superlatif

superlatif, ive

adj. [ lat. superlativus, de superferre, porter au-dessus ]
En grammaire, qui exprime le superlatif : « Très, tout à fait, extrêmement » sont des adverbes superlatifs.

superlatif

n.m.
En grammaire, degré de comparaison des adjectifs ou des adverbes qui exprime une qualité portée à un point très élevé (superlatif absolu), ou au point le plus ou le moins élevé (superlatif relatif de supériorité, d'infériorité) : « Très beau », « le plus beau », « le moins beau » sont les trois formes de « beau » au superlatif. Les adjectifs « infime » et « extrême » sont des superlatifs absolus.

superlatif

(sypɛʀlatif)
nom masculin
1. grammaire mot qui exprime le degré au-dessus "Meilleur" est le superlatif de "bon".
2. mot qui exprime une exagération abuser de superlatifs pour complimenter qqn

superlatif

SUPERLATIF, IVE. adj. T. de Grammaire. Qui exprime la qualité, bonne ou mauvaise, portée au plus haut degré. Adjectif, adverbe superlatif. Plusieurs langues ont des terminaisons superlatives.

Il s'emploie familièrement dans le langage ordinaire, le plus souvent avec une nuance d'ironie. Un ennui superlatif.

SUPERLATIF s'emploie aussi comme nom masculin. Il faut éviter l'abus des superlatifs. Cet adjectif, cet adverbe est au superlatif. En français, le superlatif se forme ordinairement avec les mots Très, Le plus, Le moins.

Superlatif absolu, Celui qui exprime la qualité portée à un très haut degré, sans rapport à autre personne ou à autre chose. Superlatif relatif, Celui qui exprime la qualité par rapport à autre personne ou à autre chose. Très sage est un superlatif absolu. Le plus sage est un superlatif relatif.

Au superlatif, Au plus haut degré. Il est bavard au superlatif. Je me suis ennuyé au superlatif.

superlatif

Superlatif.

