tablette

tablette

n.f.
1. Petite planche, petit plateau, disposés pour recevoir divers objets : Les tablettes d'une armoire étagère, 1. rayon
2. Plaque de matière solide servant de support, d'ornement : Une tablette de radiateur.
3. Présentation sous forme plate d'une substance alimentaire : Une tablette de chocolat plaque, plaquette
4. Dans l'Antiquité, plaquette d'argile ou de bois sur laquelle on écrivait.
Tablette électronique ou tactile,
appareil constitué d'un écran tactile ultraplat, sans clavier, qui permet d'accéder à des contenus multimédias (Internet, vidéos, applications).

tablettes

n.f. pl.
Double feuillet d'ivoire, d'argent dans lequel on insérait des pages de parchemin, de papier.
Noter qqch sur ses tablettes,
l'écrire pour s'en souvenir.
Rayer qqn, qqch de ses tablettes,
ne plus compter sur eux ; les effacer de son souvenir.

TABLETTE

(ta-blè-t') s. f.
Planche posée pour mettre quelque chose dessus.
Les tablettes d'une armoire, d'une bibliothèque.... Voyez-vous sur ces tablettes cette longue suite de volumes ? voilà, mon cher Alphonse, l'ouvrage immortel qui achèvera de vous dévoiler les secrets de la nature [GENLIS, Veillées du château t. II, p. 108, dans POUGENS]
Quant je m'asseois dans ces retraites, Pleines des générations, Où tu ranges sur deux tablettes La sagesse des nations [LAMART., Recueil. poétiques, à A. Martin sur sa bibliothèque.]
Terme de marine. Planche polie où les charpentiers tracent leurs équerrages.
Pièce de marbre, de pierre ou de bois, de peu d'épaisseur. Tablette de cheminée. Tablette d'appui. Table en marbre, en pierre ou en faïence, qui couvre un poêle. Cordon en pierre de taille qui couronne le sommet des murs de fortification.
Terme de pharmacie. Médicament solide qui a le sucre pour excipient, et qui contient en outre un mucilage et quelques substances médicamenteuses pulvérisées. Tablette d'aloës. Tablette purgative. Il se dit de certaines autres compositions sèches auxquelles on donne la forme de la tablette. Tablette de chocolat. Tablettes de bouillon.
Au plur. Petites planchettes de bois enduites d'une légère couche de cire, sur laquelle les anciens écrivaient.
Les anciens ont écrit d'abord sur des feuilles de palmier, puis sur des écorces d'arbres ; après cela, sur des tablettes enduites de cire [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. I, p. 104, dans POUGENS]
Par extension, feuilles d'ivoire, de parchemin, de papier, etc. attachées ensemble et qu'on porte ordinairement sur soi pour écrire les choses dont on veut se souvenir.
Que l'on cherche partout mes tablettes perdues ; Mais que, sans les ouvrir, elles me soient rendues [BOILEAU, (vers de Quinault, Cyrus, I, 5, dans) Héros de romans.]
La terre ressemble à de grandes tablettes où chacun veut écrire son nom ; quand ces tablettes sont pleines, il faut bien effacer les noms qui y sont déjà écrits, pour y en mettre de nouveaux [FONTEN., Dial. I, Morts anc.]
Mettre quelque chose sur ses tablettes, en prendre note. Fig. Vous êtes sur mes tablettes, se dit par manière de menace à quelqu'un de qui on a sujet de se plaindre. Fig. Ôtez cela de dessus vos tablettes, rayez cela de vos tablettes, se dit à celui qui assure une chose qu'on prétend n'être pas vraie, et aussi : ne comptez plus là-dessus, ne vous attendez pas à cela.
Titre de certains ouvrages où les matières sont rédigées par ordre et en raccourci. Tablettes historiques, chronologiques.
Lisez-moi, comme il faut, au lieu de ces sornettes, Les quatrains de Pibrac et les doctes tablettes Du conseiller Mathieu ; l'ouvrage est de valeur Et plein de beaux dictons à réciter par cœur [MOL., Sganar. I]
La tablette, amusement de société, dans lequel on fait rouler sur un tableau deux petites boules marquées sur différentes facettes, depuis 1 jusqu'à 12.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et touz les oisiaus du seigneur si ont une petite tablette aus piez pour chascun estre congneus.... en laquele tablete est escript.... [MARC POL, p. 306]
  • XIVe s.
    Je vous suppli que vous me veuilliés envoier vostre douce ymage au vif et en une petite tablette [MACHAUT, p. 138]
    Et est blanche [la cervelle], pour ce que elle puisse mieux recepvoir les dispositions des choses sentenciées comme une tablette blanche [LANFRANC, f° 22, verso.]
    Une petite tablette d'argent à sçavoir les heures, hebergiée en un estuy de cuir [DE LABORDE, Émaux, p. 509]
    Trois tablettes à escripre [ID., ib. p. 505]
    Le suppliant se print à porter la balle ou tablette de mercerie ; ....unz merchiers à taulette [DU CANGE, tabula.]
  • XVIe s.
    Le patient prendra par dedans au matin, trois heures devant le past, des tablettes de diarrhodon abbatis [PARÉ, IX, 13]
    Autres [infirmes] cheminent sur deux petites tablettes, qui peuvent voltiger et faire soubressauts [ID., XIX, 23]
    Pour faultes qui concernent le service divin, elles [religieuses] ... mangeront à terre en refectoir au pain et à l'eau, ou seront à la misericorde, qui est que, quant elles seront ainsi à la tablette au meilleu du refectoir, elles n'auront sinon ce que la superieure leur envoyera de misericorde [DU CANGE, tabula.]
    De respondre à un propos où il y eust plusieurs divers chefs, il n'est pas en ma puissance ; je ne saurois recevoir une charge sans tablettes [MONT., III, 54]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de table ; wallon, tâblett, taublett ; provenç. tauleta ; espagn. tableta ; portug. taboleta ; ital. tavoletta.

