taciturne

taciturne

adj. [ lat. taciturnus, de tacere, se taire ]
Qui parle peu ; silencieux : Ses soucis la rendent taciturne

taciturne

(tasityʀn)
adjectif
communicatifloquace qui n'a pas envie de parler, qui reste silencieux Cet adolescent est taciturne depuis quelques jours.

TACITURNE

(ta-si-tur-n') adj.
Qui est d'humeur à parler peu.
On le voyait [un enfant] toujours doux, paisible et taciturne, ne disant jamais mot, et ne jouant jamais à tous ces petits jeux que l'on nomme enfantins [MOL., Mal. imag. II, 6]
Il vaut mieux passer pour sérieuse que pour ridicule, et pour taciturne que pour imbécile [MAINTENON, Lett. à M. d'Aubigné, t. I, p. 164, dans POUGENS]
Il était guindé dans toutes ses allures, taciturne à donner des vapeurs, cependant un peu plus ennuyant quand il parlait [HAMILT., Gramm. VII]
On dit aussi : un esprit taciturne, un caractère taciturne. Fig.
Souvent délivré du tourment De ces illusions nocturnes, Je considère au firmament L'aspect des flambeaux taciturnes [SAINT-AMAND, le Contemplateur.]
Substantivement.
On ne croit plus que médiocrement Qu'un taciturne abonde en jugement [SCARR., Poés. div. Œuv. t. VII, p. 173, dans POUGENS]
Guillaume le Taciturne, ou, absolument, le Taciturne, se dit de Guillaume Ier, prince d'Orange, fondateur de l'indépendance des Provinces-Unies. S. m. Membre d'une secte d'anabaptistes.
Qui rend taciturne.
Pourquoi cette douleur si taciturne ? [LETOURNEUR, Trad. de Clar. Harlowe, lett. 83]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La lune celeste, laquelle.... rassemble ses rays argentines pour en enrichir la nuit taciturne [J. LEMAIRE, cité dans Revue de Vinstruction publique, 30 mars 1865, p. 827]
    Toutes les contrarietez s'y treuvent [en moi].... bavard, taciturne, laborieux, delicat.... [MONT., II, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. taciturnus, dérivé de tacere (voy. TAIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TACITURNE. Ajoutez :
    Qui a le caractère du silence, qui ne laisse rien exprimer.
    Derrière ces clôtures taciturnes [en Algérie], ces portes massives comme des portes de citadelles, ces guichets barricadés avec du fer, il y a les deux grands mystères de ce pays-ci, la fortune mobilière et les femmes [E. FROMENTIN, Une année dans le Sahel, p. 33]

taciturne

TACITURNE. adj. des deux genres. Qui est de tempérament, d'humeur à parler peu. Un homme morne et taciturne. C'est un homme extrêmement taciturne. Vous voilà bien sombre et bien taciturne. On dit aussi Un esprit taciturne, un caractère taciturne.

taciturne

Taciturne, Qui parle peu, Taciturnus.

taciturne


TACITURNE, adj. TACITURNITÉ, s. f. Ils expriment l'état, l'humeur d'une persone, qui parle peu. "Il est morne et taciturne. "On voit peu d'exemples d'une pareille taciturnité. = M. Roucher aplique taciturne aux rivières.
   Les fleuves tristement renversés sur leurs urnes
   Dans leurs lits desséchés expirent taciturnes.
Cette métaphôre n'a pas été goûtée. — Voy. SILENCIEUX.

Synonymes et Contraires

taciturne

adjectif taciturne
Traductions

taciturne

דמום (ת), ינשופי (ת), שתוק (ת)

taciturne

taciturno

taciturne

taciturno

taciturne

taciturn

taciturne

[tasityʀn] adjtaciturn