supporter

supporter

v.t. [ du lat. supportare, porter ]
1. Maintenir par-dessous pour empêcher de tomber : Des poutres qui supportent un plancher 1. porter, soutenir
2. Subir avec patience, courage ce qui est pénible : Supporter une épreuve endurer
3. Tolérer la présence, l'attitude de qqn : Elle ment tout le temps, personne ne peut plus la supporter accepter
4. Prendre en charge : Supporter les frais d'une intervention chirurgicale endosser
5. Résister à une épreuve, à une action physique : Elle supporte mal le froid tolérer
6. (Emploi critiqué) Soutenir, encourager un concurrent, une équipe.
7. En Afrique, subvenir aux besoins de qqn, l'avoir à sa charge.

se supporter

v.pr.
1. S'accepter soi-même : Il ne se supporte plus avec sa moustache.
2. Se tolérer mutuellement : Ils se sont séparés parce qu'ils ne se supportaient plus.

supporter


Participe passé: supporté
Gérondif: supportant

Indicatif présent
je supporte
tu supportes
il/elle supporte
nous supportons
vous supportez
ils/elles supportent
Passé simple
je supportai
tu supportas
il/elle supporta
nous supportâmes
vous supportâtes
ils/elles supportèrent
Imparfait
je supportais
tu supportais
il/elle supportait
nous supportions
vous supportiez
ils/elles supportaient
Futur
je supporterai
tu supporteras
il/elle supportera
nous supporterons
vous supporterez
ils/elles supporteront
Conditionnel présent
je supporterais
tu supporterais
il/elle supporterait
nous supporterions
vous supporteriez
ils/elles supporteraient
Subjonctif imparfait
je supportasse
tu supportasses
il/elle supportât
nous supportassions
vous supportassiez
ils/elles supportassent
Subjonctif présent
je supporte
tu supportes
il/elle supporte
nous supportions
vous supportiez
ils/elles supportent
Impératif
supporte (tu)
supportons (nous)
supportez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais supporté
tu avais supporté
il/elle avait supporté
nous avions supporté
vous aviez supporté
ils/elles avaient supporté
Futur antérieur
j'aurai supporté
tu auras supporté
il/elle aura supporté
nous aurons supporté
vous aurez supporté
ils/elles auront supporté
Passé composé
j'ai supporté
tu as supporté
il/elle a supporté
nous avons supporté
vous avez supporté
ils/elles ont supporté
Conditionnel passé
j'aurais supporté
tu aurais supporté
il/elle aurait supporté
nous aurions supporté
vous auriez supporté
ils/elles auraient supporté
Passé antérieur
j'eus supporté
tu eus supporté
il/elle eut supporté
nous eûmes supporté
vous eûtes supporté
ils/elles eurent supporté
Subjonctif passé
j'aie supporté
tu aies supporté
il/elle ait supporté
nous ayons supporté
vous ayez supporté
ils/elles aient supporté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse supporté
tu eusses supporté
il/elle eût supporté
nous eussions supporté
vous eussiez supporté
ils/elles eussent supporté

