sorte

sorte

n.f. [ du lat. sors, sortis, sort, tirage au sort ]
Espèce, catégorie d'êtres ou de choses : Il collectionne toutes sortes d'insectes
type, variété : Ils ont fait des commentaires de toutes sortes ou de toute sorte
De la sorte,
de cette façon ; ainsi : Vous n'aviez pas à lui répondre de la sorte.
En quelque sorte,
pour ainsi dire ; presque : Si vous ne dites rien, c'est en quelque sorte que vous approuvez ce qu'il dit.
Faire en sorte de (+ inf.) ou que (+ subj.),
tâcher d'arriver à ce que ; agir de manière à : Faites en sorte d'arriver avant lui. Ils ont fait en sorte qu'elle ne se rende compte de rien.
Une sorte de (+ n.),
une chose ou une personne qui ressemble à ; une espèce de : Ils jouent avec une sorte de bilboquet
un genre de

de sorte que

loc. conj.
(Suivi de l'ind.) Indique la conséquence réalisée (on peut aussi dire de telle sorte que) : Il a l'habitude de mentir, de sorte que cette fois-ci personne n'a voulu le croire
si bien que

SORTE

(sor-t') s. f.
Espèce, genre.
Toute sorte de biens comblera nos familles [MALH., II, 1]
Encore impunément nous souffrons en tous lieux, Leur dieu seul excepté [des chrétiens], toutes sortes de dieux [CORN., Poly. IV, 6]
On souffre aux entretiens ces sortes de combats, Pourvu qu'à la personne on ne s'attaque pas [MOL., Fem. sav. IV, 3]
Il n'y a sorte de bien que ce ministre n'en dise [SÉV., 533]
La duchesse de Chaulnes vous dit des sortes de choses fort bonnes, surtout à M. de Grignan [ID., 13 déc. 1688]
Quand on a goûté la sorte d'agrément de votre esprit.... il n'est pas aisé de vous effacer [ID., à Moulceau, 24 oct. 1687]
On dit que cette femme [la marquise de Grana] parle cinq ou six sortes de langues [Mme DE VILLARS, Lett. 26 mai 1680]
Marius prit toutes sortes de gens dans les légions, et la république fut perdue [MONTESQ., Esp. XI, 18]
Je ne crains pour lui [Turgot] que deux choses, les financiers et la goutte ; ce sont deux terribles sortes d'ennemis [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 19 avr. 1775]
Un homme de sa sorte, de votre sorte, se dit par mépris ou par estime, en mal ou en bien.
On en doit pourtant croire un homme de ma sorte [HAUTEROCHE, Bourg. de qual. IV, 7]
Il a commencé par dire de soi-même un homme de ma sorte ; il passe à dire un homme de ma qualité [LA BRUY., VI]
Avec des gens de sa sorte il ne faut pas que ceux de la vôtre y regardent de si près [SAURIN, Mœurs du temps, sc. 15]
De la première sorte, du premier ordre, excellent.
Considérée comme harmonie, la cloche a indubitablement une beauté de la première sorte, celle que les artistes appellent le grand [CHATEAUBR., Gén. IV, I, 1]
Terme de commerce. Mettre par sorte, assortir.
Avec de et un substantif, sorte se dit d'une chose dont le caractère n'est pas net ou complet.
Rodogune se présente à Votre Altesse avec quelque sorte de confiance [CORN., Rodog. à Monseigneur le Prince]
Mme de Coulanges m'écrit au retour de St-Germain ; elle est toujours surprise de la sorte de faveur de Mme de Maintenon [SÉV., 441]
Il est bien juste qu'après avoir pris une idée qui vous appartient, je vous en rende quelque sorte d'hommage [FONTEN., Dial. à Lucien.]
Quelque sorte de temps, un certain espace de temps.
Dites-moi si Mlle de Grignan est pour quelque sorte de temps à Gif [SÉV., 26 juin 1689]
