tache


Recherches associées à tache: tâche

tache

n.f. [ lat. pop. tacca, du gotique taikko, signe ]
1. Marque naturelle sur la peau de l'homme ou le poil des animaux : Des taches de rousseur. Les taches du léopard moucheture
2. Marque de couleur, de lumière, d'ombre : Le bateau forme une tache blanche au milieu de l'océan.
3. Marque laissée par qqch de salissant ; salissure : Des taches de café éclaboussure
4. Tout ce qui atteint l'honneur, la réputation : Une vie sans tache 2. flétrissure [sout.], souillure [litt.]
Remarque: Ne pas confondre avec tâche.
Faire tache,
causer un contraste choquant, une impression fâcheuse.
Tache de vin,
angiome.

TACHE

(ta-ch') s. f.
Marque qui salit, qui gâte.
Vous savez bien, monsieur, qu'un des devants de mon pourpoint est couvert d'une grande tache de l'huile de la lampe [MOL., l'Av. III, 2]
La moindre ombre se remarque sur ces vêtements qui n'ont pas encore été salis, et leur vive blancheur en accuse toutes les taches [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Henri IV leur avait souvent raconté que, jouant aux dés avec le duc d'Alençon et le duc de Guise, quelques jours avant la Saint-Barthélemy, ils virent deux fois des taches de sang sur les dés, et qu'ils abandonnèrent le jeu saisis d'épouvante [VOLT., Mœurs, 171]
Ces taches noires ou brunes qui salissent souvent la pierre de taille de nos édifices ont de quoi intéresser le naturaliste, puisqu'elles sont, au vrai, des amas de plantes microscopiques [BONNET, Contempl. nat. III, 7]
La presque totalité des taches qui se forment sur les étoffes provient des corps graisseux ou huileux, tels que l'huile, la graisse, le suif, la pommade, la cire, le cambouis [CHAPTAL, Instit. Mém. scienc. t. VI, p. 491]
Tache d'huile, tache causée par l'huile, et qui tend toujours à s'agrandir. Fig. Cela fait tache d'huile, c'est une flétrissure qui va toujours en augmentant. Fig. La tache du péché, la souillure que l'on contracte par le péché.
Le péché a cela de propre, qu'il imprime une tache à l'âme qui va défigurant en elle toute sa beauté [BOSSUET, Sermons, Péché d'habitude, I]
Tache d'étain, défaut de fabrication des bouches à feu en bronze ; c'est une marque blanchâtre, provenant d'un excès d'étain.
Marques naturelles sur la peau ou sur le poil des animaux.
Vous offrirez un veau du troupeau qui soit sans tache [SACI, Ézéchiel, XLIII, 23]
Le roi m'a voulu voir [moi, léopard], Et, si je meurs, il veut avoir Un manchon de ma peau : tant elle est bigarrée, Pleine de taches, marquetée [LA FONT., Fabl. IX, 3]
Fig. L'Agneau sans tache, Jésus-Christ.
Dignes par leur innocence de porter dans l'éternité la livrée de l'Agneau sans tache, et de marcher toujours avec lui [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Il se dit aussi en parlant des végétaux. Les feuilles de la pulmonaire ont des taches brunes.
Défaut dans la transparence ou la couleur d'une pierre précieuse.
Je ne vais point chercher de quelle mine sort un diamant que j'achète ; je regarde à son poids, à sa grosseur, à son brillant, à ses taches [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 1er juill. 1764]
Altération plus ou moins circonscrite de la couleur de la peau, sans aucune élevure ni dépression.
Mon imagination me refusait opiniâtrément des taches sur ce charmant visage [J. J. ROUSS., Hél. IV, 6]
Une femme de ma connaissance qui est rousse et borgne, qui a une tache de vin sur la moitié du visage [GENLIS, Jeanne de France, t. I, p. 64, dans POUGENS]
Taches hépatiques, voy. ÉPHÉLIDE. Taches de rousseur, synonyme d'éphélides.
