supprimer


Recherches associées à supprimer: annuler, pousse

supprimer

v.t. [ lat. supprimere, de premere, presser, enfoncer ]
1. Mettre fin à ; faire disparaître : Supprimer des emplois
résilier, suspendre ; créer, maintenir : Supprimer un paragraphe
2. Faire cesser : Ce médicament supprime la douleur
3. Se débarrasser de qqn en le tuant : Il a supprimé ses complices

se supprimer

v.pr.
Se donner la mort

supprimer


Participe passé: supprimé
Gérondif: supprimant

Indicatif présent
je supprime
tu supprimes
il/elle supprime
nous supprimons
vous supprimez
ils/elles suppriment
Passé simple
je supprimai
tu supprimas
il/elle supprima
nous supprimâmes
vous supprimâtes
ils/elles supprimèrent
Imparfait
je supprimais
tu supprimais
il/elle supprimait
nous supprimions
vous supprimiez
ils/elles supprimaient
Futur
je supprimerai
tu supprimeras
il/elle supprimera
nous supprimerons
vous supprimerez
ils/elles supprimeront
Conditionnel présent
je supprimerais
tu supprimerais
il/elle supprimerait
nous supprimerions
vous supprimeriez
ils/elles supprimeraient
Subjonctif imparfait
je supprimasse
tu supprimasses
il/elle supprimât
nous supprimassions
vous supprimassiez
ils/elles supprimassent
Subjonctif présent
je supprime
tu supprimes
il/elle supprime
nous supprimions
vous supprimiez
ils/elles suppriment
Impératif
supprime (tu)
supprimons (nous)
supprimez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais supprimé
tu avais supprimé
il/elle avait supprimé
nous avions supprimé
vous aviez supprimé
ils/elles avaient supprimé
Futur antérieur
j'aurai supprimé
tu auras supprimé
il/elle aura supprimé
nous aurons supprimé
vous aurez supprimé
ils/elles auront supprimé
Passé composé
j'ai supprimé
tu as supprimé
il/elle a supprimé
nous avons supprimé
vous avez supprimé
ils/elles ont supprimé
Conditionnel passé
j'aurais supprimé
tu aurais supprimé
il/elle aurait supprimé
nous aurions supprimé
vous auriez supprimé
ils/elles auraient supprimé
Passé antérieur
j'eus supprimé
tu eus supprimé
il/elle eut supprimé
nous eûmes supprimé
vous eûtes supprimé
ils/elles eurent supprimé
Subjonctif passé
j'aie supprimé
tu aies supprimé
il/elle ait supprimé
nous ayons supprimé
vous ayez supprimé
ils/elles aient supprimé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse supprimé
tu eusses supprimé
il/elle eût supprimé
nous eussions supprimé
vous eussiez supprimé
ils/elles eussent supprimé

SUPPRIMER

(su-pri-mé) v. a.
Empêcher de paraître, ne pas publier un écrit.
Les ennemis de Pascal et d'Arnaud firent supprimer leurs éloges dans le Livre des hommes illustres de Perrault [VOLT., Louis XIV, Écrivains, Pascal.]
Ayant ouï dire que Molière voulait faire une comédie des femmes savantes, elle [Mme Dacier] supprima sa dissertation [ID., Vie de Molière.]
J'écrivis il y a quelque temps à M. le garde des sceaux et à M. le lieutenant de police de Paris, pour les supplier de supprimer les éditions étrangères de mon livre [la Henriade] [ID., Lett. à Thiriot, 4 août 1727]
Il signifie quelquefois simplement, en jurisprudence, blâmer un écrit et en défendre la publication. On a supprimé son mémoire comme calomnieux.
Il se dit aussi d'un acte, d'un contrat dont on veut dérober la connaissance. Supprimer un acte.
Faire disparaître.
Sainte Thérèse était ingénieuse à découvrir ses défauts, et prête à supprimer devant les hommes toutes les lumières qu'elle tirait de Dieu [FLÉCH., Panég. Ste Thér.]
L'officier de retour dit qu'il avait exécuté sa commission [tuer Demetri, frère du czar Fedor], et demande la récompense qu'on lui avait promise ; Boris, pour toute récompense, fit tuer le meurtrier, afin de supprimer les preuves du crime [VOLT., Mœurs, 190]
L'attention singulière que les Pères de l'Église ont eue de supprimer les ouvrages de leurs ennemis [DIDER., Pens. philos. n° 44]
Speusippe a écrit plusieurs ouvrages qu'on estimait, et qu'Aristote est accusé d'avoir supprimés [CONDILL., Hist. anc. III, 20]
Taire, passer sous silence, ne pas exprimer. Ne supprimez aucune circonstance.
Supprimons les doux noms et de fils et de père [ROTR., Vencesl. IV, 6]
Elle [Mme la Dauphine] se défiait de ses lumières : une sage timidité lui fit presque toujours supprimer une partie de son avis [FLÉCH., Dauphine.]
Je devrais faire ici parler la vérité, Seigneur ; mais je supprime un secret qui vous touche [RAC., Phèdre, IV, 2]
On supprime des dieux la sentence mortelle ; Et, quoique le bûcher soit déjà préparé, Le nom de la victime est encore ignoré [ID., Iphig. IV, 1]
Retrancher. Il faut supprimer un tiers de ce discours.
La bonne princesse [de Tarente] me vient voir sans m'en avertir, pour supprimer la sottise des fricassées [SÉV., 21 juill. 1680]
Fig.
L'animal chassé fait des bonds ; il voudrait se détacher de la terre et supprimer les espaces [BUFF., Morc. choisis, p. 128]
Abolir, annuler. Supprimer des impôts. Supprimer des emplois.
Pour ne pas laisser cette hardiesse impunie dans un auteur de nom [Mézerai], d'abord on supprima une moitié de sa pension ; et, comme il en murmura, peu de temps après on supprima l'autre [D'OLIVET, Hist. Acad. t. II, p. 200, dans POUGENS]
Nous avons éteint et supprimé.... termes dont le roi se servait dans ses édits de suppression.
Supprimer quelqu'un, l'évincer.
Elle [Mme de Bury] n'est pas janséniste comme Mme de Vibraye ; c'est avec ce mot qu'on a supprimé cette dernière [SÉV., 17 janv. 1680]
Il se dit des évacuations que l'on suspend. Supprimer la transpiration, les lochies. L'urine est supprimée, il y a suppression d'urine.
10° Se supprimer, v. réfl. Se faire disparaître soi-même, se tuer. Je vous jure, mon cher ami, que.
s'il m'était permis de me supprimer moi-même, il y a longtemps que] je me serais empoisonné [SCARR., Lett .Œuv. t. I, p. 202, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Faict il quelque despeche qui desplaise ? on la supprime [MONT., II, 80]
    Si mes escripts te contentent, publie les ; sinon, supprime les [ID., II, 227]
    Souventes fois en ceste luxation l'urine est supprimée [PARÉ, XIV, 44]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. supprimere, supprimer, de sub, sous, et premere, presser (voy. PRESSION). Supprimer est fait sur le latin ; la forme française eût été suspreindre.

