socle

socle

n.m. [ de l'it. zoccolo, sabot, du lat. soccus, socque ]
1. Soubassement servant de support à une colonne, à une sculpture : Le socle de cette statue est en marbre piédestal
2. Fig. Base stable ; assise solide : Ce résultat électoral est un socle solide pour refonder le parti.

socle

(sɔkl)
nom masculin
support d'un édifice ou d'une statue un socle de marbre

SOCLE

(so-kl') s. m.
Terme d'architecture. Membre carré moins haut que large, corps qui sert de base à toutes les décorations d'architecture et d'édifice. Petit piédestal sur lequel on place des vases, des bustes. Socle de bois. Socle de marbre.
Terme de menuiserie. Partie lisse servant à porter quelque partie d'architecture ou à la terminer. Large plinthe au bas d'un lambris. Revêtement du bas d'un pilastre, d'un montant de chambranle, etc.
Terme de serrurerie. Bande de tôle qu'on rapporte sur le sommier d'une grille.
Terme de marbrerie. Petit champ qui se rapporte en saillie au bas d'un montant de chambranle et d'un revêtement. Bande de marbre posée au bas d'un mur ou d'un lambris.
Socle ou plinthe, nom des carreaux qui portent et forment le premier rang d'un poêle de construction.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. zoccolo ; du lat. socculus, dim. de soccus (voy. SOCQUE), d'où le sens de base, piédestal.

socle

SOCLE. n. m. T. d'Architecture. Partie sur laquelle repose une colonne.

Il se dit, par extension, du Support d'un buste, d'une statuette, d'un vase, etc. Socle de bois. Socle de marbre.

socle


SOCLE, s. m. Piédestal quarré plus large que haut, qui sert de bâse à un ordre d'Architectûre.

Synonymes et Contraires

socle

nom masculin socle
Base d'un objet.
Traductions

socle

sokl

socle

Sockel

socle

basa

socle

zoccolo

socle

[sɔkl] nm
[colonne, statue] → plinth, pedestal
[lampe] → base
(fig) (= base) → basis
socle électoral → electoral base
socle commun (ÉDUCATION)common grounding