À toutes sortes d'heures, à quelque heure que ce soit.
Il sortait souvent de son palais à toutes sortes d'heures, pour s'instruire par lui-même de la vérité [COMTE DE CAYLUS, Contes orient. Œuvr. t. VIII, p. 12, dans POUGENS]
Façon, manière.
J'entendis son propos qui fut de cette sorte.... [RÉGNIER, Sat. XII]
Vous, mademoiselle, qui savez tout ce qui se passe en mon esprit, je vous supplie très humblement de lui dire [à une dame] de quelle sorte elle y est, et avec quel ressentiment et quelle véritable affection je paye l'honneur qu'elle me fait [VOIT., Lett. 28]
Toutes deux de même sang, Traitez-nous de même sorte [LA FONT., Fabl. VII, 17]
Ayant parlé de cette sorte, Le nouveau saint ferma sa porte [ID., ib. VII, 3]
Rappelez dans votre mémoire.... de quelle sorte on les a décriés et noircis [les jansénistes] dans les chaires et dans les livres [PASC., Prov. III]
Tous les peuples du monde seraient réduits à une sorte seule d'habits et d'aliments [FÉN., Exist. I, 11]
Mme de Grignan changea cette maxime [nous n'avons pas assez de force pour suivre toute notre raison, LA ROCHEFOUCAULD] de cette sorte : nous n'avons pas assez de raison pour employer toute notre force [CONDIL., Art d'écr. II, 5]
De telle sorte, de telle manière, tellement. Il a agi de telle sorte qu'il a perdu sa place. De bonne sorte, de la bonne sorte, de la bonne manière, convenablement, comme il faut.
Sans bruit ; ne faisons rien que de la bonne sorte [MOL., l'Ét. III, 13]
Tout s'est-il, ces deux jours, passé de bonne sorte ? [ID., Tart. I, 5]
J'ai voulu m'en instruire de bonne sorte [PASC., Prov. V]
Familièrement. De la bonne sorte, sévèrement. Je l'ai traité de la bonne sorte. Parler à quelqu'un de la bonne sorte. Avec ne.... que...., de la bonne sorte signifie pas trop.
Il ne se fit prier [d'être roi] que de la bonne sorte [LA FONT., Fabl. X, 14]
Je ne m'y fie encore que de la bonne sorte [MOL., Fourber. III, 1]
En quelque sorte, jusqu'à un certain point, pour ainsi dire.
De la sorte, en la sorte, loc. adv. Ainsi, de cette manière.
Dieux ! verrons-nous toujours des malheurs de la sorte ? [CORN., Hor. III, 6]
Ceux qui en useraient de la sorte [PASC., Prov. XVIII]
Nous aurions raison de lui dire : Seigneur, vous me donnez une règle à laquelle je ne puis me joindre, dont je ne puis pas même approcher ; aussi n'en est-il pas de la sorte [BOSSUET, 1er sermon, Dim. de la Passion, 1]
On voit que la douleur, si je puis parler de la sorte, vous a nourrie, et que les affections ne font que vous consoler [D'ALEMB., Portr. de Mlle l'Espinasse]
De sorte que, en sorte que, conj. qui lie par forme d'explication.
En sorte que, comme l'âme élève le corps à elle en le gouvernant, elle est abaissée au-dessous de lui par les choses qu'elle en souffre [BOSSUET, Hist. II, 6]
Il fit en sorte que plusieurs choses nécessaires manquèrent à Philoclès dans cette entreprise [FÉN., Tél. XII]
N'y aurait-il point moyen de tirer des choses plus de bien que de mal, et de disposer son imagination de sorte qu'elle séparât les plaisirs d'avec les chagrins et ne laissât passer que les plaisirs ? [FONTEN., Bonheur]
En sorte de, avec l'infinitif, même sens.
Fais en sorte D'amuser un moment le vieillard à la porte [LEGRAND, Foire de St-Laurent, sc. 21]
En quelque sorte, loc. adv. Presque, pour ainsi dire. C'est en quelque sorte au hasard que je dis cela.