supprimer

SUPPRIMER. v. tr. Abolir, annuler. On a supprimé quelques emplois inutiles. Supprimer des impôts. Le pape a supprimé tel ordre religieux.

Il signifie aussi Empêcher de paraître, ou faire cesser de paraître, ne pas publier un écrit, un livre. On supprima tel livre, tel journal. Cet article fut supprimé par la censure.

Il signifie aussi, en parlant d'un Acte d'un contrat, ou de quelque autre pièce dont on veut ôter, dont on veut dérober la connaissance. Il voulait supprimer un acte qui était contre lui, mais on en produisit une copie collationnée. Supprimer une pièce essentielle.

Il signifie également Taire, passer sous silence, ne pas exprimer. Je supprime beaucoup de circonstances qui seraient trop longues à rapporter. Supprimez ces détails.

Il signifie encore Retrancher. Ce discours est trop long, il en faut supprimer la moitié, plus de la moitié. Supprimer une lettre dans un mot.

Il signifie aussi Faire disparaître en la tuant une personne gênante. Ce témoin gênant a été supprimé.

supprimer

Supprimer, Cacher et receler quelque chose, Supprimere, Comprimere.

Supprimer quelque argent, Nummos vel pecuniam supprimere.

Supprimé, Suppressus.

Synonymes et Contraires

supprimer


supprimer (se)

verbe pronominal supprimer (se)
Se donner la mort.
Traductions

supprimer

abrechnen, abschaffen, annullieren, ausrotten, austilgen, beseitigen, entfernen, fortschaffen, für null und nichtig erklären, kassieren, liquidieren, tilgen, vertilgen, wegbringen, weglassen, verzichten aufabolish, cancel, do away with, remove, delete, suppress, abrogate, annul, cross out, exterminate, get rid of, liquidate, strike out, wipe out, abjure, remit, cut, eradicate, abate, annihilate, disband, dispense with, drop, nullify, repeal, rescind, rid, scrap, trim, void, wind up, eliminate, waiveafschaffen, opheffen, schrappen, afgelasten, afwikkelen, annuleren, doorhalen, doorstrepen, elimineren, liquideren, ontbinden, opdoeken, solveren, tenietdoen, terugnemen, uitmaken, uitroeien, verdelgen, verwijderen, wegdoen, eenstreephalendoor, doden, weglaten, een streep halen door, afzien vanהעביר מן העולםafruim, afsê, afskaf, afwikkel, annulleer, beredder, kanselleer, uitroeiliquidaraflyse, afskaffe, fjerne, sende afbud, give afkald påekstermi, forigi, forstreki, likvidi, nuligianular, contramandar, eliminar, exterminar, liquidar, abolir, descartarhävittää, olla soveltamattamegsemmisítbatalkan, membatalkanabolire, annullare, eliminare, espungere, levare, stralciare, rinunciarerelegarefjerne, slette, gi avkall påsuprimir, abolir, afastar, ajustar pagando, anular, banir, declarar sem efeito, eliminar, exterminar, extinguir, liquidar, revogar, renunciarabroga, anula, îndepărta, înlăturaarbeställa, utplåna, avstå frånayrılmak, feshetmek, iptal etmek, vazgeçmekδιαγράφω, ξεπαστρεύω, παραιτούμαι από απαίτησηيَتَنَازَلُ عَنْzříci seodreći se放棄する포기하다odstąpićотказыватьсяสละสิทธิ์từ bỏ放弃刪除 (sypʀime)
verbe transitif
1. faire disparaître qqch supprimer un fichier supprimer une douleur
enlever qqch à qqn
2. tuer qqn Un tueur à gages l'a supprimé.

supprimer

[sypʀime] vt
[+ emploi, poste, effectifs] → to cut
Deux mille emplois ont été supprimés dans le secteur public → Two thousand jobs have been cut in the public sector.
[+ cloison, cause, anxiété] → to remove
[+ clause, mot] → to delete
[+ congés, service d'autobus] → to cancel
Le train de Londres a été supprimé → The train to London has been cancelled.
[+ droit, pratique] → to abolish; [+ privilèges] → to withdraw
[+ personne, témoin gênant] → to eliminate
Ils ont supprimé les témoins gênants → They eliminated the awkward witnesses.
(= confisquer) supprimer qch à qn → to deprive sb of sth