SUPPORTER

(su-por-té) v. a.
Porter, en étant dessous. Un seul pilier supporte toute la voûte.
La première [pièce de bois] qui pesait 188 livres, a supporté, pendant 46 minutes, une charge de 11 475 livres [BUFF., Hist. nat. Introd. Œuvr. t. VIII, p. 235]
Fig. Souffrir, endurer.
Ceux qui sont échappés du naufrage disent un éternel adieu à la mer ; et, comme disait un ancien, ils n'en peuvent même supporter la vue [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
La faiblesse du corps de sainte Thérèse pouvait à peine supporter la joie de son âme [FLÉCH., Panég. Ste Thérèse.]
[M. de Montausier] supportant lui-même avec constance toutes les fatigues et toutes les contraintes que lui imposaient... la raison et l'ordre [ID., Duc de Mont.]
Supportons la vie qui n'est pas grand'chose ; ne craignons pas la mort qui n'est rien du tout [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 9 mai 1764]
L'âme supporte des fatigues que le corps ne soutient pas [ID., Lett. d'Argental, 3 févr. 1778]
Vous ne supportez rien ; n'apprendrez-vous jamais L'art de dissimuler et de souffrir en paix Les contrariétés dont la vie est semée ? [LACHAUSSÉE, Mélanide, I, 2]
Qui ne sait pas supporter un peu de souffrance doit s'attendre à beaucoup souffrir [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Après un long exil, le bonheur doit venir ; Supportez le présent, espérez l'a venir [DELILLE, Parad. perdu, XI]
Avoir de la patience pour une personne ou une chose. Il y a de la charité à supporter les défauts de son prochain.
Je suis un homme simple, dépourvu de science et plein de faiblesse comme les autres ; c'est beaucoup si vous me supportez [VOLT., Socr. I, 3]
On supporte si aisément dans une société les gens insupportables [BARTHÉL., Anach. ch. 61]
Absolument.
Comment il faut supporter d'autrui [CORN., Imit. I, 16, éd. 1658]
Se faire supporter, obtenir d'être supporté.
Lucile aime mieux user sa vie à se faire supporter de quelques grands, que d'être réduit à vivre familièrement avec ses égaux [LA BRUY., IX.]
Ne pas trouver trop mauvais.
Il y a des situations d'esprit favorables à la lecture des ouvrages qui n'ont point d'ordre : quelquefois, par exemple, je lis Montaigne avec beaucoup de plaisir ; d'autres fois, j'avoue que je ne puis le supporter [CONDIL., Conn. hum. II, II, 4]
Ne pas supporter, avec que et le subjonctif, s'irriter de ce que.
Neptune, quoique favorable aux Phéniciens, ne pouvait supporter plus longtemps que Télémaque eût échappé à la tempête qui l'avait jeté contre les rochers de l'île de Calypso [FÉN., Tél. IX]
Fig. Être assez fort pour s'accommoder à.
Après cela, faut-il s'étonner si Archestrate disait que la Grèce entière n'était pas assez puissante pour supporter deux Alcibiades ? [FÉN., Dial. des morts anc. (Alcibiade, Mercure et Caron).]
Interrogé [Solon] s'il avait donné aux Athéniens les meilleures de toutes les lois, il répondit les meilleures qu'ils pouvaient supporter [BARTHÉL., Anach. Introd. part. II, sect. 1]
Prendre le parti de, soutenir.
Nous ne sommes pas gens à la supporter dans de mauvaises actions [MOL., G. Dand. I, 4]
Celui-ci est un grand faux monnayeur et qui supporte certains corsaires [TALLEMANT, Histor. t. III, p. 430, 1re éd.]
Résister à. Ce navire ne supporterait pas la mer.
Les hommes, les animaux et les plantes peuvent supporter pendant quelque temps la rigueur de ce froid extrême, qui est de 60 degrés au-dessous de la congélation ; pourraient-ils également supporter une chaleur qui serait de 60 degrés au-dessus ? [BUFF., Théor. terr. part. hypoth. Œuvr. t. IX, p. 369]
Être assujetti à.
Le gouvernement a voulu rester l'arbitre des frais de douane que les soieries et les cafés destinés pur l'État seraient obligés de supporter [RAYNAL, Hist. phil. v, 4]
10° Se supporter, v. réfl. Se souffrir patiemment les uns les autres. Les hommes doivent se supporter les uns les autres.
11° Avoir pour soi-même de l'indulgence.
Comment nous pouvons-nous supporter nous-mêmes, en croyant de si grands mystères et les déshonorant tout ensemble par un mépris si outrageux ! [BOSSUET, Panég. Ste Catherine, 1]
Cette âme, qui s'est tant aimée et tant cherchée, ne se peut plus supporter aussitôt qu'elle est seule avec elle-même [ID., la Vallière.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Jaquemart d'Artevelle, qui les supportoit [soutenait] et honoroit de toutes manieres [FROISS., I, I, 67]
    ....si doit l'un l'autre mocquer, Mais doit l'un l'autre supporter [E. DESCH., Miroir de mariage, p. 102]
  • XVIe s.
    .... Qui te fust consoleur Pour surporter maintenant ta douleur ? [MAROT, IV, 31]
    Supporterons-nous telles insolences ? [LANOUE, 607]
    Eux ne pouvans suporter la mer [D'AUB., Hist. II, 274]
    Il y a des duels qui sont très justes, à savoir quand le roy les concede, ou pour maintenir l'honneur d'une femme de bien oppressée, ou pour supporter l'orfelin contre le meurtrier mjuste du pere [ID., Faen. I, 9]
    Ceulx qui favorisent et supportent mes plus grands et mortels ennemis [CARLOIX, VIII, 20]
    Lucullus pressa le plus qu'il peut le siege, se persuadant que jamais Tigranes ne supporteroit qu'elle [sa capitale] fust prise [AMYOT, Lucull. 48]
    Ce qui est grief à supporter est après doux à raconter [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 260]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, supoirté ; provenç. supportar, sotzportar ; espagn. suportar ; portug. soportar ; ital. sopportare ; du lat. supportare, de sub, sous, et portare, porter

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SUPPORTER. Ajoutez :
    12° Supporter quelque chose de quelqu'un, ne pas s'en irriter.
    C'est une patience qui ne se trouve qu'en un homme de bien de supporter si longtemps que... [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
  • Absolument. Supporter de quelqu'un, être patient avec lui (cet emploi est inusité ; voyez-en un exemple de Corneille à SUPPORTER, n° 4).
    Il est raisonnable de lui aider et supporter de lui [MALH., Lexique.]
    Que veut dire qu'un homme qui vous avait tant d'obligations n'ait pu supporter de vous ? [ID., ib.]

supporter

SUPPORTER. v. tr. Porter, soutenir. Ces piliers, ces colonnes supportent toute la voûte.

