symétrie

(Mot repris de symetrie)

symétrie

n.f. [ lat. symmetria, du gr. sun, avec, et metron, mesure ]
1. Correspondance de position de deux ou de plusieurs éléments par rapport à un point, à un plan médian ; aspect harmonieux qui en résulte ; équilibre : Accrocher des tableaux sur un mur avec une parfaite symétrie. Un visage qui manque de symétrie.
2. En géométrie, correspondance point par point de deux figures entre elles ou d'une seule figure avec elle-même de part et d'autre d'un point, d'un axe ou d'un plan.

symétrie

(simetʀi)
nom féminin
état de deux éléments identiques mais opposés la symétrie d'un objet et de son reflet dans le miroir

SYMÉTRIE

(si-mé-trie) s. f.
Rapport de grandeur et de figure que les parties d'un corps ont entre elles et avec le tout.
Symétrie est ce qu'on voit d'une vue, fondée sur ce qu'il n'y a pas de raison de faire autrement, et fondée aussi sur la figure de l'homme ; d'où il arrive qu'on ne veut la symétrie qu'en largeur, non en hauteur ni profondeur [PASC., Pens. XXV, 77, éd. HAVET.]
Ceux qui font les antithèses en forçant les mots sont comme ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie [ID., ib. VII, 22]
La raison qui fait que la symétrie plaît à l'âme, c'est qu'elle lui épargne de la peine, qu'elle la soulage, et qu'elle coupe, pour ainsi dire, l'ouvrage par la moitié [MONTESQ., Goût, Symétrie.]
La symétrie.... exige le rapprochement et la juste correspondance de deux parties semblables, quoique inversement disposées [LÉVÊQUE, Science du Beau, t. II, p. 340]
Terme de botanique. Symétrie florale, la disposition relative des différents verticilles de la fleur. Plan de symétrie, tout plan qui partage la fleur en deux moitiés symétriques. Axe de symétrie, la droite géométrique suivant laquelle les plans de symétrie multiples se coupent au centre de la fleur.
Terme d'anatomie. La régularité de forme que présentent la plupart des organes impairs de l'économie animale, organes dont une des moitiés latérales ressemble presque toujours exactement à l'autre moitié. Ressemblance parfaite que présentent entre eux les organes pairs situés, l'un à droite, l'autre à gauche de la ligne médiane. En zoologie, la symétrie binaire appartient aux vertébrés et aux articulés ; la symétrie rayonnée aux échinodermes.
Toute espèce d'arrangement suivant un certain ordre, une certaine proportion. Des vases arrangés avec symétrie. La symétrie d'une plantation.
Ils [les enfants dans leurs jeux] sont vifs, appliqués, exacts, amoureux des règles et de la symétrie [LA BRUY., XI]
[Une femme mal faite] Pour mettre quelque sorte de symétrie dans sa taille [HAMILT., Gramm. 10]
Arrangement en ordre des plats qui composent un service. Il faut un nombre impair de plats de dessert pour que la symétrie y soit.
Ordre, disposition, économie d'un ouvrage d'esprit. La symétrie d'un discours.
Le naturel s'est usé sous la lime ; La symétrie a banni le sublime ; Et la clarté, ce flambeau du discours, Pâlit, s'éteint, et fait place aux faux jours [BERNIS, Épît. I, Goût.]
Partout où la symétrie est utile à l'âme et peut aider ses fonctions, elle lui est agréable ; mais, partout où elle est inutile, elle est fade [MONTESQ., Goût, Symétrie.]
Symétrie du style, correspondance qu'ont entre eux les mots et les membres d'une phrase.
Terme de musique. Proportion et rapport de durée et d'intonation que les parties d'un air ont entre elles et avec le tout.
Terme de géométrie. État des figures qui sont symétriques.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, avec, et, mesure.

symétrie

SYMÉTRIE. n. f. Correspondance de grandeur, de forme et de position que les parties d'un corps naturel ou artificiel ont entre elles et avec leur tout. Les symétries des ordres d'architecture ont été fixées par différents maîtres. La symétrie est bien observée dans cet ouvrage d'architecture. Cela est contre la symétrie. La symétrie du corps humain.

Il se dit aussi en parlant de Toutes les choses arrangées suivant un certain ordre. Des tableaux, des vases arrangés avec symétrie. La symétrie d'une plantation. Il faut de la symétrie. Négliger la symétrie. Déranger la symétrie. Garder, observer la symétrie. Pour la symétrie, il faut mettre un tableau en pendant de celui-ci. Pascal parle de ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie.

Il se dit particulièrement de L'Ordre, de la disposition, de l'économie d'un discours, d'un ouvrage de l'esprit. La symétrie d'un discours.

Symétrie du style, Correspondance de mots et de membres d'une phrase entre eux, ou même de plusieurs phrases entre elles. Il y a trop de symétrie dans le style de cet écrivain.

symétrie


SYMÉTRIE, s. f. SYMÉTRIQUE, adject. SYMÉTRIQUEMENT, adv. SYMÉTRISER, v. n. [Simétri-e, trike, keman, trizé: 2e é fer. 4e e muet aux trois prem. é fer. au dern. = On écrivait aûtrefois, et plusieurs écrivent encôre aujourd'hui symmétrie et ses dérivés avec deux m.] Symétrie est proportion et raport d'égalité ou de ressemblance, que les parties d'un corps naturel ou artificiel ont entre elles et avec le tout. "Les yeux sont placés dans le corps des animaux avec symétrie. "La symétrie est bien observée dans ce bâtiment. "La porte, le balcon ne sont point au milieu de ce corps de logis: il y a quatre croisées d'un côté et trois seulement de l'aûtre: cela est contre la symétrie. "Cette symétrie, qu'on recherche dans les ouvrages de l' art, la nature l'a presque toujours négligée, si ce n'est dans les animaux. L'Abé Trublet. "Il y a dans le style une symétrie agréable à l'oreille et à l' esprit même, pourvu qu'il n'y paroisse pas d'afection. Id. = Il ne signifie quelque-fois qu'un certain arrangement, où la proportion n'est pas observée à la rigueur. "Des tableaux, des vases arrangés avec symétrie, avec goût; sans symétrie, confusément et sans ordre. "Garder, observer ou négliger la symétrie. = Symétrique, qui a de la symétrie: arrangement symétrique. = * M. l'Abé Sabatier de Castres le dit des persones: Écrivains froids et symétriques: un esprit froid; une âme symétrique. Je n'ôse ni l'aprouver, ni le condamner. = Symétriquement, avec symétrie. "Arranger symétriquement des tableaux, des estampes, etc. "C'est un dialogue symétriquement uniforme, où tous les Acteurs se répliquent par sentences; et dès lors ce n'en est plus un; car on n'entend nulle part de pareils entretiens. PALISSOT. = Symétriser, faire symétrie. "Ces deux pavillons symétrisent.

Synonymes et Contraires

symétrie

nom féminin symétrie
Traductions

symétrie

symmetry, symmetrie

symétrie

הקבלה (נ), מתאם (ז), סדירות (נ), סימטרייה (נ), תאימות (נ), תְּאִימוּת, הַקְבָּלָה, מִתְאָם

symétrie

symmetrie

symétrie

Symmetrie

symétrie

simetría

symétrie

simetria

symétrie

simmetria

symétrie

симетрия

symétrie

symetrie

symétrie

symmetri

symétrie

대칭

symétrie

symmetri

symétrie

สมมาตร

symétrie

[simetʀi] nfsymmetry