solennel

solennel, elle

[ sɔlanɛl] adj. [ du lat. sollennis, qui revient tous les ans, de annus, an ]
1. Qui est célébré avec éclat et en public : L'inauguration solennelle d'un musée.
2. Qui présente une gravité, une importance particulières : Le président a fait une déclaration solennelle à la télévision officiel
3. Qui prend un air important et grave, frisant le ridicule : Il prit un ton solennel pour annoncer son départ du gouvernement pompeux, sentencieux ; naturel, simple

solennel

SOLENNEL, ELLE. (Dans ce mot et dans les trois suivants, ENNE se prononce ANE.) adj. Qui revient chaque année. Fêle solennelle. Pâques, la Pentecôte sont des fêtes solennelles.

Il signifie plus ordinairement Qui est accompagné de cérémonies religieuses, entouré d'une certaine pompe. Obsèques solennelles. On lui a fait un service solennel dans telle église.

Voeu solennel, Voeu fait en face de l'Église, avec des formalités qui lui donnent une importance particulière, par opposition à Voeu simple.

SOLENNEL signifie encore Qui se fait avec un certain apparat. Audience solennelle. Entrée solennelle. Jeux solennels.

Un air, un ton solennel, Un air, un ton emphatique, important. On dit dans le même sens : Un langage solennel.

SOLENNEL se dit aussi des Personnes et signifie Qui a un air d'importance, un ton emphatique. Cet homme est toujours solennel et guindé. Vous êtes bien solennel aujourd'hui.

Il signifie aussi Qui est authentique, revêtu de toutes les formes, accompagné des formalités requises. Acte solennel. Déclaration solennelle. Serment solennel.

solennel

Solennel, qui se fait tous les ans en certain temps ordinaire et accoustumé, Solennis.

solennel


SOLENNEL, ELLE, adj. SOLENNELLEMENT, adv. SOLENNISATION, s. f. SOLENNISER, v. act. SOLENNITÉ, s. f. [So-lanel, nèle, nèleman, niza-cion, nizé, nité: 3e è moy. aux trois prem. = Anciènement on écrivait, et le grand nombre écrit encôre aujourd'hui, ou par habitude, ou par respect pour l'étymologie; solemnel, solemniser, solemnité, etc. Le Dict. d'Ortographe ne met que celui-ci. L'Académie et le Rich. Port. ne mettent que le 1er; le Dict. de Trév. met l'un et l'aûtre à la tête de l'article, et dans les exemples, il ne met que le 2d. = Quelques-uns prononcent solamenel, etc. et d'aûtres, solan-nel; mais mal.] Solennel est, 1°. ce qui est acompagné de cérémonies publiques et extraordinaires de Religion. "Jour solennel, Fête, Procession, Messe solennelle. = Voeux solennels, faits en face de l'Église, avec les formalités prescrites par les Canons. = 2°. Célèbre, pompeux, fait avec cérémonie. Jeux solennels: audience solennelle: entrée solennelle. = 3°. Authentique, revétu de toutes les formes requises. "Acte, testament, arrêt solennel. Déclaration solennelle. = Solennellement, d'une manière solennelle. "Mariage fait; paix jurée et publiée solennellement. = Solenniser une fête, un jour, la naissance d'un Prince. = Solennisation, action par laquelle on solennise. "La solennisation d'une fête. = Solennité, célébrité, cérémonies qui rendent une chôse solennelle. "La solennité d'une fête, d'un jour, d'un mariage. = Formalités qui rendent un acte authentique, solennel. (n°. 3°.) "La solennité d'un testament.
   Rem. Il y a des Écrivains qui ont dit: un génie solemnel; une pensée solemnelle; un caractère solemnel. Qu'est-ce que cela signifie, bon Dieu! s'écrie M. l'Abé Roubaud? Je le confesse humblement, je n'entends point ce langage: les Écrivains qui le parlent devroient bien nous expliquer, non ce qu'il veut dire, mais ce qu'ils veulent nous dire. Si ce n'est pas là du style barbare, il faut que ce soit du style solemnel. = On confond souvent, dans l'usage, solennel et authentique, comme en parlant d'un testament, d'un mariage, et ainsi des traités et de divers actes; et les formalités nécessaires à l'authenticité d'un acte, s' apèlent solennités. Mais c'est là le style du Palais. Hors de là on les distingue. L'acte est proprement solennel par l'apareil, la cérémonie, etc. et authentique, par les formalités légales, etc. La solennité constate l'acte; l'authenticité en constate la validité. La chose solennelle est notoirement vraie et incontestable: la chose authentique est légalement certaine et inataquable. Extr. des Synon. Fr. de M. l'Abé Roubaud.

Synonymes et Contraires

solennel

adjectif solennel
1.  Qui est célébré avec éclat.
cérémoniel, grandiose, hiératique, imposant, majestueux -littéraire: auguste, pompeux.
2.  Qui a un air de gravité.
digne, grave, guindé, officiel, protocolaire -littéraire: prudhommesque.
3.  Qui prend des airs d'importance.
Traductions

solennel


solennelle

festlich, feierlichsolemn, ceremonious, grand, soberplechtig, plechtstatig, statigחגיגי (ת), טקסי (ת), רשמי (ת), טֶקְסִי, חֲגִיגִיsolemnesolenasolemnejuhlallinensolennesolene莊嚴højtidelig엄숙한 (sɔlanɛl)
adjectif
1. qui est célébré en public un hommage solennel
2. qui a un caractère sérieux, important un engagement solennel

solennel

[sɔlanɛl] adj
[serment, paroles, promesse, ton] → solemn
[appel, déclaration, contrat] → formal