survivre


Recherches associées à survivre: applaudir, découvrir, maintenir, obéir, obtenir, perdre, repondre, se battre

survivre

v.t. ind.(à)
1. Demeurer en vie après la mort d'une autre personne : Il a survécu dix ans à son épouse.
2. Échapper à la mort : Il a survécu à ce naufrage
3. Vivre encore après un événement : Cette entreprise n'a pas survécu à son rachat.
4. (Sans compl.) En parlant de qqn, continuer à vivre ; en parlant de qqch, être une survivance du passé : Ils ont réussi à survivre jusqu'à l'arrivée des secours. Cette tradition survit dans le Nord.

se survivre

v.pr.
Laisser après soi qqch qui perpétue le souvenir de ce qu'on a été : Se survivre dans son œuvre.

survivre


Participe passé: survécu
Gérondif: survivant

Indicatif présent
je survis
tu survis
il/elle survit
nous survivons
vous survivez
ils/elles survivent
Passé simple
je survécus
tu survécus
il/elle survécut
nous survécûmes
vous survécûtes
ils/elles survécurent
Imparfait
je survivais
tu survivais
il/elle survivait
nous survivions
vous surviviez
ils/elles survivaient
Futur
je survivrai
tu survivras
il/elle survivra
nous survivrons
vous survivrez
ils/elles survivront
Conditionnel présent
je survivrais
tu survivrais
il/elle survivrait
nous survivrions
vous survivriez
ils/elles survivraient
Subjonctif imparfait
je survécusse
tu survécusses
il/elle survécût
nous survécussions
vous survécussiez
ils/elles survécussent
Subjonctif présent
je survive
tu survives
il/elle survive
nous survivions
vous surviviez
ils/elles survivent
Impératif
survis (tu)
survivons (nous)
survivez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais survécu
tu avais survécu
il/elle avait survécu
nous avions survécu
vous aviez survécu
ils/elles avaient survécu
Futur antérieur
j'aurai survécu
tu auras survécu
il/elle aura survécu
nous aurons survécu
vous aurez survécu
ils/elles auront survécu
Passé composé
j'ai survécu
tu as survécu
il/elle a survécu
nous avons survécu
vous avez survécu
ils/elles ont survécu
Conditionnel passé
j'aurais survécu
tu aurais survécu
il/elle aurait survécu
nous aurions survécu
vous auriez survécu
ils/elles auraient survécu
Passé antérieur
j'eus survécu
tu eus survécu
il/elle eut survécu
nous eûmes survécu
vous eûtes survécu
ils/elles eurent survécu
Subjonctif passé
j'aie survécu
tu aies survécu
il/elle ait survécu
nous ayons survécu
vous ayez survécu
ils/elles aient survécu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse survécu
tu eusses survécu
il/elle eût survécu
nous eussions survécu
vous eussiez survécu
ils/elles eussent survécu

SURVIVRE

(sur-vi-vr') v. n.Il se conjugue comme vivre.
Demeurer en vie après quelque personne ou quelque chose.
Et, si la vérité se peut dire sans crime, C'est avecque plaisir qu'on survit à sa mort [d'un mauvais roi] [MALH., II, 1]
Heureux l'homme qu'un doux hymen unira avec elle ! il n'aura à craindre que de la perdre et de lui survivre [FÉN., Tél. XXII]
Charles IX ne survécut pas longtemps à ces horreurs [Saint-Barthélemy] [VOLT., Hist. parl. XXVIII]
Mme de Maintenon survécut quatre ans au roi [GENLIS, Mme de Maintenon, t. II, p. 275, dans POUGENS]
Activement (cas auquel il a pour complément un nom de personne).
Il a survécu tous ses enfants [VAUGEL., Q. C. 430]
Je plains bien moins les morts que ceux qui les survivent [MAIRET, Soliman, v, 11]
On ne peut avoir, en servant ces sortes de malades [les pestiférés] que la malheureuse consolation de les voir mourir, ou la triste espérance de les survivre de quelques jours [FLÉCH., Duch. de Mont.]
La Vauguyon ne la survécut [sa femme] que d'un mois [SAINT-SIMON, 14, 164]
Fig. Vivre après la perte de quelque chose de précieux.
Il n'est point permis de dire : survivre sa gloire, survivre sa réputation ; il faut dire toujours : survivre à sa gloire, à sa réputation [, Acad. Observ. sur Vaugel. p. 182, dans POUGENS]
La Providence a voulu que la reine survécût à ses grandeurs, afin qu'elle pût survivre aux attachements de la terre [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Que craint-on d'un enfant [Astyanax] qui survit à sa perte ? [RAC., Andr. III, 4]
Quelques auteurs, au rapport de Suétone.... disent qu'à son retour de Grèce.... il [Térence] perdit cent trente-huit pièces qu'il avait traduites de Ménandre, et qu'il ne put survivre à un tel accident [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. I, p. 224]
Est-il une mort plus cruelle que de survivre à l'honneur ? [J. J. ROUSS., Hél. I, 68]
Fig. En parlant des choses, subsister après.
Mais que ma cruauté survive à ma colère ? Que, malgré la pitié dont je me sens saisir, Dans le sang d'un enfant je me baigne à loisir ? Non, seigneur [RAC., Andr. I, 2]
Il est si rare que l'amitié survive ou succède à l'amour [DUCLOS, Œuvr. t. VIII, p. 183]
Activement.
Quoi ! ta rage, dit-il, n'est donc pas assouvie, Et tes déloyautés ont survécu ta vie ! [ROTR., Antig. III, 2]
Se survivre, v. réfl. Vivre après sa mort. Se survivre dans ses enfants, dans ses ouvrages, laisser après soi des enfants, des ouvrages qui perpétuent le souvenir du nom qu'on portait. Conserver son autorité après sa mort.
[Louis XIV] voulant se survivre à lui-même, semblait avoir prétendu régner encore après sa mort [MONTESQ., Lett. pers. 92]
Se survivre à lui-même, survivre à soi-même, perdre avant la mort l'usage des facultés naturelles.
Il y avait longtemps qu'il avait le chagrin de se survivre à lui-même [GRIMM, Corresp. t. I, p. 447]
Fig. Tomber dans l'oubli.
Le fameux cardinal Portocarrero mourut en ce temps-ci, après s'être longtemps survécu [SAINT-SIMON, 249, 59]

