souvent


Recherches associées à souvent: heureusement, malheureusement

souvent

adv. [ du lat. subinde, aussitôt ]
1. Plusieurs fois en peu de temps ; de manière répétée : Le bébé a pleuré souvent cette nuit. Il va souvent au travail à vélo fréquemment ; rarement
2. Dans de nombreux cas ; d'ordinaire : C'est souvent la remarque que l'on nous fait généralement

SOUVENT

(sou-van) adv.
Plusieurs fois en peu de temps.
Ce qu'on ne voudrait pas, souvent il le faut faire [LA FONT., Fianc.]
Ses fréquentes maladies le mirent souvent aux prises avec la mort [BOSSUET, le Tellier.]
Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire [BOILEAU, Art poét. I]
Quelquefois il vous plaint, souvent même il vous vante [RAC., Athal. I]
Voyez-moi plus souvent, et ne me donnez rien [ID., Bérén. II, 4]
Nous serons toujours assez sages, Si nous sommes souvent heureux [BERNIS, Quat. part. jour, nuit.]
Souvent notre amour-propre éteint notre bon sens [VOLT., Vanité.]
Le peu souvent que, le peu de fois que.
... Le peu souvent que ce bonheur arrive, Piquant notre appétit, rend sa pointe plus vive [CORN., Veuve, I, 1, 1re édit.]
Populairement. Le plus souvent, et, par abréviation, plus souvent, pas du tout, jamais.
L'événement [un suicide proposé par J. Paturot à sa maîtresse] serait bien plus dramatique, Malvina, bien plus touchant s'il était orné d'une femme, si nous nous en allions à deux. - Malvina : Plus souvent ! [REYBAUD, Jérôme Paturot, I, 15]

REMARQUE

  • Cette locution très vulgaire le plus souvent s'explique par une ironie et une ellipse. On propose à quelqu'un ce qu'il ne peut pas faire, et il répond en se moquant : (C'est ce que je fais) le plus souvent.

SYNONYME

  • SOUVENT, FRÉQUEMMENT. Il y a dans fréquemment une idée d'habitude qui n'est pas dans souvent. Communier souvent ou communier fréquemment, indique : l'un, qu'il est arrivé que l'on a communié souvent ; l'autre, qu'il est dans les habitudes de communier souvent.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Chéent i [y tombent] fudres e menut e suyent [, Ch. de Rol. CIX]
  • XIIe s.
    Au Mans le troverez, là est il plus sovant [, Sax. XX]
  • XIIIe s.
    Je si sovent me tourmente, Que je n'ai ne jeu ne ris [, Dame de Faïel, dans Couci]
    En larmes et en plours souvent le baiserai [un anneau] [, Berte, VII]
  • XVIe s.
    Le naturel de l'homme est souvent de faillir [RONS., 662]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. sôvan ; provenç. soven, soen ; cat. sovint ; ital. sovente ; du lat. subinde, successivement, parfois, de sub, sous, et inde, en.

souvent

SOUVENT. adv. de temps. Fréquemment, un grand nombre de fois. Il arrive souvent, assez souvent, très souvent que.... Cela n'arrive pas souvent. Souvent le lui disais.... Voyez-les le plus souvent que vous pourrez. Il y alla tant et si souvent que.... On se trompe souvent en jugeant sur les apparences.

Le plus souvent, La plupart du temps.

souvent

Souvent, ou Souventesfois, Saepe, Subinde, Identidem, Plerunque, Saepenumero, Frequenter.

Le plus souvent, Plerunque, Magna ex parte.

Le plus souvent il se tenoit aux champs, Fere ruri se continebat.

Il est là le plus souvent, Ibi plurimum est.

Il est souvent avec luy, Frequens est cum eo.

Fort souvent, Persaepe, Frequentissime.

Tu as dit cela souvent, Sane in eo creber fuisti.

Souvent faire une chose, Actitare, Factitare.

souvent


SOUVENT, adv. [Sou-van.] Fréquemment; plusieurs fois en peu de tems. = 1°. Il est susceptible des degrés de comparaison: plus souvent, três-souvent; le plus souvent qu'il se pourra. = 2°. Il peut se placer devant ou aprês le verbe, ou même dês le comencement de la phrâse: souvent, il est arrivé; il est arrivé souvent. "Souvent, quand on prend plus de peine, on a moins de succês. = Il est mal placé entre le nominatif et le verbe. "L'Église souvent est presque aussi afligée par le faux zèle, qui la défend, que par l'erreur même, qui l'ataque. Massill. Il falait, ce me semble, ou, souvent, l'Église est aussi afligée, ou bien, l'Église est souvent aussi afligée, etc.
   Quelques Auteurs aprês souvent mettent le pronom nominatif à la suite du verbe. "Il croient agir en cela avec plus de mérite devant Dieu; mais souvent, sans qu' ils l'aperçoivent, se mêle-t'il beaucoup de tempérament et quelquefois une secrète complaisance au fond de l'âme. Bourdal. = * Souventes fois vieillit, il est aujourd'hui à peine suportable dans la conversation. L'Acad. ne le met pas. = Souvent; fréquemment (synon.) Le 2d enchérit sur le 1er: il signifie fort souvent. Vous allez souvent dans un lieu, où vous avez coutume d'aller: vous allez fréquemment dans une maison, où vous allez avec une grande assiduité. Souvent n' indique que la pluralité des actes; fréquemment anonce une habitude formée. Vous faites souvent ce qu'il est ordinaire que vous fassiez: vous faites fréquemment ce que vous faites sans cesse. Extr. des Syn. Fr. de M. l'Abé Girard.

Synonymes et Contraires

souvent

adverbe souvent
1.  Un grand nombre de fois.
2.  Dans de nombreux cas.
Traductions

souvent

oft, häufig, vieloften, frequently, regularly, a lotvaak, dikwijls, gedurig, menigmaal, veel, veelal, veeltijdsלעיתים קרובות, תכופות (תה״פ), תְּכוּפוֹתa menudoacap kali, sering, seringkalifrequentementeчасто, зачастуюspessoكَثِيراً مَاčastoofteσυχνάuseinčestoしばしば자주ofteczęstooftaบ่อยsıklıklathường xuyên经常често (suvɑ̃)
adverbe
1. de nombreuses fois, dans de nombreux cas Elle vient souvent. Je ne le vois pas souvent.
2. presque à chaque fois Le plus souvent, il est absent.

souvent

[suvɑ̃] advoften
le plus souvent → more often than not, most often
peu souvent → seldom, infrequently