REMARQUE

  • 1. De sorte que, en sorte que gouvernent le subjonctif quand c'est d'un but à atteindre qu'il s'agit : Faites en sorte, faites de sorte que vous arriviez avant moi ; et l'indicatif, quand c'est d'un résultat obtenu ou à obtenir qu'il s'agit : Il fait de sorte ou en sorte qu'il arrivera à temps ; il a travaillé en sorte ou de sorte qu'il a été le premier dans sa classe.
  • 2.
    Toute sorte se met d'ordinaire avec le singulier, comme, je vous souhaite toute sorte de bonheur, et toutes sortes avec le pluriel, comme, Dieu nous préserve de toutes sortes de maux [VAUGEL., Rem. t. I, p. 209, dans POUGENS]
    Cette remarque est conforme à l'usage habituel. Cependant rien n'empêche de dire : toute sorte de maux, et même toutes sortes de bonheur, sans dommage pour la grammaire ou pour le sens.
  • 3. Dans les phrases où sorte est employé, il ne détermine pas l'accord du verbe ; cet accord est déterminé par le substantif qui suit : Toute sorte de livres ne sont pas bons. Cependant il n'y a aucune faute à faire accorder le verbe avec sorte, et on en peut voir un exemple dans Malherbe au commencement du n° 1.
  • 4.
    Une sorte de fruit qui est mûr en hiver ; une sorte de bois qui est fort dur [DUCLOS, Œuvr. t. IX, p. 123]
    De même on dira : il n'y a sorte de soins qu'il n'ait pris.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Queurent [courent] li pieton à granz sortes Assaillir les murs et les portes [G. GUIART, t. II, p. 126]
  • XVe s.
    Nous sommes gens de plusieurs sortes qui demandons les armes et les aventures [FROISS., II, III, 19]
    Que l'ayde qui luy avoit esté faicte avoit esté faicte en mauvaise sorte [COMM., III, 7]
    Je fus servy passablement Selon mon estat et ma sorte [VILLON, Ball. des écoutants.]
    Ne l'esperit ne fait sa sorte [société] Nulle fois avec chose morte [E. DESCH., Poésies mss. f° 425]
    Quant il entendi la renommée de l'estranger, luy qui de longue main avoit desiré et quis de trouver parti et sorte pour faire armes, se delibera d'executer à celle fois ce que tant avoit desiré [O. DE LA MARCHE, Mém. I, p. 243, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Il leur est deffendu de rongner jamais leurs ongles ; de sorte que ilz leur deviennent croches comme rancons [RAB., Pant. V, 18]
    Un homme de sa sorte [MONT., I, 17]
    Cent mille sortes d'herbes [ID., I, 31]
    Une estude fournie de toute sorte de livres [ID., I, 57]
    L'un dit d'une sorte, et l'autre d'une autre [LANOUE, 158]
    En ceste sorte, peu à peu, de disciples ilz deviennent maistres [ID., 494]
    Il n'y avoit sorte de combat à laquelle il reculast, ni à laquelle il fust peu exercité [AMYOT, Marcell. 2]
    Il n'est pas dit que les gens de vertu ne puissent, en quelque sorte que ce soit, jamais accepter ny prendre rien de leurs amis [ID., Arist. 2]
    Chascun demande sa sorte [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. sote ; ital. sorta ; du lat. sortem, dans le sens de manière d'être, condition.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SORTE. Ajoutez :
    Terme de commerce. En sorte ou en sortes, en grains. Gomme en sorte. Manne en sorte, par opposition à manne en larmes.

sorte

SORTE. n. f. Espèce, genre. Il y a bien des sortes d'oiseaux. Nourrir toutes sortes de bêtes. Toute sorte de livres ne sont pas également bons. Quelle sorte de plante est-ce là? Je n'en veux pas de cette sorte. En voici de la sorte que vous demandez. Les différentes sortes de caractères qu'on emploie dans l'imprimerie. Il a toute sorte de dons. Il ne faut pas se lier à toutes sortes de gens, à toutes sortes de personnes. Il n'est sorte de recommandations que je ne lui aie faites. Il vous a donné une sorte de satisfaction.

Un homme de sa sorte, un homme de votre sorte se dit également en bien et en mal, par estime et par mépris. C'est trop vous rabaisser pour un homme de votre sorte. Il appartient bien à un homme de sa sorte de vouloir s'égaler à vous.

Une sorte de, Une chose qui ressemble à. Elle avait sur la tête une sorte de turban. Il se dit aussi des Personnes avec une nuance de mépris. Une sorte de bel esprit. Une sorte d'aventurier.