Il se dit des taches qui se forment sur certains organes. Une tache sur l'œil, sur la cornée. Le poumon présente quelquefois des taches noirâtres.
Terme d'anatomie. Tache germinative, partie de la vésicule germinative qui a disparu depuis longtemps, lorsque par segmentation du vitellus qui la contient s'est formé le blastoderme. Tache embryonnaire, amas de cellules qui se forme sur le blastoderme.
Terme de peinture. Masse de couleurs sans liaisons, sans harmonie. Cette partie fait tache. Fig. Faire tache, se dit d'une chose, d'une personne qui jette quelque déshonneur. Cela fait tache dans sa vie. Cet homme fait tache dans une telle société.
10° Parties obscures qu'on remarque avec le télescope sur le disque du soleil, des planètes, des satellites.
Peut-être il y aurait eu querelle entre eux [astronomes] à qui serait demeuré le maître des taches [du soleil] pour les nommer comme il eût voulu [FONTEN., Mond. 4e soir.]
Quant aux taches du soleil, il se trouva que ce n'étaient point des planètes, mais des nuages, des fumées, des écumes qui s'élèvent sur le soleil [ID., ib.]
On a remarqué des taches sur le disque du soleil ; elles furent aperçues en 1611 par le P. Scheiner, jésuite, ou par Galilée, qui lui en disputa la découverte ; on observa ensuite que les taches avaient un mouvement qui, vu de la terre, se fait de l'orient vers l'occident [BRISSON, Traité de phys. t. III, p. 38]
Dominique Cassini considéra Vénus ; il y vit des taches ; mais ces taches étaient très faibles, d'une étendue considérable, avec des contours mal terminés [BAILLY, Hist. astr. mod. t. II, p. 321]
Hevelius compare les taches claires de la lune aux montagnes, aux plaines, et les taches obscures aux mers et aux lacs de la terre [ID., ib. t. II, p. 223]
La tache isolée qui servit à Dominique Cassini pour déterminer la révolution de Jupiter sur son axe [ID., ib. t. II, p. 716]
Des montagnes d'une grande hauteur s'élèvent à la surface de la lune ; leurs ombres projetées sur les plaines y forment des taches qui varient avec la position du soleil [LA PLACE, Syst. du monde, I, 4]
Par extension.
Un fantôme s'élance sur le seuil des portes inexorables ; c'est la Mort ; elle se montre comme une tache obscure sur les flammes des cachots qui brûlent derrière elle [CHATEAUBR., Mart. liv. VIII]
Fig. Il cherche des taches dans le soleil, il veut trouver des taches dans le soleil, il cherche, il veut trouver des défauts dans les choses les plus parfaites ; locution née dans un temps où l'on ne savait pas que le soleil avait des taches, et où l'on croyait que, vu la pureté du feu, il ne pouvait en avoir.
11° Fig. Défauts d'un ouvrage d'ailleurs très bon. Il se trouve des taches dans cet ouvrage.
Il y a deux cents trente ans que l'astronome Jean Fabricius a trouvé des taches dans le soleil ; il y a deux mille deux cents ans que le grammairien Zoïle en avait trouvé dans Homère [V. HUGO, Disc. de réception]
12° Fig. Tout ce qui blesse l'honneur.
Ne souffrez point de tache en la maison d'Horace [CORN., Hor. v, 1]
Est-il vice plus bas [que le mensonge] ? est-il tache plus noire ? [ID., Ment. v, 3]
La vie sans tache [SACI, Bible, Sagesse, IV, 9]
Prenez courage, ne laissez point cette tache à votre réputation [SÉV., 565]
L'épouse que tu prends, sans tache en sa conduite, Aux vertus, m'a-t-on dit, dans Port-Royal instruite [BOILEAU, Sat. X]
Tout mon sang doit laver une tache si noire [RAC., Mithr. III, 1]
Les femmes ne peuvent pas assister à l'assemblée ; les hommes au-dessous de vingt ans n'en ont pas encore le droit ; on cesse d'en jouir quand on a une tache d'infamie [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 14]
