sous-concéder

SOUS-CONCÉDER

(sou-kon-sè-dé) v. a.
Concéder à un tiers une concession qu'on a reçue.
Si la seigneurie est une principauté, le seigneur sous-concède des fiefs à des gentilshommes... [BÉCHARD, Journ. offic. 29 sept. 1877, p. 6554, 3e col.]