SORTE signifie aussi Façon, manière de faire une chose. Ceux-ci s'habillent d'une sorte, et ceux-là d'une autre. De cette sorte, vous n'aurez pas les embarras que vous redoutiez. Il a agi de bonne sorte, de la bonne sorte dans cette affaire.

Fam., Parler de la bonne sorte à quelqu'un, Lui faire une réprimande, lui faire une correction. Je lui ai parlé de la bonne sorte, il n'y reviendra plus. On dit dans le même sens : Je l'ai traité de la bonne sorte. Il est vieux.

De telle sorte, De telle manière, tellement. Il s'est compromis de telle sorte qu'on aura de la peine à le tirer d'embarras.

Faire en sorte de, en sorte que, Agir de manière à, de façon que. Faites en sorte de revenir vite. Je ferai en sorte qu'il soit content.

DE LA SORTE, loc. adv. Ainsi, de cette manière. Quel droit avez-vous pour parler, pour agir de la sorte?

EN QUELQUE SORTE, loc. adv. Presque, pour ainsi dire. Se taire quand on est accusé, c'est en quelque sorte s'avouer coupable.

DE SORTE QUE, EN SORTE QUE, loc. conj. Tellement que, si bien que. De sorte, en sorte qu'il fut contraint de se retirer.

sorte

Sorte et maniere, Qualitas.

La sorte de l'arbre, Facies arboris.

Quelle sorte de gens seront là? Cuiusmodi homines illic erunt?

De cette sorte, Huiusmodi.

Il y en a beaucoup de mesme sorte et façon, Multa sunt ex eodem genere.

Qui est de plusieurs et diverses sortes et manieres, Multiformis, Multiiugis, Multimodus, Multiplex, Peruarius.

Qui sont de quelque sorte autre que les autres, Quae non sunt eiusdem modi.

Il est de telle sorte et nature, Ita est homo.

Le commun peuple est de telle sorte et nature, Sic est vulgus.

De telle sorte et façon, Eiusmodi.

S'il n'estoit de telle sorte, Nisi esset gentis eius.

Je le te recommande de la grande sorte, Eum tibi commendo maiorem in modum, vel de meliore nota. Ex Cic.

De la bonne sorte, De meliore nota. B.

Fait de la bonne sorte, In germanum modum factus. Budaeus ex Plaut.

Un homme d'estrange sorte, Qui est d'autre sorte que tous les autres, Ectrapelus homo. B.

Cerche gens de ta sorte, Quaere homines tui ordinis. Budaeus ex Cicerone.

Il a trouvé un homme de sa sorte, Par ingenium nactus est.

De diverses sortes, Multiuage.

Hommes de toutes sortes, Omne genus, vel Cuiusque modi homines.

Elle a de toutes sortes de biens, Vndique referta bonis est.

Il est tousjours d'une sorte et façon, Ille sibi constat.

Tout d'une sorte, Vniusmodi, Exemplo vno.

Faire maintenant d'une sorte, maintenant d'une autre, Varie agere.

Qu'en aucune sorte elle ne le resçache, Ne vxor aliqua hoc resciscat.

Prendre poissons en une sorte seulement, Vno genere capere pisces.

Poissons d'autre sorte, Alterius notae pisces.

Accoustrer d'autre sorte, Recurare, Interpolare.

En nulle sorte ou maniere que ce soit, Nullam in partem.

En diverses sortes et manieres, Multiformiter, Multipliciter, Varie, Peruarie.

Il raconta la chose à son pere toute en la sorte qu'elle avoit esté faicte, Rem patri vtvt erat gesta, indicauit.

Chose dicte en plusieurs sortes, Res alio atque alio elata verbo.

En quelque sorte et maniere qu'il sera besoing, Vtcunque opus sit.

En quelque sorte et maniere que ce soit, Quoquo pacto, Quoquomodo.

Plus heureux en toutes sortes, Ab omni laude foelicior.

