supercherie

supercherie

n.f. [ de l'it. soperchieria, excès ]
Tromperie consistant à faire passer le faux pour le vrai ; imposture : Cette histoire de médicament miracle n'était qu'une supercherie fraude, mystification

supercherie

(sypɛʀʃəʀi)
nom féminin
fraude où l'on fait croire comme vrai ce qui est faux découvrir la supercherie

SUPERCHERIE

(su-pèr-che-rie) s. f.
Mauvais tour, insulte (sens propre, primitif, mais aujourd'hui inusité).
Et ce ne sera pas en ma faveur, ce sera une supercherie que je recevrai [BALZ., liv. VII, lett. 11]
Tromperie faite avec finesse.
Voyons si le projet ne saurait avorter, Si la supercherie.... - Elle est si bien tissue Qu'il faut manquer de sens pour douter de l'issue [CORN., Clit. I, 6]
Et de peur de supercherie, [l'ours] Le tourne [un homme faisant le mort], le retourne, approche son museau [LA FONT., Fabl. v, 20]
M'aurait-on joué pièce et fait supercherie ? [MOL., l'Ét. II, 5]
On se plaint partout et avec raison de la supercherie et de l'infidélité avec laquelle les commis des aides font leurs exercices [VAUBAN, Dîme, p. 62]
Je regarde ces supercheries [attribution à Voltaire de Saül et David] des libraires comme des crimes de faux ; on est aussi coupable de mettre sur le compte d'un auteur un ouvrage dangereux, que de contrefaire son écriture [VOLT., Lett. Damilav. 21 juil. 1764]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce medecin qui n'endure pas facilement une supercherie et un affront, comme l'on dit [BOUCHET, Serées, I, p. 365, dans LACURNE]
    Faire une supercherie à un homme quand on luy fait un mauvais tour à l'impourveu [PASQUIER, Rech. VIII, p. 661, dans LACURNE]
    Des quatre [dans un duel à seconds], c'est une partie liée ; si vostre second est à terre, vous en avez deux sur les bras, avecques raison ; et de dire que c'est supercherie, elle l'est voirement, comme de charger, bien armé, un homme qui n'a qu'un tronçon d'espée.... [MONT., III, 113]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. soperchieria, outrage, insulte, de soperchio, qui excède, surabondant. Soperchio a pour radical le lat. super, sur. Du sens d'outrage le mot est venu à celui de tromperie.

supercherie

SUPERCHERIE. n. f. Tromperie, fraude où il entre une certaine finesse. User de supercherie. Il n'a eu cela que par supercherie.

Supercherie littéraire, ouvrage que l'on publie sous un nom imaginaire, ou que l'on donne comme venant d'une personne qui ne l'a pas fait.

supercherie


SUPERCHERIE, s. f. [2e ê ouv. 3e et dern. e muet, 4e lon.] Tromperie faite avec finesse. "Il m'a fait une supercherie.

Synonymes et Contraires

supercherie

nom féminin supercherie
Ce qui constitue une tromperie.
Traductions

supercherie

מרמה (נ), נכלול (ז), רמאות (נ), תרמית (נ), תַּרְמִית

supercherie

deception, trick

supercherie

bedrog

supercherie

измама

supercherie

bedrag

supercherie

[sypɛʀʃəʀi] nfdeception
une vaste supercherie → pure deception