succès

succès

[ syksɛ] n.m. [ lat. successus, de succedere, succéder ]
1. Résultat heureux obtenu dans une tentative, un travail : Ils fêtent leur succès aux élections réussite, victoire ; échec
2. Approbation du public : Ce jeu a du succès auprès des enfants. Le succès des cybercafés vogue
À succès,
qui plaît au plus grand nombre : Une romancière à succès.

SUCCÈS

(su-ksê ; l's se lie : un su-ksê-z éclatant) s. m.
Progrès de ce qui se développe.
Combien ne goûte-t-on pas de plaisir à observer le succès des arbres qu'on a entés dans un jardin, l'accroissement des blés, le cours d'une rivière ! [BOSSUET, Panég. St Pierre, Préambule.]
Ce qui arrive, survient.
Un succès malheureux suit une injuste guerre [MAIR., Sophon. III, 1]
Tous les cœurs trouvent doux le succès qu'ils espèrent [CORN., Pomp. V, 2]
Le funeste succès [la mort du cardinal de Retz] n'a que trop justifié nos discours [sur le mauvais traitement de la maladie] [SÉV., 25 août 1679]
Je veux vous souhaiter un heureux succès à l'affaire que vous demandez [ID., à Bussy, 12 juill. 1690]
Les mauvais succès sont les seuls maîtres qui peuvent nous reprendre utilement, et nous arracher cet aveu qui coûte tant à notre orgueil [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
La bonne cause d'abord suivie de bons succès [ID., ib.]
Tiré d'un poste invincible par l'appât d'un succès trompeur [ID., Louis de Bourbon.]
J'ignore quel succès le sort garde à mes armes [RAC., Andr. III, 8]
Je [Annibal] dois au moins avoir appris par mes bons et mes mauvais succès comment il la faut faire [la guerre] avec les Romains [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. VIII, p. 370]
Résultat.
Daignez, je vous conjure, Attendre le succès qu'aura cette aventure [MOL., le Dép. III, 7]
J'en veux voir le succès [ID., Mis. I, 1]
Voilà donc le succès qu'aura votre ambassade : Oreste ravisseur ! [RAC., Andr. III, 1]
Succès, sans rien qui le détermine, se prend toujours en bonne part et se dit des avantages qu'on obtient.
Ce qui l'assurait du succès [à la bataille de Nordlingen], c'est qu'il connaissait M. de Turenne [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Le juste n'ayant point d'action, du moins au sentiment des hommes du monde, il ne faut pas s'étonner, fidèles, si les grands succès ne sont pas pour lui [ID., Sermons, 3e dim. après Pâques, Providence, 1]
Sur d'éclatants succès ma puissance établie [RAC., Ath. II, 5]
Malgré tous les succès qu'il avait eus dans la guerre contre Adraste [FÉN., Tél. XXII]
C'est un noir attentat, c'est une sale et odieuse entreprise que celle que le succès ne saurait justifier [LA BRUY., XII]
L'inexpérience indocile Du compagnon de Paul Émile Fit tout le succès d'Annibal [J. B. ROUSS., Ode à la fortune.]
Les succès suffisent pour la réputation, mais non pas pour la gloire [VOLT., Dict. phil. Gloire.]
De succès en succès il marche à sa ruine [SAURIN, Spartac. I, 1]
Réussite, dans les salons, dans le monde, auprès des femmes.
S'il est vrai qu'on puisse allier les succès dans le monde avec la vertu, ce que pour moi je ne crois pas [J. J. ROUSS., Conf. v.]
Mon peu de succès près des femmes est toujours venu de les trop aimer [ID., ib. II]
On croira toujours à la cour que les succès sont les fruits de l'adresse et de l'intrigue [GENLIS, Mme de Maintenon, t. I, p. 270, dans POUGENS]
En général, après des succès on doit s'attendre à trouver le public plus difficile et plus sévère ; c'est une réflexion que je ne faisais pas assez [MARMONTEL, Mém. X]
Il y a toujours dans les succès d'un homme auprès d'une femme quelque chose qui déplaît, même aux meilleurs amis de cet homme [STAËL, Corinne, x, 6]
Succès du moment, succès passager, dû surtout à la disposition des esprits dans le moment où on l'obtient.
Quand on préfère à la vraie gloire les petits succès du moment, on n'a besoin ni d'instruction ni de grands talents [GENLIS, Veillées du château t. I, p. 243, dans POUGENS]
Il y a pour les talents deux succès et deux récompenses : le succès du moment et le succès de l'avenir [MARMONTEL, Œuv. t. VII, p. 366]
Réussite d'une entreprise , d'un objet.
Elle fait avec le duc de Lorraine une entreprise pour la délivrance du roi son seigneur dont le succès paraît infaillible [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
On peut dire que la discipline des mœurs et le succès de la piété dans la cour est en la personne des reines [FLÉCH., Mar.-Thér.]
Des succès fortunés du spectacle tragique Dans Athènes naquit la tragédie antique [BOILEAU, Art poét. III]
Crois-moi, dût Auzannet t'assurer du succès, Abbé, n'entreprends point même un juste procès [ID., Épît. II]
[Il] N'attend pas pour dîner le succès d'un sonnet [ID., Art poét. IV]
Parlez, de vos désirs le succès est certain, Si ce succès dépend d'une mortelle main [RAC., Esth. II, 7]
À peine une résolution était-elle prise dans le conseil, que les Dauniens faisaient précisément tout ce qui était nécessaire pour en empêcher le succès [FÉN., Tél. XVI]
L'Étourdi eut plus de succès que le Misanthrope, l'Avare et les Femmes savantes n'en eurent depuis [VOLT., Vie de Molière.]
Quoiqu'on ne sache pas trop à quoi le succès d'une pièce de théâtre est attaché [ID., Lett. Marmontel, 12 fév. 1767]
Succès de circonstance, succès dû surtout aux circonstances au milieu desquelles l'ouvrage qui l'obtient a paru. Succès d'estime, succès sans éclat qu'obtient un ouvrage seulement estimable.
Elle [l'Académie] n'a obtenu qu'un de ces succès tièdes qui ont reçu le nom euphémique de succès d'estime [F. SARCEY, Opinion nationale, 13 avril 1867]
Succès de vogue, succès bruyant qui résulte plus souvent des circonstances ou de la mode que du mérite d'un ouvrage. Succès d'enthousiasme, succès fou, succès très vif et accompagné de manifestations passionnées du public. Avec peu de succès, infructueusement.
Cette haute vertu qu'il [l'Ecclésiaste] a cherchée avec si peu de succès, et dont il semble que son siècle n'était pas capable, s'est rencontrée en la personne de l'illustre Julie.... duchesse de Montausier [FLÉCH., Mme de Mont.]
N'avoir pas un grand succès, être assez mal accueilli.
Ces deux situations de l'abbé n'eurent pas un grand succès auprès des enfants [GENLIS, Veillées du château t. II, p. 168, dans POUGENS]

