supralapsaire

SUPRALAPSAIRE

(su-pra-la-psê-r') s. m.
Membre d'une secte calviniste qui enseigne que Dieu, sans avoir égard aux bonnes et aux mauvaises œuvres des hommes, a résolu, par un décret éternel et par conséquent antérieur à la chute d'Adam, de sauver les uns et de damner les autres.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. supra, sur, au delà, et lapsus, chute.