Ma pauvreté est fière ; je n'ai qu'un méchant pourpoint, mais je n'y veux point de taches [DUCIS, Corresp. 11 octobre 1813]
À défaut de regret, qui ne l'a respecté [le duc d'Orléans, mort en 1842] ? Faites parler la foule, et la haine et l'envie : Ni tache sur son front, ni faute dans sa vie ; Nul n'a laissé plus pur le nom qu'il a porté [A. DE MUSSET, Poésies nouv. 13 juill.]
13° Tache noire, un chétodon.
14° Tache s'est dit pour qualité bonne ou mauvaise ; c'est un sens depuis longtemps oublié.
Cigaral a reconnu et confessé avoir reçu de Garcie de Contreras une sienne fille, avec ses taches bonnes ou mauvaises [TH. CORN., D. Bertr. de Cigaral, I, 6]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Tetches a males e mult grant felonie [, Ch. de Rol. CXII]
  • XIIe s.
    E eslit prestres sanz tache, qui estoient parfit en la loi de Dieu [, Machab. I, 4]
    Chi entre sans tache et ovret justice... [, Liber. psalm. p. 14]
  • XIIIe s.
    Tex [tel] est amors, tex est sa teke [, Fl. et Blanchefl. 2645]
    Icele dame ot nom Biautés ; Ainsinc comme une des cinq fleches, En li ot maintes bones teches [, la Rose, 998]
    Dame, fet-il, por moi garir, Se vous me lessiiez morir Sanz estre aimez, ce seroit teche [, Lai de l'ombre]
    Seneschal, il ne nous a pas servi, mes nous l'avons soufert entour nous, aus mauveses taches que il a [JOINV., 289]
  • XIVe s.
    Des bonnes taches du roy Gontran pouvoit on dire assez : large aumosnier estoit vers les prelats... [, Chron. de St Denis, t. I, f° 65, dans LACURNE]
    Il [un emplâtre] oste taiches et asubtille cicatrices.... [LANFRANC, f° 47]
  • XVe s.
    En [du soupçon de trahison] demeura un long temps en grand danger et en tel tache et parole messire Gaillard Vighier [FROISS., II, II, 2]
  • XVIe s.
    Leurs livres qui estoient entachez de petites taches, sont du tout souillés quand ils sont maniés, par ces pourceaux [CALV., Inst. 521]
    Estimans que c'estoit une honte et une tache à la noblesse de souffrir que des hommes issus de lieu bas et obscur.... [AMYOT, Caton, 33]
    Toute incomparable qu'elle est [la vaillance d'Alexandre], si a elle encores ses taches [MONT., II, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, take, tache, et aussi place, en droit ; bourg. teiche, tache ; wallon, teg, tache, et tak, s. f., plaque de fer qu'on applique au fond d'une cheminée ; génev. tache, petit clou de fer à tête ronde que l'on met sous les souliers et les sabots ; provenç. taca, tacca, tache ; espagn. taca, tacha, tache, tacha, petit clou ; portug. tacha ; ital. tacca, tache, proprement coche, entaille, et taccia, tache ; bas-lat. tasca, tachia. Les autres langues romanes n'ont que la forme en a ; mais le français a deux formes, l'une en a, et l'autre en e. Les significations sont au nombre de trois : 1° ce qui attache, fixe ; ce sens est commun à tous les territoires ; 2° tache ; 3° qualité bonne ou mauvaise, sens qui paraît particulier au français. Il est difficile de s'orienter. Pour le sens d'attache, le radical se trouve également dans le celtique et dans le germanique : gaél. tac, clou ; irl. tag, pointe ; holl. tak ; all. Zacke. Maintenant, le sens de ce qui s'attache est-il devenu métaphoriquement une tache ? la chose paraît certaine. Enfin, faut-il aussi comprendre le sens de qualité sous cette même catégorie, la qualité étant considérée comme ce qui est attaché, ou faut-il le séparer du reste, et le rapprocher du celtique : bas-breton, tech, habitude ; gaél. teagaisg, instruire, faire prendre des habitudes, angl. teach, enseigner ?

