surnager

surnager

v.i.
1. Se maintenir à la surface d'un liquide : Quelques bouts de bois surnageaient à la surface de l'eau
2. Subsister au milieu de choses qui tombent dans l'oubli : De toute son œuvre, un seul film surnage

surnager

(syʀnaʒe)
verbe intransitif
1. rester à la surface d'un liquide Des gouttes d'huile surnagent sur l'eau.
2. figuré se maintenir, continuer d'exister C'est la crise, seules quelques entreprises surnagent.

surnager


Participe passé: surnagé
Gérondif: surnageant

Indicatif présent
je surnage
tu surnages
il/elle surnage
nous surnageons
vous surnagez
ils/elles surnagent
Passé simple
je surnageai
tu surnageas
il/elle surnagea
nous surnageâmes
vous surnageâtes
ils/elles surnagèrent
Imparfait
je surnageais
tu surnageais
il/elle surnageait
nous surnagions
vous surnagiez
ils/elles surnageaient
Futur
je surnagerai
tu surnageras
il/elle surnagera
nous surnagerons
vous surnagerez
ils/elles surnageront
Conditionnel présent
je surnagerais
tu surnagerais
il/elle surnagerait
nous surnagerions
vous surnageriez
ils/elles surnageraient
Subjonctif imparfait
je surnageasse
tu surnageasses
il/elle surnageât
nous surnageassions
vous surnageassiez
ils/elles surnageassent
Subjonctif présent
je surnage
tu surnages
il/elle surnage
nous surnagions
vous surnagiez
ils/elles surnagent
Impératif
surnage (tu)
surnageons (nous)
surnagez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais surnagé
tu avais surnagé
il/elle avait surnagé
nous avions surnagé
vous aviez surnagé
ils/elles avaient surnagé
Futur antérieur
j'aurai surnagé
tu auras surnagé
il/elle aura surnagé
nous aurons surnagé
vous aurez surnagé
ils/elles auront surnagé
Passé composé
j'ai surnagé
tu as surnagé
il/elle a surnagé
nous avons surnagé
vous avez surnagé
ils/elles ont surnagé
Conditionnel passé
j'aurais surnagé
tu aurais surnagé
il/elle aurait surnagé
nous aurions surnagé
vous auriez surnagé
ils/elles auraient surnagé
Passé antérieur
j'eus surnagé
tu eus surnagé
il/elle eut surnagé
nous eûmes surnagé
vous eûtes surnagé
ils/elles eurent surnagé
Subjonctif passé
j'aie surnagé
tu aies surnagé
il/elle ait surnagé
nous ayons surnagé
vous ayez surnagé
ils/elles aient surnagé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse surnagé
tu eusses surnagé
il/elle eût surnagé
nous eussions surnagé
vous eussiez surnagé
ils/elles eussent surnagé

SURNAGER

(sur-na-jé) Le g prend un e devant a et o ; surnageant, surnageons v. n.
Se soutenir sur la surface d'un liquide.
Les savants n'ignorent pas qu'en Sicile, dans le temple des dieux Paliques, on écrivait son serment qu'on jetait dans un bassin d'eau, et que, si le serment surnageait, l'accusé était absous [VOLT., Mœurs, 22]
Fig.
Docile aux usages innocents, incorruptible aux mauvais exemples, il surnageait au torrent du monde [MARMONTEL, Cont. mor. Bonne mère.]
Activement.
À Gabian, le pétrole ne sort de sa source qu'avec beaucoup d'eau, qu'il surnage toujours ; car il est beaucoup plus léger [BUFF., Min. t. III, p. 18]
Comme elle était surnagée par un mélange d'alcool, d'eau, d'acide muriatique et d'acide benzoïque [THENARD, Instit. Mém. sc. phys. et math. Sav. étr. t. II, p. 117]
Fig. Subsister, par opposition à ce qui se détruit, cesse d'exister.
Tenez pour certain que la confiance a surnagé [BOSSUET, Lett. Corn. 157]
Elle [la physionomie de Fénelon] rassemblait tout, et les contraires ne s'y combattaient point.... ce qui y surnageait, ainsi que dans toute sa personne, c'était la finesse, l'esprit, les grâces, la décence, et surtout la noblesse [SAINT-SIMON, 380, 380]
Soyez sûr qu'il viendra un temps où tout ce qui est écrit dans le style du siècle de Louis XIV surnagera, et où tous les autres écrits goths et vandales resteront plongés dans le fleuve de l'oubli [VOLT., Lett. la Harpe, 23 avril 1770]
Au milieu des plus grands emportements et des agitations mêmes de la guerre civile, vous verrez toujours, si je puis parler ainsi, surnager les préjugés nationaux [CONDIL., Étud. histor. III, 1]
Tu sais.... Qu'à cette épaisse nuit qui descend d'âge en âge à peine un nom par siècle obscurément surnage [LAMART., Harm. II, 12]
Sur mon passé rien ne surnage Des vains rêves de mon jeune âge [V. HUGO, Odes, V, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Sur 1, et nager.

surnager

SURNAGER. v. intr. Se soutenir à la surface d'un liquide. Le liège jeté dans l'eau surnage. Quand on verse de l'huile dans de l'eau, l'huile surnage.

Il se dit figurément d'une Chose qui subsiste, par opposition à d'autres choses qui disparaissent, qui sont oubliées. À la longue les erreurs tombent et la vérité surnage. Parmi une foule d'ouvrages tombés dans l'oubli, celui-là a surnagé.

surnager

Surnager, Nager ou flotter dessus, Supernatare. Plin.

surnager


SURNAGER, v. n. Nager dessus. On le dit au propre, des liqueurs. "L'huile surnage sur l'eau; et sans régime: quand on mêle de l'huile avec de l'eau, l'huile surnage. = Il est à la mode au figuré. "La vérité surnage. THOMAS . "Il surnageoit au torrent du monde. Marm. = Le Chevalier des Sablons dit surnager sur. "Quelques Auteurs voulant s'élever sur la ruine de leurs prédécesseurs, (plus grands Ecrivains qu'eux) pourront les décréditer pendant quelque tems; mais leur nom surnage enfin sur le fleuve de l'oubli.

Synonymes et Contraires

surnager

verbe surnager
1.  Rester à la surface d'un liquide.
2.  Ne pas tomber dans l'oubli.
Traductions

surnager

float

surnager

galleggiare

surnager

[syʀnaʒe] vi → to float