soudoyer

soudoyer

[ sudwaje] v.t. [ de 1. solde ]
Péjor. Payer qqn pour s'assurer sa complicité, son aide : Des amis de l'accusé ont tenté de soudoyer un témoin acheter

soudoyer

(sudwaje)
verbe transitif
péjoratif acheter la complicité, l'aide de soudoyer un témoin

soudoyer


Participe passé: soudoyé
Gérondif: soudoyant

Indicatif présent
je soudoie
tu soudoies
il/elle soudoie
nous soudoyons
vous soudoyez
ils/elles soudoient
Passé simple
je soudoyai
tu soudoyas
il/elle soudoya
nous soudoyâmes
vous soudoyâtes
ils/elles soudoyèrent
Imparfait
je soudoyais
tu soudoyais
il/elle soudoyait
nous soudoyions
vous soudoyiez
ils/elles soudoyaient
Futur
je soudoierai
tu soudoieras
il/elle soudoiera
nous soudoierons
vous soudoierez
ils/elles soudoieront
Conditionnel présent
je soudoierais
tu soudoierais
il/elle soudoierait
nous soudoierions
vous soudoieriez
ils/elles soudoieraient
Subjonctif imparfait
je soudoyasse
tu soudoyasses
il/elle soudoyât
nous soudoyassions
vous soudoyassiez
ils/elles soudoyassent
Subjonctif présent
je soudoie
tu soudoies
il/elle soudoie
nous soudoyions
vous soudoyiez
ils/elles soudoient
Impératif
soudoie (tu)
soudoyons (nous)
soudoyez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais soudoyé
tu avais soudoyé
il/elle avait soudoyé
nous avions soudoyé
vous aviez soudoyé
ils/elles avaient soudoyé
Futur antérieur
j'aurai soudoyé
tu auras soudoyé
il/elle aura soudoyé
nous aurons soudoyé
vous aurez soudoyé
ils/elles auront soudoyé
Passé composé
j'ai soudoyé
tu as soudoyé
il/elle a soudoyé
nous avons soudoyé
vous avez soudoyé
ils/elles ont soudoyé
Conditionnel passé
j'aurais soudoyé
tu aurais soudoyé
il/elle aurait soudoyé
nous aurions soudoyé
vous auriez soudoyé
ils/elles auraient soudoyé
Passé antérieur
j'eus soudoyé
tu eus soudoyé
il/elle eut soudoyé
nous eûmes soudoyé
vous eûtes soudoyé
ils/elles eurent soudoyé
Subjonctif passé
j'aie soudoyé
tu aies soudoyé
il/elle ait soudoyé
nous ayons soudoyé
vous ayez soudoyé
ils/elles aient soudoyé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse soudoyé
tu eusses soudoyé
il/elle eût soudoyé
nous eussions soudoyé
vous eussiez soudoyé
ils/elles eussent soudoyé

SOUDOYER

(sou-do-ié ; plusieurs prononcent sou-doi-ié) v. a.Il se conjugue comme employer.
Avoir, prendre des gens de guerre à sa solde.
Son armée [de Henri de Navarre] n'était pas celle d'un souverain qui la soudoie, et qui la retient toujours sous le drapeau ; c'était celle d'un chef de parti [VOLT., Mœurs, 173]
Par extension, s'assurer à prix d'argent le secours de. Soudoyer des spadassins, des agents.
Louis soudoya l'archevêque de Cologne, Maximilien de Bavière.... comme il soudoyait le roi d'Angleterre Charles II [VOLT., Louis XIV, 10]

SYNONYME

  • SOUDOYER, STIPENDIER. Ces deux mots sont synonymes, sauf que stipendier n'a plus qu'un sens défavorable.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Fai pur ço à tes humes abatre cedres al bois de Liban, e mes humes i serrunt od les tuens, e jo del mien lur durrai [donnerai], e tut à la volented soldeirai [, Rois, p. 242]
  • XVe s.
    Pour payer lesdits gens d'armes et de trait estans en garnison avec ledit sieur de Sassenage, lesquels il soldoyat de ses propres deniers... [, Lettre de Charles VIII, Bibl. des ch. 3e série, t. IV, p. 64]
  • XVIe s.
    Outre la solde on doit aussi fournir l'equipage, car on doit un homme equippé et soudoyé [LANOUE, 236]
    La pluspart se soudoyoient de leurs moyens propres [ID., 401]
    Ayant remené en Epire 8000 hommes et 500 chevaux, et ne se trouvant point d'argent pour les soudoyer [AMYOT, Pyrrhus, 57]
    Jamais chef de guerre n'eut tant de creance sur ses soldats [que Jules César] : au commencement de ses guerres civiles, les centeniers luy offrirent de souldoyer, chascun sur sa bourse, un homme d'armes [MONT., III, 175]

ÉTYMOLOGIE

  • Solde. Il y avait un substantif très usité, sodoier, qui a donné l'anglais soldier, soldat.

soudoyer

SOUDOYER. (Il se conjugue comme BROYER.) v. tr. Entretenir des gens de guerre, leur payer une solde. Il est vieux.

Il ne se dit plus qu'en mauvaise part, de Certaines gens dont on s'assure le concours à prix d'argent. Soudoyer de faux témoins. Il avait soudoyé une bande de partisans.

soudoyer


SOUDOYER, v. act. [Sou-doa-ié. Au présent, il soudoie, etc. Au futur, il soudoiera, etc. pron. sou-doâ, doâ-ra, l'e muet ne se fait pas sentir; la 2e est longue.] Payer la solde aux gens de guerre. "Ce Prince peut aisément soudoyer, vingt, cinquante, cent mille hommes.
   Soudoyer, stipendier (synon.) Le premier désigne plutôt l'entretien ou la subsistance des troupes, le second, leur paye ou rétribution en argent. Soudoyer est le vrai terme de notre langue, fait pour l'histoire moderne: stipendier est un terme emprunté fait pour l'histoire ancienne. "Ce Prince soudoie en tems de paix cinquante mille hommes. Périclés introduisit à Athènes l'usage de stipendier les gens de guerre. Extr. des Syn. Fr. de M. l'Ab. Roubaud.

Synonymes et Contraires

soudoyer

verbe soudoyer
Payer le soutien de quelqu'un.
Traductions

soudoyer

bribe

soudoyer

שיחד (פיעל), שִׁחֵד

soudoyer

omkopen

soudoyer

subornar

soudoyer

bestechen

soudoyer

subaĉeti

soudoyer

sobornar

soudoyer

przekupić

soudoyer

subornar

soudoyer

подкуп

soudoyer

賄賂

soudoyer

úplatek

soudoyer

뇌물

soudoyer

muta

soudoyer

[sudwaje] vt → to bribe