souscrit, ite

SOUSCRIT, ITE

(sou-skri, skri-t') part. passé de souscrire
Son nom, au lieu du mien, en ce papier souscrit [CORN., la Pl. Roy. v, 4]
.... Que son nom demeurât souscrit à une paix telle que celle qui terminerait cette guerre [SAINT-SIMON, t. VIII, p. 105, éd, CHÉRUEL.]
L'emprunt est souscrit, toutes les souscriptions sont prises.