superlatif


SUPERLATIF, IVE, adj. SUPERLATIVEMENT, adv. [Supêrlatif, tive, tive-man~: 2eê ouv. 5e e muet.] Superlatif est un terme de Gramaire. Il exprime le plus haut degré de comparaison. Le signe du superlatif, en Français, est três, ou le plus joint au positif; aimable, três-aimable ou le plus aimable. Le 1er peut être apelé Superlatif absolu, parce qu'il exprime une quantité au suprême degré, mais sans raport à~ aûtre chôse: le 2d peut être apelé Superlatif relatif, parce qu'il exprime une qualité au plus haut degré, et avec raport à quelque aûtre chôse. Aussi le premier s'emploie-t'il sans régime: c'est une homme três-aimable; le 2d, au contraire, régit la prép. de; c'est le plus aimable des hommes. = 1°. Cette préposition suit ordinairement le Superlatif; mais quelques-fois, elle le précède élégamment: "De tous les Gouvernemens, le Monarchique est le meilleur. = 2°. Le pronom relatif, qui suit le superlatif, régit le subjonctif: "Les mouvemens des Planètes sont les plus réguliers que nous conaissions. BUFON. — Voiture met l'indicatif: "Nous vivons dans la plus grande amitié qu' il est (soit) possible. = 3°. Quand deux ou plusieurs superlatifs relatifs sont devant un substantif, les derniers prènent les mêmes articles que les premiers: les plus sages et les plus savans hommes ont dit: il faut s'en raporter aux plus habiles et aux plus expérimentés des Avocats: c'est l'opinion des plus anciens et des plus saints Docteurs, etc. = Mais quand les superlatifs suivent le substantif, il faut distinguer; ou ces superlatifs ont un sens à peu prês semblable; ou il y a oposition. Dans le premier câs, le substantif est le seul à prendre l'article: c'est l'usage des persones les plus honêtes et les plus polies. Dans le 2d câs, le 1er superlatif prend l' article le, la, ou les et les aûtres l'article du substantif. "C'est la coutume des peuples les plus barbares et des plus civilisés, d'avoir un cérémonial pour les actions publiques. C'est qu'alors on sous entend le pronom celui, celle, etc. et celle des plus civilisés, etc. GIR. Wailly. = * Aûtrefois les Poètes se dispensaient de mettre l'article le, la, les devant le superlatif, quoiqu'il fût placé après le substantif.
   Chargeant de mon débris les reliques plus chères.
       Rac.
Il falait: les plus chères reliques, ou bien les reliques les plus chères.
  Mais je veux employer mes éforts plus puissans.
       Mol.
  Si vous leur dérobez leurs conquêtes plus belles.
      Id.
Dites, mes plus puissans éforts, leurs plus belles conquêtes, ou bien mes éfort les plus puissans; leurs conquêtes les plus belles = 4°. Quand un nom substantif est modifié par l'art. indéf. des, il faut répéter cet article devant le superlatif, et celui-ci doit être placé après le nom. "Des plus habiles Philosophes de notre tems ont trouvé, etc. Leibn. Il falait: des Philosophes des plus habiles, etc. = 5°. Devant le superlatif relatif, du, de la, va mieux que d'un, d'une; du peuple le plus fier, , plutôt que d'un peuple, etc. "Telle fut l'éloquence de Démosthène, qui sut l'art de se rendre maître de l'esprit d'un peuple le plus fier, le plus inconstant, etc. P. Rapin. Il aurait mieux valu dire, du peuple le plus fier, ou, en disant d'un peuple, mettre une virgule aprês peuple. = 6°. Le superlatif relatif parait quelquefois s'employer substantivement: l'Été est la plus belle des saisons. C'est que son substantif est sous-entendu. "L'Été est la plus belle saison de toutes les saisons. C'est avec ce substantif sous entendu que s'acorde le verbe. "Le plus pur des plaisirs, c'est, pour un coeur bien fait, celui d' être utile à sa Patrie. = 7°. Faut-il dire, c'est un des hommes les plus aimbables, ou des plus aimables? L'Ab. Girard a examiné avec soin cette question, et il se décide pour la seconde manière; mais la première ne laisse pas d'être autorisée par l'usage des bons Auteurs et des gens polis. = 8°. Les noms substantifs ne sont pas susceptibles du superlatif. M. De Bufon a pourtant dit du Râle de terre que. "Il fait en marchant avec vitesse, à travers le plus toufu des herbes, etc. HIST. NAT. — Toufu, quoique adj. est employé en cet endroit substantivement, et il est pourtant afecté par le signe du superlatif, contre l'Usage. Au, n° 6°. il y a un exemple, qui pourrait paraitre semblable: mais pour peu qu'on y fasse atention, on en apercevra la diférence. = 9°. Le superlatif absolu ne fait pas bien devant le substantif dans la phrâse suivante. "Cette ville placée dans un de ces très peu nombreux cantons d'Arabie, où, etc.Rayn. Cette construction est singulièrement dûre et sauvage. — On dit, je l'avoûe, un três-aimable homme, mais on ne dit pas: un de ces três-aimables hommes: on doit dire un de ces hommes três-aimables qui, etc. = 10°. Les superlatifs en issime ne sont pas dans le génie de la Langue, et il n'en est que quelques-uns de consacrés en certaines ocasions: Révérendissime, Illustrissime, Sérénissime, Éminentissime. Les aûtres, comme habilissime, rarissime, ne sont que des mots forgés dans la liberté de la conversation.
   SUPERLATIVEMENT, au plus haut degré, apartient au style plaisant: elle est superlativement laide.

Traductions

superlatif

superlative

superlatif

דרגת המופלג (נ), ערך הפלגה (ז), תרומי (ת)

superlatif

overtreffend

superlatif

最上級

superlatif

Superlativ

superlatif

[sypɛʀlatif] nmsuperlative