociable depuis que vous êtes parti d'ici ; personne n'a su me faire parler, et je ne romps encore ce morne silence que pour vous dire que je suis le plus triste de tous les ermites [BALZ., Lett. II, liv. VI]
Il n'y a point sous le ciel deux autres personnes si bonnes, si sociables, si généreuses [VOIT., Lett. 148]
L'on est plus sociable et d'un meilleur commerce par le cœur que par l'esprit [LA BRUY., IV]
Soyons moins sociables et plus affectionnés à la société [SAINT-FOIX, Ess. Paris, Œuvr. t. III, p. 433, dans POUGENS]
Rien ne rend les hommes plus sociables, n'adoucit plus leurs mœurs, ne perfectionne plus leur raison, que de les rassembler pour leur faire goûter ensemble les plaisirs purs de l'esprit [VOLT., Orph. de la Chine, ép.]
L'homme sociable inspire le désir de vivre avec lui ; on n'aime qu'à rencontrer l'homme aimable [DUCLOS, Considér. mœurs, 8]
Il se dit aussi des choses. Un caractère sociable. Des mœurs, des manières sociables.
Le philosophe est un honnête homme qui agit en tout par raison, et qui joint à un esprit de réflexion et de justesse les mœurs et les qualités sociables [DUMARS., Œuv. t. VI, p. 38]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tant est mal sociable, cruelle et bestiale la nature de l'ambition et la convoitise de dominer [AMYOT, Pyrrh. 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sociabilis, de sociare, mettre en société, qui vient de socius, compagnon (voy. SOCIAL).

sociable

SOCIABLE. adj. des deux genres. Qui est naturellement porté à rechercher la société, qui est destiné à vivre en société. On a dit de l'homme qu'il est un animal sociable.

Il signifie aussi Avec qui il est aisé de vivre, qui est d'un bon et facile commerce. Le Français est éminemment sociable. Je le verrais quelquefois, s'il était plus sociable.

Il se dit aussi des Choses. Une humeur, un esprit sociable. Un caractère sociable.

sociable


SOCIABLE, adj. SOCIABILITÉ, s. f. [dern. e muet au 1er, é fer. au dern.] Sociable, dans sa signification ordinaire, se dit d'une persone, qui est de bone société, qui a les qualités propres au bien de la société: homme, humeur, esprit sociable.
   Elle est d'humeur liante, afable, sociable,
   L'orgueuil est à ses yeux un vice insuportable.
       DEST. Le Glorieux.
= L'Acad. le dit aussi des êtres faits pour vivre en société: l'homme est un animal sociable. C'est dans ce sens que J. J. Rousseau opôse l'homme sociable à l'homme sauvage. Cette signification est moins ordinaire. = Sociabilité, qualité de l'homme sociable. Ce mot est assez nouveau, et il parait que l'usage comence à l'admettre.

Synonymes et Contraires

sociable

adjectif sociable
1.  Qui vit en société.
Traductions

sociable

sociable, gregarious, companionable, outgoingחברתי (ת)gezellig, aangenaam in de omgang, geneigd om in groepen te leven, sociaalкомпанейскийأنِيسspolečenskýsocialgeselligπροσηνήςsociableseurallinendruštvensocievole社交的な사교적인selskapeligtowarzyskisociávelsällskapligเป็นมิตรsosyaldễ chan hòa善于社交的交際 (sɔsjabl)
adjectif
qui aime avoir des contacts avec les autres

sociable

[sɔsjabl] adjsociable