squelette

squelette

n.m. [ du gr. skeleton, momie, de skeletos, desséché ]
1. Ensemble des os qui constituent la charpente du corps des vertébrés : Les paléontologues ont reconstitué le squelette d'un australopithèque. Les élèves étudient le squelette du chat.
2. Structure qui soutient un bâtiment ; charpente : Le squelette de fer d'une gare carcasse, ossature
3. Grandes lignes, schéma d'un discours, d'un texte : Le squelette d'une plaidoirie canevas, plan
4. Fam. Personne très maigre.

SQUELETTE

(ske-lè-t') s. m.
Tous les ossements d'un corps mort et privé de sa chair dans leur situation naturelle. Le squelette d'un homme, d'un cheval, d'un poisson. Squelette artificiel, celui dont les os sont rattachés avec du fil d'archal, de laiton ou de chanvre.
Ensemble des os du corps dans les animaux vertébrés.
Fig. Personne maigre et décharnée. C'est un squelette, un vrai squelette, un squelette ambulant.
À voir ce prédicateur si exténué [saint Jean-Baptiste], ce squelette, cet homme qui n'a point de corps, dont le cri néanmoins est si perçant [BOSSUET, Sermons, Véritable convers. préambule.]
Surtout après la visite suspecte que vous aviez reçue de ce grand squelette dont vous m'avez si bien dépeint la figure [MARIV., Marianne, 7e part.]
On commence à voir dans l'atelier du sieur Pigalle une esquisse de la figure entière de M. de Voltaire.... ce n'est pas le dernier effort de l'artiste qui essaye les différentes attitudes pour faire valoir davantage ce squelette, sujet ingrat pour le statuaire [BACHAUM., Mém. secr. 4 sept. 1770]
La Mort, à cause qu'on la représente comme un squelette.
Taisons-nous, mortels malheureux ; il n'y a plus de réplique [à la Mort] ; il faut céder, il faut, malgré qu'on en ait, mépriser ce squelette, de quelques parures qu'on le revête [BOSSUET, Prépar. à la mort, I]
Fig. Ouvrage d'esprit où le sujet est présenté d'une manière aride et sans développements.
Ce que j'ai marqué jusqu'ici n'est encore, pour ainsi dire, que le squelette de l'histoire [ROLLIN, Traité des Ét. liv. v, 3e part. I, 2]
Un dictionnaire sans citations est un squelette [VOLT., Lett. Duclos, 11 août 1760]
La partie la plus solide d'un organe végétal.
Nom donné au train de voiture sans caisse. Terme de marine. Carcasse, charpente ou bois tors d'un navire.

REMARQUE

  • Au XVIIe siècle, les puristes voulaient faire squelette du féminin ; aujourd'hui les gens du peuple font souvent cette faute. Ils veulent, malgré la raison, Qu'on dise aujourd'hui la poison, Une éventaille, une squelette, Menagiana, Requéte des dictionnaires.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je m'estale entier : c'est un skeletos où les veines, les muscles paraissent [MONT., II, 61]
    La composition universelle ou contexture des os du corps humain s'appelle des grecs sceletos, qui signifie anatomie seiche [PARÉ, IV, 43]
    Une desquelles [autruches] estant morte, me fut donnée, et en fis un scelette [PARÉ, Monstr. app. 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, séché, de, sécher, de même radical que le lat. squalere.

squelette

SQUELETTE. n. m. Charpente osseuse d'un animal vertébré, dépouillé de sa chair. Un squelette d'homme. Un squelette d'enfant. Le squelette d'un cheval, d'un oiseau, d'un poisson, d'un serpent.

Fig. et fam., C'est un squelette, un vrai squelette, un squelette ambulant se dit d'une Personne extrêmement maigre et décharnée.

Synonymes et Contraires

squelette

nom masculin squelette
1.  Ensemble des os.
charpente, ossature -littéraire: carcasse.
2.  Structure d'une œuvre.
Traductions

squelette

Skelett, Gerippeskeletongeraamte, karkas, skeletשלד (ז), שֶׁלֶד, שלדgeraamteهيكل عظمي, هَيْكَلٌ عَظْمِيّskeletσκελετόςskeletoesqueletokerangkabeinakerfiðscheletro骨格골격, 해골esqueletoskelett, benrangel骨骼系統, 骷髅скелетkostraluurankokosturskjelettszkieletโครงกระดูกiskeletbộ xương (skəlɛt)
nom masculin
ensemble des os du corps

squelette

[skəlɛt] nmskeleton