REMARQUE

  • Dans le XVIIe et le XVIIIe siècles on disait encore au parfait défini : je survéquis ; aujourd'hui on ne dit plus que je survécus.
    Sa femme [d'Attalus, roi de Pergame] le survéquit [MALH., le XXXIIIe livre de T.-Live, ch. 21]
    Pas un ne survéquit d'un combat si funeste [MAIRET, Mort d'Asdr. v, 2]
    L'amour qui nous unissait survéquit à l'espérance [J. J. ROUSS., Hél. III, 18]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    [Il] Tut survesquiet e Virgile Omer [, Ch. de Rol. CLXXXV]
  • XIIIe s.
    Et il la prendroit à feme, et seroit roine d'Angleterre, si elle sourvivoit le roi son pere [, Chron. de Rains, p. 12]
    Et aussi ont li aucun laissié aucune fois à lor femes, ou les femes à barons [maris], par tele condition que cil qui sorvivroit ne se remariast pas [BEAUMANOIR, XII, 55]
  • XVIe s.
    Impatient de survivre à cette perte, il se tua [MONT., II, 35]
    Combien survivent à leur propre reputation ? [ID., III, 25]
    Quand de deux freres jumeaux l'un meurt et l'autre survit, le survivant s'appelle Vopiscus [AMYOT, Cor. 15]
    Le meilleur est qu'un chef d'ost pour sa gloire, Ayant vaincu, survive sa victoire [ID., Pélop. et Marcell. comp. 5]
    C'est vergogne à un roi de survivre vaincu [GARNIER, les Juives, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, surviké ; provenç. sobreviure ; catal. sobreviurir ; espagn. sobrevivir ; portug. sobreviver ; ital. sopravvivere ; du lat. supervivere, de super, sur, et vivere, vivre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SURVIVRE. Ajoutez :
    V. a. Survivre quelqu'un, lui survivre.
    S'il fût mort, vous ne l'eussiez pas voulu survivre [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
    Ayant survécu longtemps Métrodorus [ID., ib.]

survivre

SURVIVRE. (Il se conjugue comme VIVRE.) v. intr. Demeurer en vie après une autre personne. C'est l'ordre de la nature que les enfants survivent à leurs parents. Il survécut à ses enfants. Quelle tristesse de survivre à ceux qu'on a le plus aimés!

Fig., Survivre à son honneur, à sa réputation, à sa fortune, à ses espérances, Vivre encore après la perte de son honneur, de sa réputation, de sa fortune, etc. On dit de même : Survivre à la ruine de sa patrie, etc.

Survivre à soi-même, se survivre à soi-même, Perdre avant la mort l'usage des facultés naturelles, comme la mémoire, l'ouïe, la vue, la raison; il se dit particulièrement de Ceux qui tombent en enfance.

Se survivre dans ses enfants, dans ses ouvrages, Laisser après soi des enfants, des ouvrages qui perpétuent le souvenir du nom qu'on portait, des qualités, des talents qu'on possédait.

survivre

Survivre, Superesse.

Survivre à quelqu'un, Superstitem esse alicui, Claudere lumina, Superesse alicui, Viuendo vincere aliquem.

A fin qu'il te survive, Vt vitae tuae superstes suppetat.

Qui survit, et voit la Repub. destruite, Superstes Reip.

Survivant, Superstes.

Synonymes et Contraires

survivre

verbe survivre
Continuer à exister.
succomber -familier: y rester.
Traductions

survivre

survive, liveהשתייר (התפעל), נשאר בחיים, שרד (פ'), הִשְׁתַּיֵּר, נִשְׁאַר בַּחַיִּים, שָׂרַדoverleven, overblijvenüberlebenεπιβιώνωsobreviverвыживать, выжитьsopravvivereيَحْيَاpřežítoverlevesobrevivirjäädä eloonpreživjeti生き残る살아남다overleveprzetrwaćöverlevaมีชีวิตรอดhayatta kalmasống sót存活生存 (syʀvivʀ)
verbe intransitif
1. rester en vie après la mort de qqn Elle a survécu à son mari.
2. échapper à la mort survivre à un accident

survivre

[syʀvivʀ] vi → to survive
La victime a peu de chance de survivre → The victim has little hope of survival.
survivre à [+ personne] → to outlive
survivre à un accident → to survive an accident