tache

TACHE. n. f. Souillure sur quelque chose, marque qui salit. Une tache d'huile. Une tache de graisse. Une tache d'encre. Cela a fait une tache sur votre habit. Cette tache s'en ira avec de l'essence. Enlever, ôter une tache. La tache est restée.

Fig., Faire tache d'huile se dit d'une Idée, d'une nouvelle, d'une mode, etc., qui s'étend de proche en proche.

Fig., La tache du péché, La souillure que l'âme contracte par le péché. Le baptême efface la tache du péché originel, la tache originelle.

Fig., L'Agneau sans tache, JÉSUS-CHRIST.

TACHE se dit aussi de Certaines marques naturelles qui paraissent sur la peau et de celles qui se forment sur certains organes. Avoir des taches de rousseur. Avoir une tache sur l'oeil, sur la cornée.

Il se dit encore des Marques qui sont sur la peau ou sur le poil de certaines bêtes. Un chien blanc qui a des taches noires.

Il se dit, dans un sens analogue, en parlant de Certaines parties des végétaux. Les taches d'un oeillet. Les feuilles de la pulmonaire ont des taches brunes.

Il se dit en outre de Certaines parties obscures qu'on remarque avec le télescope sur le disque du soleil, de la lune, des planètes et des satellites. On vient d'apercevoir de nouvelles taches dans le soleil, sur le soleil.

En termes de Peinture, il se dit d'une Masse de couleur sans transparence et sans harmonie avec le reste du tableau. Toute cette partie du tableau fait tache.

Fig., Faire tache se dit d'une Chose, d'une personne qui contraste d'une manière défavorable ou déshonorante avec ce qui l'entoure. Cette lâcheté fait tache dans sa vie. Cet homme fait tache dans une société si élégante.

TACHE se dit, absolument et figurément, de Tout ce qui blesse l'honneur, la réputation. C'est une tache à son honneur, à sa réputation. Cette trahison imprime sur sa vie une tache ineffaçable. Cette action fut regardée comme une tache dans sa vie.

Il se dit encore de Certains défauts qui déparent un ouvrage, spécialement un ouvrage de l'esprit. Il y a des taches, il se trouve des taches dans cet ouvrage. Ce passage fait tache dans une si belle oeuvre.

tâche

TÂCHE. n. f. Ouvrage, travail qu'on donne à faire à une ou à plusieurs personnes, à certaines conditions, dans un certain espace de temps. Donner une tâche à des écoliers, à des ouvriers. Donner à tâche. Achever sa tâche. Avez- vous fait votre tâche? S'imposer une tâche. Se prescrire une tâche. Remplir sa tâche.

Travailler à la tâche, être à la tâche se dit des Ouvriers qui sont payés selon le travail qu'ils ont fait et non suivant le nombre d'heures ou de journées qu'ils y auront employées. Entreprendre une besogne à la tâche, la prendre à la tâche. Donner un ouvrage à la tâche. Un travail exécuté à la tâche.

Fig., Prendre à tâche de faire une chose, S'attacher à faire une chose, ne perdre aucune occasion de la faire. Il semble qu'il ait pris à tâche de me ruiner, de me perdre. Avez- vous pris à tâche de me contredire sur tout? C'est une affaire qu'il a pris à tâche de faire réussir.

tache

Tache, penac. Est ores la premiere et tierce personne du verbe, duquel l'infinitif est Tacher, qui signifie maculer, comme, L'huile tache, Oleum maculat. Et ores est nom f. gen. et signifie une macule ou souillure, Macula, Labes, et par metaphore, Blasme, comme, Ce luy est une grande tache à son honneur, Existimationi ingens macula atque labes est.

tache

Tache qu'on a de nature au corps, Naeuus.

Taches au visages comme lentilles, Vari, Lenticulae, Lentigines.

