solde

1. solde

n.f. [ de l'it. soldo, paie, du lat. solidus ou soldus, pièce d'or ]
1. Traitement des militaires et de certains fonctionnaires assimilés : Il vient de toucher sa solde.
2. En Afrique, salaire, paie.
Être à la solde de qqn,
Péjor. être payé pour défendre ses intérêts : La presse est à la solde du dictateur au service de
Sans solde,
sans toucher d'argent, de salaire : Elle a pris un congé sans solde.

2. solde

n.m. [ de solder ]
1. Différence entre le débit et le crédit d'un compte : Un solde positif.
2. Ce qui reste à payer d'une somme : Vous paierez le solde un mois avant le départ complément, reliquat
3. (Souvent au pl.) Vente de marchandises à prix réduit ; ces marchandises elles-mêmes : La période des soldes. Dans cette boutique, les soldes sont très intéressants.
En solde,
se dit d'un article vendu au rabais, soldé : Tous les vêtements d'hiver sont en solde à partir d'aujourd'hui.
Pour solde de tout compte,
formule marquant qu'un paiement solde un compte, et destinée à prévenir toute contestation ultérieure.

SOLDE1

(sol-d') s. f.
Paye donnée aux gens de guerre.
Théodose avait pris à sa solde les meilleurs soldats des Goths, des Huns, des Scythes et des Alains [FLÉCH., Hist. de Théod. III, 89]
Je parlerais des Grecs qui furent à la solde des Perses, comme les Francs furent à la solde des Romains [MONTESQ., Esp. XXX, 24]
Louis XIV a eu, en comptant tout le corps de la marine, quatre cent quarante mille hommes à sa solde pendant la guerre de 1701 [VOLT., Pol. et lég. Observ. sur Lass, Melon et Dutot.]
Par extension, être à la solde de, être payé par.... Cet écrivain est à la solde d'un parti. Fig.
Les biens de l'Église sont une solde sainte, et vous n'y avez droit qu'autant que vous servez dans cette milice spirituelle [MASS., Confér. Ambit. des clercs.]
Demi-solde, appointements d'un militaire qui, sans être en activité, n'est pourtant pas hors de service. Officier à la demi-solde, en demi-solde.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E [il] overi [ouvrit] ses tresors, e dona souz as gens à un an [, Machab. I, 3]
  • XIIIe s.
    Et li rois le refist castelain et li donna ses soldes pour la loiauté de lui [, Chr. de Rains, 141]
  • XVe s.
    Gens de soulde [COMM., I, 3]
    Il avoit perdu devant Nuz quatre mil hommes prenans soulde [ID., IV, 5]
  • XVIe s.
    Ces pauvres citoyens, neuf mois de l'an durant, prenoient soulde du public [AMYOT, Péric. 22]
    Gisco, à son arrivée, retira à sa soude quelque nombre de soudards grecs [ID., Timol. 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. solidum, solidus, soldum, solde, de solidus, sorte de monnaie (voy. SOU), la pièce de monnaie ayant été prise pour la somme payée. L'ancienne langue disait bien plus souvent soudée, provenç. soldada.

SOLDE2

(sol-d') s. m.
Terme de commerce. Complément d'un reste de compte. Le solde est de 95 francs.
Si la Hollande était dans un cas contraire avec la France, et que pour solde elle lui dût mille marcs [MONTESQ., Esp. XXII, 10]
Terme de la tenue des livres. Solde de compte, somme qui fait la différence du débit et du crédit, lorsque le compte est vérifié et arrêté. Solde de marchandises, marchandises qui restent en magasin à la fin d'une saison, et qui, démodées ou défraîchies, se vendent au rabais.

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que solde 1 ; provenç. sout ; espagn. sueldo.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. SOLDE. Ajoutez :
  • Vendre en solde, vendre, avec diminution de prix, des marchandises restées en magasin.
    Nous aussi, nous perdons, quand nous revendons en solde les marchandises que nous avons achetées en fabrique [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. III, p. 394]
    [La fabrique d'Elbeuf] est obligée [chaque année] de vendre, par voie de solde, son excédant de production à des exportateurs [, ib. p. 395]

solde

SOLDE. n. f. Paie que l'on donne aux soldats. Payer la solde. Faire une retenue sur la solde. Prendre, avoir à sa solde. Les troupes étrangères qui étaient à la solde du roi. Il reçoit double solde. Supplément de solde. Officier à demi-solde.

Substantivement, au masculin, Un demi- solde. Les demi-solde, Expression employée à l'époque de la Restauration pour désigner les Officiers de l'armée impériale mis en disponibilité.

Fig. et en mauvaise part, Être à la solde de quelqu'un, Le servir, défendre ses intérêts pour de l'argent.

solde

SOLDE. n. m. T. de Commerce et de Comptabilité. Paiement qui se fait pour demeurer quitte d'un reste de compte. Pour solde de tout compte.

Solde de compte, Somme qui fait la différence du débit et du crédit, lorsque le compte est vérifié et arrêté.

SOLDE se dit aussi de Marchandises qui, restant invendues, sont liquidées au rabais par le fabricant ou le marchand. Vendre en solde.

solde


SOLDE, s. fém. SOLDER, v. act. [2e e muet au premier, é fer. au 2d.] Solde est 1°. la paye donée aux gens de guerre. = 2°. Le complément d'un payement. "La solde d'un compte. = Solder n'a que ce dernier sens. Doner la solde, compléter le payement. * Quelques-uns disent le solde, et souder un compte: l'un est un solécisme, et l'autre un barbarisme. = Au Palais on dit, la soute pour la solde.

Synonymes et Contraires

solde

nom masculin solde
Ce qu'il reste à payer.
Traductions

solde

Saldo, Sold, Kontostandbalance, pay, sale, bank balancesaldo, overschot, (negatief) saldo, soldij, uitverkoop, banksaldoיתרה (נ), יִתְרָהsaldosaldo, saldo bancariosaldo, saldo bancáriosaldo, kontosaldosaldo, svendita, saldo di conto bancarioحِسَاب بَنْكِيّzůstateksaldoυπόλοιπο τραπεζικού λογαριασμούpankkitilin saldostanje na računu銀行の残高은행 잔고saldosaldo rachunku bankowegoбанковское сальдоงบดุลธนาคารbakiyesố dư tài khoản ngân hàng银行账户余额баланс平衡 (sɔld)
nom masculin
1. produits que l'on achète moins cher faire les soldes
2. vendu moins cher acheter un vêtement en solde
3. ce qui reste à payer payer le solde
4. différence entre l'argent dépensé et l'argent reçu solde positifnégatif

solde

[sɔld]
nfpay
à la solde de qn (péjoratif) → in sb's pay
nm
(COMMERCE)balance
solde créditeur → credit balance
solde débiteur → debit balance
solde à payer → balance outstanding
(= réduction) en solde → en sale, at sale price
acheter qch en solde → to buy sth on sale, to buy sth in the sales
être en solde → to be on sale, to be reduced
Les chemisiers sont en solde → The blouses are on sale., The blouses are reduced. soldes
nmpl (COMMERCE)
(= période, opération) → sales
les soldes → the sales
faire les soldes → to go round the sales
les soldes de janvier → the January sales
aux soldes → at the sales
(= articles) → sale goods