spécifique

spécifique

adj.
Qui appartient en propre à une espèce, à une chose (par opp. à générique) : Les symptômes spécifiques d'une maladie particulier, propre à, typique caractéristique

SPÉCIFIQUE

(spé-si-fi-k') adj.
Exclusivement propre à une espèce. Qualité spécifique.
Quand on demande en théologie quel est le premier et le principal, ou, ce qui est la même chose, quel est l'objet spécifique de cette vertu [charité], on demande quel est l'objet sans lequel elle ne peut naître ni être entendue, l'objet qu'on ne peut séparer d'elle, pas même par abstraction et par la pensée [BOSSUET, 4e écrit, I, 21]
Ces propriétés spécifiques des choses sont comme des bornes qui leur sont données pour empêcher qu'elles ne soient confondues [ID., 1er sermon, Démons, 1]
Par plaisanterie.
Je suis le cavalier de France le plus spécifique pour la consolation des dames [REGNARD, Attendez-moi sous l'orme, 10]
Précis, déterminé.
Je ne jugeais pas que ce qu'il avait dit de temps en temps fort en général contre les amis de M. le cardinal, fût un fondement assez solide pour avancer et pour soutenir un fait aussi spécifique que celui-là [RETZ, Mém. t. II, liv. III, p. 471, dans POUGENS]
Qui a un caractère d'espèce.
Quand on dit que, parmi les animaux, l'homme seul est raisonnable, l'homme est là un individu spécifique [DUMARS., Œuv. t. IV, p. 205]
Une différence spécifique entre deux races forme assurément deux races différentes [VOLT., Déf. de mon oncle, 18]
Les qualités génériques et spécifiques des sensations ont des causes physiques [BONNET, Ess. anal. 23]
Ainsi des idées spécifiques de l'homme, du cheval, du bœuf, de tous les êtres qui ont vie et sentiment, a résulté l'idée générique de l'animal et de l'être vivant [BARTHÉL., Anach. ch. 57]
Substantivement.
Nous savons par l'exemple de la brebis, qui peut servir à deux mâles différents et produire également du bouc et du bélier, que la femelle influe beaucoup plus que le mâle sur le spécifique du produit [BUFF., Quadrup. t. VII, p. 232]
Nom spécifique, en histoire naturelle, adjectif ou substantif ajouté au nom générique pour distinguer chaque espèce du genre.
Ainsi, le terme noctuelle servant à désigner un genre nombreux de lépidoptères nocturnes, il faut, pour faire connaître chacune des espèces, accoler au nom générique un nom spécifique, et la noctuelle alchimiste est facilement distinguée de toutes les autres espèces par ce nom spécifique alchimiste [LEGOARANT, ]
Aldovrande conclut.... que le nom de laros dans Aristote est générique, et que celui de kephos est spécifique, ou plutôt particulier à quelque espèce subalterne de ce même genre [BUFF., Ois. t. XVI, p. 171]
Terme de physique. Pesanteur spécifique, poids spécifique des corps, poids de l'unité de volume de ces corps ; le poids spécifique du mercure est de 13 kil. 596 gr., si l'on considère le décimètre cube comme unité de volume, ou de 13596 kil., si l'unité adoptée est le mètre cube.
M. Brisson, de l'Académie des sciences, auquel nous sommes redevables de la connaissance des pesanteurs spécifiques de tous les minéraux [BUFF., Min. t. VII, p. 402]
Lorsque Archimède trouva la pesanteur spécifique des corps, il rendit service au genre humain [CHATEAUB., Gén. III, III, 1]
Cette expression a été souvent confondue et l'est encore quelquefois aujourd'hui, à tort, avec la densité, qui est un nombre abstrait indiquant le rapport du poids d'un corps à celui d'un égal volume d'eau distillée à 4°.
En prenant pour unité la densité d'une substance quelconque à une température constante, par exemple le maximum de densité de l'eau distillée, la densité d'un corps sera le rapport de son poids à celui d'un pareil volume d'eau réduite à ce maximum ; ce rapport est ce que l'on nomme pesanteur spécifique [LAPLACE, Expos. III, 3]
Poids spécifique relatif d'un corps, rapport du poids spécifique de ce corps à celui de l'eau distillée et à 4°. Chaleur spécifique, calorique spécifique d'un corps, nombre d'unités de chaleur, de calories, nécessaire pour élever de 1° centigrade la température de 1 kil. de ce corps, la calorie étant la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1° centigrade la température de 1 kil. d'eau. Terme de statistique. Population spécifique d'un pays, rapport de sa population au nombre qui exprime sa superficie en hectares ou kilomètres carrés ou toute autre unité de superficie.
On y compte en nombre rond [dans les départements du Calvados et du Loiret] 87 et 52 habitants par kilomètre carré ; et les populations spécifiques de ces départements sont entre elles comme 87 et 52 [MATHIEU, Ann. du bureau des longitudes.]
Terme de médecine. Causes spécifiques, agents qui déterminent une lésion et des troubles spéciaux du sang ou des tissus, ou de tel tissu en particulier. Médicaments ou remèdes spécifiques, ceux qui guérissent, constamment et par un mécanisme inconnu, certaines maladies, comme le quinquina pour les fièvres intermittentes.
Votre médecin, qui dit que mon mal sont des vapeurs, et vous.... n'êtes pas les premiers qui m'avez conseillé de me mettre dans les remèdes spécifiques [SÉV., à Bussy, 5 sept. 1674]
Guérissez-vous avec votre pervenche.... bien spécifique à vos maux [ID., 5 nov. 1684]
Fig.
Elle [la Morale de Nicole] ne m'a encore donné aucune leçon contre la pluie ; mais j'en attends, car j'y trouve tout ; et la conformité à la volonté de Dieu pourrait suffire, si je ne voulais un remède spécifique [SÉV., 23 sept. 1671]
Substantivement. Un spécifique.
C'est à lui [Helvétius] qu'on est redevable de l'usage de l'ipécacuanha, et du discernement des maladies où ce spécifique n'est pas à temps ou même n'est point propre [SAINT-SIMON, 87, 135]
Fig.
Si nous savons entendre l'état du malade et la nature de la maladie, nous verrons que c'était [la mort de Jésus-Christ] le remède proposé et, s'il m'est permis de parler ainsi, le spécifique infaillible [BOSSUET, 1er sermon, Purification, 1]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pesanteur spécifique : l'origine de cette expression est dans un traité De ponderibus attribué à Archimède. qui a été imprimé, sans nom d'auteur, à la suite de Jordani opusculum de ponderositate, Venetiis, 1565, in-4° ; on lit en tête de ce traité : Duorum gravium unius ad aliud relatio duplici modo potest considerari, uno modo secundum speciem, alio modo secundum numerositatem : secundum speciem, ut si volumus gravitatem auri in specie ad gravitatem argenti comparare ; et hoc debet fieri, supposita duorum corporum auri et argenti aequalitate.... plus tard la locution était pleinement acceptée par l'usage : intensive gravius, seu, ut loqui jam amant, specifice gravius, dit, en 1674, Wallis, Opera mathematica, t. II, p. 716 [THUROT., Rev. archéol. 1869, t. I, p. 115]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. specificus, de species, espèce, et facere, faire.