Il signifie figurément Porter, avoir à charge. Il supporte toute la dépense. Il en supportera les conséquences.

Il signifie aussi Souffrir, endurer. Il supporte le froid, la chaleur. Il a la vue si faible qu'il ne saurait supporter l'éclat de la lumière. Il supporte son mal patiemment. Il ne peut rien supporter. Ce livre n'est que du fatras, je n'en puis supporter la lecture. C'est un fat, je n'ai jamais pu le supporter.

Il signifie encore Souffrir avec patience. Il y a de la charité à supporter les défauts, les infirmités de son prochain. Je ne saurais supporter une telle insolence. Les hommes doivent se supporter les uns les autres.

Il signifie aussi Être à l'épreuve de. Ces plantes peuvent supporter un grand froid. Cet ouvrage ne supporte pas l'examen, la critique.

supporter

Supporter, endurer, Sufferre, Ferre, Perferre.

Supporter et favoriser, Subleuare aliquem. B. ex Cic.

Trop supporté et favorisé, Nimium gratiosus. B.

Gens supportez et favorisez en justice, Homines in iure gratiosi, et comitate praediti prolixa et benigna. B.

¶ Supporter le courroux d'aucun, Permittere iracundiae alicuius.

Supporter la despense, Sumptum sustinere, vel tolerare.

Supporte moy, Fer me.

Synonymes et Contraires

supporter

verbe supporter
1.  Servir de support.
2.  Subir en faisant face.
Traductions

supporter

(sypɔʀte)
verbe transitif
1. subir, tolérer qqch de désagréable supporter une douleur supporter le froid
2. ne pas être gêné par qqn, qqch supporter le bruit ne pas supporter qqn
3. porter qqch La charpente supporte le toit.
4. se charger de qqch supporter les conséquences d'un acte

supporter

(sypɔʀtɛʀ) masculin

supportrice

ertragen, aushalten, ausstehen, Anhänger, aufstellenbear, abide, endure, stand, supporter, put up with, support, sustain, withstand, put upuitstaan, verdragen, dragen, doorstaan, dulden, supporter, harden, uithouden, aanmoedigen, op zich nemen, steunen, hebben, lijden, opzettenאוהד (ז), מעריץ (ז), מצדד (ז), משך בעול, נשא על כתפיו, סבל (פ'), עמד בפני, תומך (ז), סָבַל, מַעֲרִיץaguantar, llevar, erigir, portar, seguidor, soportar支える, 我慢する, 建てる, 支持者οπαδός, υποφέρω, φίλαθλος, ανέχομαι, στήνω, υποστηρικτήςreggere, sopportare, tifare, tifoso, alzare, portare, sostenitoreمُؤَيَّد, يَحْتَمِلُ, يُقِيمfanoušek, nést, postavitbære, rejse, tilhængerkannattaja, kantaa, pystyttäänositi, podići, podupiratelj받치다, 설치하다, 지지자bære, bygge opp, supporterprzenieść, zbudować, zwolennikadepto, apoiante, carregar, construirвоздвигать, нести, сторонникanhängare, bära, sätta uppทน, ผู้สนับสนุน, สร้างdikmek, taraftar, taşımakchịu đựng, người ủng hộ, xây dựng建造, 支持者, 负担 (sypɔʀtʀis) féminin
nom
personne qui encourage un sportif, une équipesportive les supporters d'une équipe de football

supporter

7 [sypɔʀtœʀ] nm
(SPORT)supporter, fan
(POLITIQUE) (= partisan) → supporter

supporter

8 [sypɔʀte] vt
(= endurer) [+ défauts, personne] → to stand, to put up with; [+ chaleur, vin] → to take
Je supporte mal la chaleur → I can't take hot weather., I can't stand hot weather.
Je ne supporte pas l'hypocrisie → I can't stand hypocrisy.
Elle ne supporte pas qu'on la critique → She can't stand being criticized.
Je ne peux pas la supporter → I can't stand her.
(= résister à) [+ chaleur] → to withstand; [+ poids, poussée] → to support
(= souffrir) [+ conséquences, épreuve] → to endure
(SPORT) [+ concurrent, équipe] → to support