PROVERBE

    Rien ne réussit comme le succès.

ÉTYMOLOGIE

  • XVIe s.
    J'ay veu le chameleon devenir jaune, bleu, tanné, violet par succès [RAB., Pant. IV, 2]
    Les faultes et les succez contraires y donnent poincte et grace [à une intrigue amoureuse] [MONT., III, 386]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. successus, de succedere, succéder : ce qui arrive après, résultat d'une action.

succès

SUCCÈS. n. m. Ce qui arrive à quelqu'un de conforme ou de contraire au but qu'il se proposait dans une affaire, dans une entreprise, dans un travail. Bon, heureux succès. Malheureux succès. Succès inattendu, inespéré. Les glorieux succès de nos armes. Le succès de cette affaire est douteux. Son expérience a eu un plein succès. Tout dépend du succès qu'elle aura, du bon ou du mauvais succès qu'elle aura.

Employé absolument, il se prend toujours en bonne part. Le succès de ses armes. Prêcher avec succès. Avoir du succès. Mériter, obtenir du succès dans les lettres, au théâtre. Le succès a couronné ses efforts. Ce livre n'a pas eu de succès.

Succès de circonstance, Succès dû presque entièrement aux circonstances.

Succès d'estime, Succès sans éclat, qu'obtient un ouvrage estimable, mais dépourvu de qualités brillantes.

Succès fou, Grand succès qui est en partie affaire de mode. Cette pièce a un succès fou.

succès


SUCCèS, s. m. [Suk-cê: 2eê ouv. et long.] Ce qui arrive à quelqu'un de conforme ou de contraire au but qu'il se proposait. — Ce mot a raport au 3e sens de succéder. "Bon, heureux, avantageux, ou malheureux succês. = Quand il est employé absolument, il se prend toujours en bone part: le succês de ses armes: précher avec succês. "Le plus heureux passe pour le plus grand, et le Public attribue souvent au mérite tous les succès de la fortune. Volt. "Ses succès n'ont été que la moindre partie de sa gloire, dit Bourdaloue, parlant du Grand Condé. "Lorsque j'ai eu quelque succès, votre joie a augmenté la mienne; et lorsque j'ai été exposé à quelque danger, la part que vous y avez prise m'a rassuré et consolé. L'Ab. de Mongault. Let. de Cic. à Atticus.
   Remarq. 1°. Avec les pronoms possessifs, quand on parle des persones, il paraît que succês doit être mis au pluriel. "Son aplication et son succès lui ont mérité la réputation dont il jouit. Affiches de Province. "Son succès fut rapide. Journ. de Paris. Je voudrais dire, en pareil câs, ses succês. Quand on parle des chôses, on dit succès au singulier. = 2°. On ne dit point, ce me semble, doner succês, sans article, comme on dit, doner raison, doner tort, etc. "Dieu donoit succès à tout ce qu'il entreprenoit. Anon. Je crois même que donait du succês ne serait pas trop bien; et qu'il vaut mieux dire: Dieu faisait réussir tout ce qu'il entreprenait.

Synonymes et Contraires

succès

nom masculin succès
2.  Ce qui plaît au public.
best-seller -familier: tube.
Traductions

succès

Erfolg, Gelingensuccess, achievement, hitsucces, welslagen, goede afloop, voorspoedהישג (ז), הצלחה (נ), זכייה (נ), סיפור הצלחה (ז), הַצְלָחָה, הֶשֵּׂגsuksessuccessukcesosuccesso, affermazionesuccessuspowodzenie, sukcessucesso, bom êxitoframgångbaşarıεπιτυχίαуспехуспех成功Úspěchmenestys성공 (sykse)
nom masculin
1. bon résultat, réussite le succès d'un projet
2. réussir, être connu et apprécié Son livre a eu beaucoup de succès.
apprécié par un grand nombre de personnes un auteur à succès

succès

[syksɛ] nm
(= réussite) → success
avoir du succès → to be a success, to be successful
avec succès → successfully
sans succès → unsuccessfully
à succès → successful
film à succès → successful film
livre à succès → bestseller
chanson à succès → hit
un succès mitigé → a qualified success
un franc succès → a complete success
(= chanson) → hit
succès de librairie nmbestseller