sol

1. sol

n.m. [ du lat. solum, base ]
1. Partie superficielle de l'écorce terrestre : La fusée est retombée sur le sol. Le sol est recouvert de neige.
2. Terre considérée quant à sa nature ou à ses qualités productives : Un sol argileux
terrain : Un sol peu fertile.
3. Surface formant le plancher d'un local, d'une habitation : Le sol d'un garage. Passer la serpillière sur le sol de la cuisine.
4. Litt. Contrée, région, territoire : Regagner le sol natal
la patrie ; pays, terre
Droit du sol,
détermination de la nationalité d'après le lieu de naissance de l'individu (par opp. à droit du sang).

2. sol

n.m. inv. [ première syllabe de solve, dans l'hymne de saint Jean-Baptiste ]
Note de musique, cinquième degré de la gamme de do.

SOL1

(sou) s. m.
Voy. SOU.

SOL2

(sol) s. m.
Surface sur laquelle reposent les corps terrestres. à deux pieds du sol. Il ne faut pas bâtir sur le sol d'autrui. Le sol de cette ville est inégal.
Un de ces beaux jours qu'on ne voit plus à mon âge et qu'on n'a jamais vus dans le triste sol où j'habite aujourd'hui [J. J. ROUSS., Confess. IV]
Particulièrement. La couche supérieure des terrains agricoles, le terroir considéré par rapport à sa nature, à sa qualité. Un sol fertile. Un sol ingrat. Un sol marécageux. Un sol calcaire.
Il renferme quantité de provinces situées sous le plus heureux climat, fertilisées par de grandes rivières, embellies par des villes florissantes, riches par la nature du sol [BARTHÉL., Anach. introd. part. II, sect. 2]
L'arbre suce la terre, et ses rameaux flétris à leur sol maternel vont mêler leur débris [DELILLE, Homme des ch. I]
Vous ne reverrez plus la tombe de mon père.... Le sol où croît pour nous le doux fruit du dattier [DUCIS, Abufar, I, 5]
En agriculture, sol actif, sol que forme la portion entamée par les instruments aratoires, celle qui reçoit les engrais et les semences ; il sert directement à la végétation de la plupart des plantes herbacées. Sol inerte, la portion placée entre le sol actif et le sous-sol ; il repose sur ce dernier.
Terme de géologie. Sol primordial, nom donné, non aux terrains primitifs, mais à ceux qui sont les premiers dans l'ordre des superpositions et qui forment l'échelle géognostique.
Terme de minéralogie. Muraille, partie de la roche sur laquelle une mine ou un filon est appuyé.
Terme de marine. Place de l'arrimage des marchandises dans un navire de commerce.
Terme de blason. Se dit du champ de l'écu.
Dans le Saintongeais, on appelle sol l'aire sur laquelle on bat le blé. Un beau sol, c'est-à-dire une belle aire.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À quiconque appartient le sol, c'est à dire l'estage du rez de chaussée, appartient le dessus et dessouz du sol [, Coust. gén. t. I, p. 528]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. sol ; espagn. suelo ; ital. suolo ; du lat. solum. Au XVIe siècle on disait solage, encore usité dans le Berry.

SOL3

(sol) s. m.
Terme de musique. Cinquième note de la gamme d'ut ; signe qui représente cette note. Un sol dièse. Le ton de sol. La clef de sol. Lorsqu'on a cessé de faire usage de la solmisation par muances, et qu'on a donné à chaque son un nom particulier et toujours le même, on a appliqué le nom de sol au son G, qu'on appelait auparavant G ré sol.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Argent monte de l'ut en sol Ceuls qui bas et poures estoient [E. DESCH., Poésies mss. f° 106]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. FA.

SOL4

(sol) s. m.
Terme d'alchimie. Nom de l'or, sous l'emblême du soleil.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sol, soleil.

sol

SOL. n. m. Surface de la terre où l'on se tient, où l'on marche, sur laquelle on construit, etc. À ras du sol. Au niveau du sol. Creuser le sol. Le sol est inégal. Le sol s'est exhaussé. Propriétaire du sol. Des débris de toute sorte jonchaient le sol.

Il se dit spécialement du Terrain considéré quant à sa nature ou à ses qualités productives. Sol granitique, calcaire, argileux. Un sol sablonneux, marécageux. Un sol aride, ingrat, stérile. Un sol fertile. Un sol favorable à la vigne. Amender le sol.

En termes de Mines, Il désigne la Muraille, la partie de la roche sur laquelle une mine ou un filon est appuyé.

sol

SOL. n. m. T. de Musique. Cinquième note de la gamme d'ut. Sol dièse. Jouer dans le ton de sol majeur, en sol majeur. Clarinette en sol. La clef de sol.

Il désigne aussi le Signe qui représente cette note. Il a pris un sol pour un fa.

sol

Sol, m. Signifie ores les rez ou estage du rez de chaussée, qui est le fondement de toutes structures, Solum. Selon ce on dit, Quiconque a le sol, il a le dessous et le dessus d'iceluy, s'il n'a tiltre au contraire, Cuius est solum, eiusdem sunt quae supra infraque sita sunt. Et ores le Soleil. Selon ce on appelle escu sol, L'escu d'or François, d'autant qu'il y a un Soleil par dessus l'escu de France.

sol


SOL, s. m. Terrein, considéré suivant sa qualité. "Sol fertile, grâs, sec, pierreux. "Ce sol est propre pour la vigne.
   Mais si le sol est maigre, il sufit qu'en automne
   Le soc légèrement l' entr'ouvre et le façone.
          Le Franc, Géorgiques.
= C'est aussi le fonds sur lequel on peut bâtir. "Il lui en a tant coûté pour l'achat du sol, et tant pour les frais de la bâtisse.

Traductions

sol

(sɔl)
nom masculin
1. surface de la terre s'allonger sur le sol
2. surface sur laquelle on marche dans un bâtiment nettoyer le sol de la cuisine
3. terre un sol pauvre

sol

ground, soil, floor, G, earth, so, sohgrond, bodem, aarde, fond, ondergrond, voedingsbodem, sol [muziek], vloerאדמה (נ), טרש (ז), יבשה (נ), קרקע (ז), רצפה (נ), אֲדָמָה, יַבָּשָׁה, קַרְקַע, רִצְפָּהaarde, grondsòl, terrenygrundosol, suelo, fondo, tierra de cultivo, piso, terrenohumusgulv, bakkechão, terra, soalhoгрунт, соль, су, земля, полjord, golv, markudongoBoden, Erde, Fußbodenέδαφος, πάτωμαpavimento, suolo, terrenoأَرْضpodlaha, zeměgulv, jordlattia, maapod, tlo地面, 床땅, (방)바닥grunt, podłogaพื้น, พื้นดินyermặt đất, sàn地面 (sɔl)
nom masculin invariable
musique note de musique

sol

[sɔl] nm
(dehors)ground
à même le sol → on the ground
[logement] → floor
un sol carrelé → a tiled floor
à même le sol → on the floor
(= revêtement) → flooring no pl
(= territoire) → soil
sur le sol français → on French soil
(AGRICULTURE, GÉOGRAPHIE) (= terre) → soil
(MUSIQUE) → G; (en chantant la gamme) → so
sol dièse → G sharp
do, ré, mi, fa, sol ... → do, re, mi, fa, so ...