soi-disant

soi-disant

adj. inv.
1. Qui prétend être tel : Deux soi-disant journalistes demandent à vous voir.
2. (Emploi critiqué) Que l'on prétend tel : Il vend de soi-disant vêtements de marque prétendu
adv.
Sous le prétexte de : Ils nous ont quittés très tôt soi-disant pour éviter les embouteillages prétendument

soi-disant que

loc. conj.
Fam. À ce qu'il paraît : On ne retrouve ce chèque nulle part, soi-disant qu'il aurait été volé il paraît, il paraîtrait que

SOI-DISANT

(soi-di-zan) loc. adv. invar.
Terme de pratique. On l'emploie quand on ne veut pas reconnaître la qualité que prend quelqu'un. Un tel, soi-disant légataire.
Il y a actuellement dans ce pays-là dix-sept ou dix-huit ci-devant soi-disant jésuites, comme les classes du parlement les appellent [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 25 sept. 1762]
Il se dit aussi par dénigrement dans le langage ordinaire.
Tandis que je foulais aux pieds les jugements insensés de la tourbe vulgaire des soi-disant grands et des soi-disant sages, je me laissais subjuguer et mener comme un enfant par de soi-disant amis [J. J. ROUSS., Conf. VIII]
Si elle [Mme Geoffrin] employait quelquefois, sans scrupule, des expressions familières, populaires même, que la soi-disant bonne compagnie se serait refusées avec dédain, elle n'en faisait jamais usage qu'en les relevant par le grand sens qu'elles renfermaient [D'ALEMB., Lett. à Condorcet sur Mme Geoffrin]
En un emploi absolu. Prétendument.
Je sais fort bien que sur moi l'on babille, Que soi-disant J'ai le ton trop plaisant [BÉRANG., Bonne fille.]

REMARQUE

  • 1. On l'a décliné, alors que les participes présents se déclinaient.
    Alors toutes les honnêtes femmes ou soi-disantes abandonnèrent Ninon [TALLEMANT, t. VII, p. 216]
    Quand on revient de chez ces sorcières ou soi-disantes [la Voisin et ses pareilles] [SÉV., 29 janv. 1680]
  • 2. Soi-disant ne se dit jamais des choses. C'est une grosse faute que de dire : accorder de soi-disant faveurs ; s'étayer de soi-disant titres.

SYNONYME

  • SOI-DISANT, PRÉTENDU. Prétendu implique que plusieurs personnes prétendent, soutiennent que tel ou tel caractère appartient à une personne. Une prétendue jolie femme est une femme qu'un certain nombre de gens veulent faire passer pour jolie. Soi-disant implique seulement l'assertion de la personne dont il s'agit : une soi-disant jolie femme est une femme qui se donne pour jolie, et qui là-dessus pourrait être seule de son avis.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il rencontra par cas d'aventure Gaesylus Lacedemonien, soy disant estre envoyé de Lacedemone pour... [AMYOT, Dion, 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Soi, et dire.

soi-disant

SOI-DISANT. adj. inv. T. de Procédure. Qui se dit tel. Un tel, soi-disant héritier, soi-disant légataire, etc.

Il se dit aussi, par raillerie ou par mépris, dans le langage ordinaire. Un tel, soi-disant gentilhomme. De soi-disant docteurs.

Synonymes et Contraires

soi-disant

adjectif invariable soi-disant
Qui prétend être tel.
Traductions

soi-disant

(swadizɑ̃)
adjectif invariable
prétendu les soi-disant amis de mon frère

soi-disant

so-called, self-proclaimed, supposedlyיעני (תה״פ), כביכול (תה״פ), כִּבְיָכוֹל, יַעְנִיzogenaamd, would-betakříkajíc, takzvanýso genanntcosiddetto, sedicente
adverbe
selon ce que l'on fait croire Il est venu, soi-disant pour nous aider.

soi-disant

[swadizɑ̃]
adj invso-called
un soi-disant poète → a so-called poet
advsupposedly
Il était soi-disant parti à Paris → He had supposedly left for Paris.