sommelier, ière

SOMMELIER, IÈRE

(so-me-lié, liè-r') s. m. et f.
Celui, celle qui dans une maison, dans une communauté, a la charge de la vaisselle, du linge, du pain, du vin, etc. Chez un restaurateur, le sommelier n'est chargé que de la cave.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Sommeliers, barilliers, portebouts, aideurs et autres appartenant à l'eschançonnerie [DU CANGE, sagma.]
    Sommeliers du corps, des armeures et de la chambre [ID., ib.]
    Lorin du Buisson, sommelier des espices [ID., ib.]
    Raoul Baron, somelier de chandelerie [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Il la maria à un sommelier d'eschansonnerie de ce jeune prince.... elle se mit en pension chez sa sœur la sommeliere [MARG., Nouv. XLII]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. somarius, summularius, de suma, sauma, sagma, charge, faix (voy. SOMME 2).