Tache en l'oeil, Glaucoma glaucomatis, Glaucomatum glaucomati, Glaucoma glaucomae.

Tache qui avoit prins croissance avec le demeurant, Concreta labes.

Tache blanche en l'oeil, Albugo.

Maladie qui vient au corps humain, comme taches blanches, Vitiligo vitiliginis.

Petites taches rousses qui viennent au corps et en la face en forme de lentilles, Lenticulae, Lentigo.

Plein de taches et macules, Maculosus.

Sans tache, Incontaminatus.

Faire en aller une tache d'un vestement par laver, Eluere maculam vestium.

Cette tache ne s'en ira pas facilement, Haec macula non facile eluetur.

Eaues pour oster les taches, Aqua smectica, id est, emaculatoria. Budaeus.

tache


TACHE, s. f. TACHER, v. act. [L'a est bref: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Tache est 1°. Souillure; marque, qui salit. "Cela a fait une tache sur votre habit. "Ôter les taches, etc. = 2°. Marque naturelle sur la peau: avoir des taches de rousseur; ou sur le poil de certains animaux: chien blanc, qui a des taches noires. = 3°. Fig. "La tache du péché. "C'est une tache à son honeur. "C' est une grande tache dans une si belle vie.
   Dans le torrent pur de vos grâces
   Lavez les taches de mon coeur.
       Le Franc.
  TACHER, souiller; salir; faire une tache. "Tacher du linge avec de l'encre. = Fig. "Il ne faut qu' une méchante action pour tacher la plus belle vie du monde. = Il est moins usité au figuré que le substantif.

tâche


TâCHE, s. f. TâCHER, v. n. [Ils difèrent des précédens par l'â qui est long.] Tâche est l'ouvrage qu'on done à faire dans un certain espace de tems. "Doner une tâche à des écoliers, à des ouvriers. "Achever sa tâche. "S'imposer, se prescrire une tâche. = Travailler, ou être à la tâche; entreprendre, ou prendre une besogne à la tâche, c'est entreprendre un ouvrage en grôs, dont on doit être payé suivant le marché qu'on a fait, sans égard au nombre des journées. = Fig. On dit, prendre à tâche de avec l'infinitif; ne perdre aucune ocasion de, etc. "Il prend à tâche de me contredire en tout.
  TâCHER, s'éforcer. Il régit à ou de devant l'infinitif. On en laisse le choix à l'oreille, dans le Dict. Gram. mais il y a aussi la raison à consulter. Ce verbe prend à, quand il signifie, viser à: "Vous tâchez à m'embarrasser: il tâche à me nuire; et il prend de, quand il signifie, faire tous ses éforts pour. "Soyons sages aux dépens d'autrui, et tâchons de ne rien faire par où persone puisse le devenir aux nôtres. Wailly.

Synonymes et Contraires

tache

nom féminin tache
1.  Marque laissée par ce qui salit.
2.  Ce qui atteint l'honneur.
Traductions

tache

Fleck, Flecken, Klecksspot, stain, blot, blotch, smudge, mark, splash, blob, smearsmet, vlek, plek, klad, klak, moet, mop, veeg, spikkelכתם (ז), כֶּתֶם, כֶּחֶםبقعه, بُقْعَة, لَطْخَةmàcula, tacapletmakulomancha, máculatahranodamacchia, bogia, chiazza, spruzzo, ticchio, sbavaturamaculamancha, mácula, nódoa, borrãofläck, smutsfläcklekeκηλίδα, λεκές, μουτζούρα, μουντζούραпятно, грязное пятноskvrna, šmouhamrljaしみ, 汚れ얼룩flekkplamaรอยเปื้อนvết bẩn污迹 (taʃ)
nom féminin
1. marque de couleur différente des taches de rousseur
2. marque de saleté faire une tache de graisse sur la nappe

tache

[taʃ] nf
(= marque) → stain, mark; [peinture] → splash
tache de sang → bloodstain
[couleur, lumière] → spot
faire tache d'huile → to spread, to gain ground