styptique

STYPTIQUE

(sti-pti-k') adj.
Terme de médecine. Qui a la vertu de resserrer.
Les sels à base d'alumine sont tous d'une saveur plus ou moins acerbe ou astringente, quelquefois même fortement styptique [FOURCROY, Conn. chim. t. IV, p. 112]
S. m. Un styptique.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    [L'eau de pluie en citernes] a mains [moins] de moistor que les autres, et est un petit stitique, non mie tant que ele nuise au stomac [BRUN. LATINI, Trésor, p. 174]
  • XIVe s.
    Telles medecines doivent estre desiccatives et stiptiques [H. DE MONDEVILLE, f° 64, verso.]
  • XVIe s.
    Le cotignat est styptique et astringent, et partant serre l'estomac [PARÉ, VIII, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. estiptic, stiptic, stipic ; catal. estitic ; espagn. estiptico ; portug. estitico ; ital. stitico ; du lat. stypticus, qui vient du grec resserrer, du même radical que le grec, étoupe (voy. ce mot), et du grec, souche (voy. STIPE 1).

styptique

STYPTIQUE. adj.des deux genres T. de Médec. Qui a la vertu de resserrer. Plante astringente et styptique.

Il s'emploie aussi substantivement, au masculin. Un styptique. Les styptiques.

styptique

Styptique, ou astringent et reserrant, Stypticus.

Medicamens styptiques, Medicamenta styptica, Plin.

Traductions

styptique

blutstillend

styptique

styptic