stylé

Recherches associées à stylé: stylisé

stylé, e

adj.
Se dit d'un employé qui exécute son service dans les règles : Le personnel est stylé dans cet établissement.

stylé


stylée

(stile)
adjectif
employé qui effectue son service selon les règles rechercher du personnel stylé pour travailler à la réception d'un hôtel

style

STYLE. n. m. T. d'Antiquité. Sorte de poinçon ou de grosse aiguille, avec la pointe de laquelle les anciens écrivaient sur des tablettes enduites de cire.

Il se dit aussi de l'Aiguille d'un cadran solaire. Poser un style. Ce style est mal posé.

STYLE désigne, figurément et par extension, la Manière d'exprimer par écrit les pensées. Style sublime, noble, pompeux, soutenu, élevé. Style enflé, ampoulé. Style languissant, mou, lâche, trivial, bas. Style pur, élégant, brillant. Style clair, naturel, coulant, facile. Style simple. Style sec et décharné. Style châtié. Style incorrect. Style mâle, nerveux. Style diffus, décousu. Style fleuri. Style serré, concis, laconique. Style figuré. Style familier. Style badin. Style burlesque. Style affecté, précieux. Style obscur, embarrassé. Mauvais style. Style pathétique. Style poétique. Style oratoire. Style épistolaire. Style lapidaire. Gâter son style. Former son style. Je reconnais son style.

Il n'a pas de style se dit d'un Auteur qui n'a pas une manière d'écrire personnelle ou qui écrit d'une manière commune, plate, dépourvue de toutes qualités.

Les finesses, les grâces du style, Arrangements d'expressions, tours qui donnent de la finesse et de la grâce au style.

Style de l'Écriture, Expressions, formes de langage usitées dans l'Écriture sainte.

Style du palais, Formules selon lesquelles on dresse les actes judiciaires.

Style de palais, Termes dont on ne se sert que dans la procédure et dans les plaidoiries. On dit de même : Style de procédure, style de notaire, style de chancellerie, etc.

STYLE désigne aussi la Manière de procéder en justice. Le style du Châtelet. Le style du parlement. Le style du conseil. Le style de la chancellerie. Le style des finances. Style de la cour de Rome. Il est vieux et peu usité en ce sens.

Vieux style, Manière dont on comptait dans le calendrier, avant sa réforme par Grégoire XIII. Nouveau style, Manière dont on compte depuis cette réforme.

STYLE désigne, figurément et familièrement, la Manière d'agir, de parler. Voilà bien son style. Nous connaissons son style.

En termes de Beaux-Arts, il se dit de la Manière d'exécuter particulière à un artiste, à une époque, à un pays. Le style de Raphaël, de Puget, de Mansart, de Mozart. Le style Louis XV. Le style égyptien.

Il se dit aussi du Caractère de la composition. Cette peinture est d'un bon style. Cet édifice est du plus grand style, du style le plus pur. L'ouverture de cet opéra est d'un excellent style. Ce costume a du style. Cette figure a du style. Un meuble de style.

STYLE désigne, en termes de Botanique, la Partie du pistil qui est entre l'ovaire et le stigmate et qui est ordinairement allongée en forme de filet plus ou moins délié.

style

Style, et maniere d'escrire, Stylus, Vena.

Style legier et doux, Oratio tenuis.

Style de haut appareil, Magniloquentia.

Qui n'a pas style vulgaire, Cui non est publica vena.

Le style, La practique, Iurisdictionis forma et vsus fori, Bud.

Chose qui sont de style, Quae assolent, B.

Le style du chastelet de Paris, ou de telle autre jurisdiction, Formula comitialis, B.

Le style de la Cour, Formulae litium Curialium, B.

Delais ordinaires et de style, Litis praeludia, B.

Le style, la façon, la maniere de plaider et demener les causes, Litium agitandarum exercendarumque et tractandarum methodus, Budaeus.

Styles et manieres de proceder en justice, Façons de juge, Façons de faire en jugement, Mores iudiciorum, B.

Sçavoir entierement bien le style et maniere de proceder, Numeros omnes formularum vt vngues digitosque tenere, B.

Faillir au style, Excidere formula, B. ex Suet.

Cela est du style, Hoc pertinet ad formulam, Bud. ex Cic.

style


STYLE, ou STILE, s. m. [Le 2d comence à prendre; mais la plupart tiènent bon pour le 1er.] 1°. Sorte de poinçon, dont les Anciens se servaient pour écrire sur des tablettes de cire. = Delâ, 2°. on a apelé style la manière de composer, d' écrire. "Style sublime, noble, ou bâs, rampant, etc. "Style historique, dogmatique, familier, burlesque, etc. etc. "Mézerai plus hardi qu'exact est inégal dans son style. VOLT. "Style de l'Écritûre, du Palais, etc. = Delà 3°. La manière de procéder en Justice. "Le style du Parlement, du Conseil, de la Chancellerie, etc. = Delà 4°. dans le fig. famil. la manière d'agir, de parler. "Il peut bien avoir fait telle chôse, avoir dit cette impertinence: c'est là son style. Il faudra bien qu'il change de style, de conduite, de manières.
   Ce langage à comprendre est assez dificile,
   Madame, et vous parliez tantôt d' un autre style.
       MOL.
  Je vois bien qu'elle boude, et je conois son style.
  Oh bien! Moi, les boudeurs sont mon aversion.
       Le Méchant.
= 5°. L'aiguille d'un cadran solaire.
REM. Voltaire se plaignait à l'Ab. d'Olivet que la Langue s'altérait tous les jours, et que le style se corrompait bien davantage. On prodigue, disait-il, les images et les tours de la Poésie en Physique: on parle d'Anatomie en style ampoulé: on se pique d'employer {C618a~} des expressions, qui étonent, parce qu'elles ne conviennent point aux pensées. Boileau, il est vrai, a dit après Horace:
   Heureux, qui, dans ses vers, sait, d'une voix légère,
   Pâsser du grave au doux, du plaisant au sévère.
Mais il n'a pas prétendu qu'on mélangeât tous les styles, ni qu'on prodiguât les grands mots dans les afaires les plus minces. Les Pièces de Campistron sont faiblement écrites; mais au moins le langage est assez pur; et après lui, on a tellement négligé la Langue dans les pièces de Théâtre, qu'on a fini par écrire d'un style entièrement barbâre. = Il dit âilleurs, que la profusion des mots est le grand vice du style de presque tous nos Philosophes modernes. Le Système de la Natûre en est un grand exemple, ajoute-t-il. Il y a dans ce Livre confus, quatre fois trop de paroles; et c'est en partie pour cette raison qu'il est si confus. Quest. Encycl. C'est aussi le défaut du sujet. Quand les paroles y seraient épargnées, il ne laisserait pas d'être obscur et inintelligible. "Le style de M. Bossuet, admirable par la force et le sublime, qui sont son caractère, est peu correct, et quelque-fois dur, embarrassé, forcé. L'Ab. Trublet.

Synonymes et Contraires

stylé

adjectif stylé
Qui a des manières élégantes.
Traductions

stylé

stijlvol

stylé

стилен

stylé

時尚

stylé

stylové

stylé

מסוגנן

stylé

Stylish

stylé

[stile] adj [domestique] → well-trained
style de vie nmlifestyle