souder

(Mot repris de soudai)

souder

v.t. [ du lat. solidare, affermir, de solidus, compact ]
1. Effectuer un soudage : Souder deux plaques de métal, deux pièces de plastique.
2. Fig. Unir, lier étroitement : Cet événement a soudé les membres de sa famille réunir ; désunir, séparer

se souder

v.pr.
En parlant de deux parties distinctes, se réunir pour former un tout : Ces deux vertèbres se sont soudées.

souder


Participe passé: soudé
Gérondif: soudant

Indicatif présent
je soude
tu soudes
il/elle soude
nous soudons
vous soudez
ils/elles soudent
Passé simple
je soudai
tu soudas
il/elle souda
nous soudâmes
vous soudâtes
ils/elles soudèrent
Imparfait
je soudais
tu soudais
il/elle soudait
nous soudions
vous soudiez
ils/elles soudaient
Futur
je souderai
tu souderas
il/elle soudera
nous souderons
vous souderez
ils/elles souderont
Conditionnel présent
je souderais
tu souderais
il/elle souderait
nous souderions
vous souderiez
ils/elles souderaient
Subjonctif imparfait
je soudasse
tu soudasses
il/elle soudât
nous soudassions
vous soudassiez
ils/elles soudassent
Subjonctif présent
je soude
tu soudes
il/elle soude
nous soudions
vous soudiez
ils/elles soudent
Impératif
soude (tu)
soudons (nous)
soudez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais soudé
tu avais soudé
il/elle avait soudé
nous avions soudé
vous aviez soudé
ils/elles avaient soudé
Futur antérieur
j'aurai soudé
tu auras soudé
il/elle aura soudé
nous aurons soudé
vous aurez soudé
ils/elles auront soudé
Passé composé
j'ai soudé
tu as soudé
il/elle a soudé
nous avons soudé
vous avez soudé
ils/elles ont soudé
Conditionnel passé
j'aurais soudé
tu aurais soudé
il/elle aurait soudé
nous aurions soudé
vous auriez soudé
ils/elles auraient soudé
Passé antérieur
j'eus soudé
tu eus soudé
il/elle eut soudé
nous eûmes soudé
vous eûtes soudé
ils/elles eurent soudé
Subjonctif passé
j'aie soudé
tu aies soudé
il/elle ait soudé
nous ayons soudé
vous ayez soudé
ils/elles aient soudé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse soudé
tu eusses soudé
il/elle eût soudé
nous eussions soudé
vous eussiez soudé
ils/elles eussent soudé

SOUDER

(sou-dé) v. a.
Joindre ensemble des pièces de métal au moyen de la soudure.
Amollir au feu et battre ensemble des pièces de métal, de manière à les unir et à n'en faire qu'une même pièce.
On soude tous les jours le fer avec lui-même ou sur lui-même ; mais il faut la plus grande précaution, pour qu'il ne se trouve pas un peu plus faible aux endroits des soudures [BUFF., Hist. min. Introd. part. exp. Œuvr. t. VII, p. 92]
Terme d'anatomie et de botanique. Réunir par adhésion deux parties. L'inflammation a soudé les deux feuillets de la plèvre.
V. n. Devenir soudé.
La pièce soudera à merveille [BUFF., Hist. min. Introd. part. exp. Œuvr. t. VII, p. 80]
Se souder, v. réfl. Contracter soudure.
L'affinité du cuivre avec le fer est encore démontrée par la facilité que ces deux métaux ont de se souder ensemble [BUFF., Min. t. V, p. 88]
Le fer a la propriété de se souder avec lui-même sans intermède ; il suffit de lui donner une chaleur suffisante [A. BRONGNIART, Traité de min. t. II, p. 393, dans POUGENS]
En parlant de parties organiques, être réuni par adhésion en une seule pièce. Ces deux parties se sont soudées.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Vraiement le dist l'Escripture, Que c'est [baptême] la sode et la jointure Par quoi sommes joint et saudé à chelui ki tout a creé [GUI DE CAMBRAI, Barl. et Jos. p. 47]
    Et que nus [nul] ne soit si hardis ki soude d'estain en noeve oevre [d'or ou d'argent] [TAILLIAR, Recueil, p. 241]
    Que nus chandelliers de cuivre ne soient faiz de pieces soudées pour metre sus la table [, Liv. des mét. 101]
    Nus boutonier ne puet faire boutons, qu'il ne soient bien saudé et loialment, c'est à savoir li deux bras de la queue, et li boutons en milieu oniement [uniment] [, ib. 185]
  • XVIe s.
    Defendons à tous orfeuvres et autres d'alterer, soulder ou charger aucunes especes d'or ou d'argent, à peine d'estre punis comme faux monnoyeurs [, Ordonn. janv. 1560]
    Souder argent vif [chose impossible] [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 249]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, sôdé ; prov. soldar, soudar, espagn. et portug. soldar ; ital. sodare ; du lat. solidare, de solidus, solide : rendre solide.

souder

SOUDER. v. tr. Joindre des pièces de métal ensemble, au moyen d'une composition métallique fusible. Souder de la vaisselle d'argent.

Il se dit aussi en parlant des Pièces de métal qu'on amollit au feu et qu'on unit directement par le martelage ou la fusion des parties en contact, de manière à n'en faire qu'une même pièce. Souder deux pièces de fer.

En termes d'Anatomie et de Botanique, Être soudé, se souder se dit de Parties, d'abord ou ordinairement distinctes, qui se rejoignent ou se trouvent unies de manière à ne plus former qu'une seule pièce.

souder

Souder, voyez Soulder.

souder


SOUDER, v. a. Joindre des pièces de métal ensemble par le moyen de l'étain ou du cuivre fondu. = C'est aussi joindre deux morceaux de fer, en les faisant rougir et amollir au feu, et en les batant ensuite ensemble.

Synonymes et Contraires

souder

verbe souder
Joindre une chose à une autre.
Traductions

souder

schweißen, lötensolder, weld, knitsolderen, lassen, samenvoegenהלחים (הפעיל), ריתך (פיעל), הִלְחִים, רִתֵּךְηλεκτροσυγκολλώ, οξυγονοκολλώlutisoldarlutowaćfechar com luto, soldarsaldare, stagnareзаваряване焊接svařovánísvejsning용접svetsning (sude)
verbe transitif
réunir ou faire tenir en chauffant souder deux tuyaux

souder

[sude] vt
(avec fil à souder) → to solder; (à l'arc, par soudure autogène) → to weld
[+ tuyaux, barres, plaques] → to join, to join together
(= unir) [+ personnes] → to bind together, to knit together [sude] vpr/pass [os] → to knit together