tablette

TABLETTE. n. f. Planche posée pour mettre quelque chose dessus. Mettre des tablettes dans une bibliothèque, pour y ranger des livres. Plusieurs rangs de tablettes. Vous trouverez sur la première tablette le livre que vous demandez. Les tablettes d'une armoire.

Il se dit de même d'une Pièce de marbre, de pierre ou de bois de peu d'épaisseur, qui est posée à plat sur le chambranle d'une cheminée, sur l'appui d'une fenêtre, d'une balustrade, etc., sur le haut de quelque ouvrage de maçonnerie. La tablette de cette cheminée n'est pas assez large. Tablette d'appui. Les dalles ou tablettes de pierre qui recouvrent un mur de terrasse.

Il se dit d'un Médicament solide, d'une préparation alimentaire en plaque mince. Tablette purgative. Tablette d'aloès. Tablette de chocolat. Tablette de bouillon.

TABLETTES, au pluriel, se disait de Planchettes enduites de cire, de feuilles d'ivoire, de parchemin, de papier, etc., attachées ensemble, et qu'on portait ordinairement dans la poche, pour prendre des notes.

Fig., Mettez cela sur vos tablettes, Prenez- en bonne note. Rayez cela de vos tablettes, Ne vous attendez pas à cela, ne comptez plus là-dessus.

tablette

Tablette, Tabella, Mensula.

Tablette cirée en laquelle les anciens escrivoyent, Tabula cerata, Pugillares, Palimpsestus.

Tablettes esquelles on escrit toute chose que ce soit sans ordre, pour apres la mettre au net dedans son papier journal, Aduersaria, aduersariorum.

Toute tablette sur laquelle on escrit nombres d'arithmetique pour compter, comme on fait sur les ardoises, Abacus.

Tablettes où les anciens escrivoyent comme nous faisons en papier.

Les tablettes où le testament estoit escrit, Tabulae.

Les troux des tablettes de bois, esquels on met les marchandises chascune à part, Nidi.

tablette


TABLETTE, s. f. [Tablète: 2eè moy. 3e e muet.] 1°. Planche posée pour mettre quelque chôse dessus. "Tablettes d'une bibliothèque. "Vous trouverez sur la première tablette le livre que vous demandez. "Les tablettes d'une armoire. = 2°. Pierre ordinairement plate, qui termine les murs d'apui et aûtres pièces de maçonerie. = 3°. Planche de bois, ou pièce de marbre, qui est posée à plat sur le chambranle d'une cheminée, ou sur l'apui d'une fenêtre. = 5°. Au pluriel, feuilles d' ivoire, de parchemin, ou de papier préparé, atachées ensemble; sur lesquelles on écrit, avec un crayon, ou avec une aiguille d'or ou d'argent, les chôses, dont on veut se souvenir. = On dit, proverbialement, ôtez, ou rayez cela de dessus vos tablettes; n'y comptez pas, détrompez-vous. — Vous êtes sur mes tablettes, dit un Supérieur à son inférieur: vous m'avez déjà doné sujet de me plaindre de vous.

Traductions

tablette

Bordbrett, Brett, Wandbrett, Regal, Ablagebrett, Regalfach, Tafelshelf, slab, tabletplank, tablet, schap, plak, stuk, plaatאצטבה (נ), טבלה (נ), טבלית (נ), לוח (ז), לוחית (נ), מדף (ז), רך (ז), טַבְלָה, אִצְטַבָּה, מַדָּף, לוּחַ, לוּחִיתrakkieprestatgebrætbretoanaquel, estante, repisahyllyasse, ripiano, scaffalepółkaprateleira (tablɛt)
nom féminin
1. aliment présenté sous forme de rectangle plat une tablette de chocolat
2. petite étagère étroite les tablettes d'une étagère la tablette de la voiture

tablette

[tablɛt] nf (= planche) → shelf
tablette de chocolat nfbar of chocolate