Je l'ay prins par telle sorte et condition, Ea conditione accepi.

sorte


SORTE, s. f. [2e e muet.] 1°. Espèce: "Quelle sorte de plante est cela? "Il n'est sorte de caresses qu'il ne m'ait faites. "Toute sorte de livres ne sont pas également bons. = Rem. Toute sorte au singulier, sont au pluriel, et bons au masculin et au pluriel, se raportant à livres, qui est le nom régi et non pas à toute sorte qui est le sujet de la phrâse et le nom régissant: tel est l'usage. = Vaugelas veut qu' on dise toute sorte avec le singulier: je vous souhaite toute sorte de bonheur; et toutes sortes avec le pluriel: toutes sortes de joies. = Je suis de l'avis de MÉNAGE; toute sorte vaut toujours mieux que toutes sortes, soit qu' il suive un pluriel ou un singulier. L'Acad. met l'un et l'aûtre indiféremment. Toute sorte de livres, et toutes sortes de livres, de drogues, d'étofes, etc. Voy. ESPèCE, Rem. 1°. = Avec quelque, le pluriel sortes est tout-à-fait mauvais: "Policer en quelques sortes les moeurs grossières et barbâres de sa Patrie. Anon. Dites, en quelque sorte. = 2°. Manière, façon: il s'est comporté, il a agi ou parlé dans cette ocasion de bone, ou, de la bone sorte. "De la sorte qu'il le conte, il n'a pas tort. "Voilà une sorte d'habillement, de coifûre, etc. assez extraordinaire. = 3°. État, condition. Il se dit ou par estime; c'est trop vous avilir pour un homme de votre sorte; ou par mépris: c'est bien à un homme de sa sorte, de vouloir s'égaler à vous. "Il a comencé par dire: un homme de ma sorte; il pâsse à dire: un homme de ma qualité. LA BRUY. "Comme vous voudrez, dit-il, mais c'est qu'on aime à être avec les gens de sa sorte. MARIV.
   Des Juges! Des messieurs de robe! Une persone
   De ma sorte? Ah vraiment, la pensée est mignone.
       Les Aïeux chimériques.
= De sorte que, ou, ensorte que, conjonctions: tellement que, si bien que. La 1re régit l'indicatif; de sorte que je n'ai pu réussir; la 2de régit le subjonctif, jointe au verbe faire, avec lequel elle s'associe: Faites ensorte qu'il soit content. Il a fait ensorte que j'en sois venu à bout. * On a dit aûtrefois, en sorte que, en séparant en de sorte, et dans le sens de l'adverbe, de telle sorte que, etc. "Le corps est fait en sorte (de telle sorte) que l'âme ne prend jamais de résolutions que les mouvemens du corps ne s'y acordent. On disait aussi de sorte, dans le même sens.
   S'aprivoise de sorte à cette cruauté,
   Qu'on ne lui voit jamais dépouiller sa fierté.
       Brebeuf.
"Ils ont confondu de sorte ceux qui en sont les ministres avec les Prêtres des aûtres religions, qu'il n'est pas toujours possible de les distinguer. Charlevoix. On doit dire, même en vers, de telle sorte.

Synonymes et Contraires

sorte

nom féminin sorte
1.  Catégorie d'êtres ou de choses.
2. 
Une sorte de.
Traductions

sorte

kind, sort, natureזן (ז), מין (ז), סוג (ז), זַן, מִין, סוּגsoort, manierArt, Sortegenere, sorta, tipoنَوْع, نَوْعٌdruhslagsείδοςclase, especielajivrsta種類종류slag, sortrodzajespécie, tipoвид, сортsortชนิดçeşit, türloại种类така (sɔʀt)
nom féminin
1. catégorie Il existe plusieurs sortes de fromages. toutes sortes d'animaux
2. une personne ou une chose semblable à une sorte de mouche une sorte d'angoisse
3. presque Il m'a en quelque sorte sauvé la vie.
4. essayer de suivi du subj. Faites en sorte que tout soit prêt.

sorte

[sɔʀt]
nf
(= espèce, type) → sort, kind
C'est une sorte de gâteau → It's a sort of cake.
toutes sortes de choses → all sorts of things, all kinds of things
une sorte de → a sort of, a kind of
(manière) de la sorte advin that way
en quelque sorte → in a way
(but) de sorte à → so as to, in order to
de sorte que → so that
de telle sorte que → so much so that
faire en sorte que → to see to it that
vb
voir sortir