spécifique

SPÉCIFIQUE. adj. des deux genres. Qui est propre spécialement à quelque chose. Différence spécifique. Qualité spécifique. Médicament spécifique.

En termes d'Histoire naturelle, Nom spécifique, Nom ou adjectif ajouté à un nom générique pour distinguer chaque espèce du genre.

En termes de Physique, Poids spécifique, masse spécifique, Ce que pèse un centimètre cube d'un corps.

SPÉCIFIQUE s'emploie aussi comme nom masculin et désigne un Médicament propre à quelque maladie. La quinine est un spécifique contre la fièvre.

spécifique


SPÉCIFIQUE, adj. SPÉCIFIQUEMENT, adv. [Spécifike, keman: 1re é fer. 4e e muet] Spécifique, propre spécialement à: "Diférence, vertu, qualité spécifique. "Remède spécifique. = S. m. "Le Quinquina est un grand spécifique contre la fièvre intermittente. — C'est tout l'emploi de ce mot. = Spécifiquement; d'une manière spécifique: "Ce corps est spécifiquement plus pesant que l'aûtre.

Synonymes et Contraires

spécifique

adjectif spécifique
Traductions

spécifique

specific, dedicatedבלבדי (ת), טיפוסי (ת), יחידאי (ת), ייחודי (ת), ייעודי (ת), מאופיין (ת), סגולי (ת), ספציפי (ת), בִּלְבַדִּי, יִחוּדִי, יִעוּדִי, סְגֻלִּי, טִיפּוּסִיspecifiek, bepaaldspezifisch比表面積, 具体的مُحَدَّدkonkrétníspecifikσυγκεκριμένοςespecíficoerityinenspecifičanspecifico特定の구체적인spesifikkokreślonyespecíficoособенныйsärskildโดยเฉพาะbelirlicụ thểспецифични (spesifik)
adjectif
qui appartient à une chose la forme spécifique d'un objet

spécifique

[spesifik] adjspecific