taillé

taillé, e

adj.
Qui a telle taille, telle carrure ; qui est bâti de telle façon : Il est taillé en hercule charpenté
Être taillé pour,
être fait pour ; apte à : Elle est taillée pour ce métier.

taillé

n.m.
En Suisse, sorte de galette épaisse souvent découpée en bandes.

taillé


taillée

(tɑje)
adjectif
1. que l'on a coupé, raccourci avoir les ongles bien taillés des arbustes taillés
2. avoir la taille, la carrure, l'aspect de être taillé en athlète
figuré être capable de, avoir les capacités pour Il est taillé pour être pompier.

taille

TAILLE. n. f. Coupe, manière dont on coupe certaines choses, dont elles sont taillées. La taille des arbres. La taille des cheveux, de la barbe.

Il se dit particulièrement en parlant du Bois, de la pierre ou du marbre que l'on coupe avec art et selon certaines dimensions, pour les employer dans une construction. La taille des pierres.

Pierre de taille, Pierre dure qui est ou qui doit être taillée pour entrer dans une construction. Une maison en pierre de taille.

TAILLE se dit également de la Manière dont on travaille les pierres précieuses. La taille des pierreries est différente, selon les différents pays.

En termes de Gravure, il désigne l'Incision qui se fait avec le burin dans le cuivre ou toute autre matière. Des tailles profondes, légères. Des tailles bien nettes.

Taille-douce. Voyez ce mot à son rang alphabétique.

TAILLE s'est dit, en termes de Chirurgie, de l'Opération qu'on pratique pour extraire les calculs qui se sont formés dans la vessie.

Il se dit aussi du Tranchant de l'épée. En ce sens, il n'est guère usité que dans cette phrase : Frapper d'estoc et de taille, Frapper de la pointe et du tranchant.

Il désigne encore la Longueur du corps humain, de la plante des pieds au sommet de la tête. Belle taille. Grande taille, Petite taille. Un homme de haute taille. Il est de taille moyenne. Ce vêtement n'est pas à sa taille.

Être de taille à faire quelque chose, Être assez grand, assez fort pour cela. Il s'emploie aussi figurément et signifie Être capable de faire quelque chose.

TAILLE se dit aussi de la Hauteur et de la grosseur des animaux. Un cheval de bonne taille. Un chien de petite taille. Un cheval entre deux tailles, Un cheval d'une taille médiocre.

Il se dit également de la Conformation du corps humain depuis les épaules jusqu'aux hanches. Taille fine. Avoir la taille dégagée, svelte, la taille épaisse, courte. Un vêtement qui prend bien la taille. Un vêtement qui serre la taille. Prendre une femme par la taille.

Cette femme n'a point de taille, Elle est grosse et courte.

Un vêtement à taille, Un vêtement qui dessine, qui souligne la taille.

Le tour de taille, La ceinture. Elle a tant de centimètres de tour de taille.

TAILLE désigne encore un Bois qui commence à repousser après avoir été coupé. Une jeune taille. Une taille de deux ans.

Il se dit, chez les boulangers, d'un Petit bâton, d'un morceau de bois fendu en deux parties égales, sur lesquelles le vendeur fait des coches, de petites entailles, pour marquer la quantité de pain qu'il fournit. Prendre à la taille le pain chez le boulanger.

En termes de Finance, il se disait autrefois d'un Impôt direct qu'on levait sur toutes les personnes qui n'étaient pas nobles ou ecclésiastiques, ou qui ne jouissaient pas de quelque exemption. Être sujet à la taille. Être exempt de taille. Les rôles des tailles. Receveur des tailles de telle élection. Collecteur des tailles. Sergent des tailles.

Taille personnelle, Celle qui était levée sur chaque personne taillable.

Taille réelle, Celle qui était levée sur les terres.

TAILLE, en termes de Musique, se disait de la Voix d'homme qu'on appelle aujourd'hui Ténor.

Basse-taille. Voyez ce mot à son rang alphabétique.

taille

Taille, f. penac. Signifie tantost une coupeure faite avec fer, ou pierre trenchant, Sectura, Incisio. Et selon ce est le verbe Tailler, Incidere, Secare. En laquelle signification l'Italien aussi dit, Tagliare. Ainsi dit on un coup de taille, Vulnus caesim illatum. Fraper de taille, Caesim percutere. La taille de la vigne, Malleolorum putatio, vitis detruncatio. Et d'un tailleur d'habits, il a bonne taille, quand il taille un habit seamment au corps, dont il a prins la mesure. Tantost une petite piece de bois, en laquelle par osches ou inciseures on marque le compte et nombre de quelque chose, et lors vient de ce mot Latin Talea. Selon ce on dit, prendre du pain, du vin, et autres telles choses à la taille, Taleae caesuris ac crenis amphorarum vini, panum, modiorum alteriusve rei numerum notare. Et de cette signification vient Taille, pour tribut imposé sur le peuple pour estre payé au Prince, d'autant peut estre que les impositeurs, ou asséeurs, ou distributeurs de tel subside, bailloyent anciennement à chascun taillable, sa quotité du tribut, merquée et oschée en tels petits bastons. Selon ce on dit, Imposer ou asseoir la taille, Tributum per familias pendendum distribuere ac partiri. Le sergent des tailles, Apparitor qui tributi pensitationem pignoribus captis vrget. Le Receveur des tailles, Tributi quaestor. Dont vient ce mot Taillon, Tributi additamentum. Creuë de la taille, Tributi augmentum, accessio. Et taillable, celuy et celle qui sont subjets à payer la taille, Stipendiarius, Tributo addictus. Et taillable à volonté, celuy et celle qui sont tenus à payer la taille à la discretion de leur seigneur, qui est une espece de servitude, Dedititij, In quos arbitraria est domino liberaque indictio. Bud. Taille ordinaire, Tributum annuum, solenne. Mais si en cette signification on le vouloit tirer ou de ce mot Latin Talea, ains de cestuy Grec télônéia, ou de cestuy télônéion, qui viennent de cet autre Grec télô, qui est payer la taille, Je n'y resiste pas. On dit aussi, la taille avec les frais à la cueillir se montent à telle somme, Tributi caput cum accessionibus ascendit ad hanc summam. B. Taille se prend aussi pour la coupeure du marc du vin estant sur le pressoir quand on le veut serrer derechef, Vuarum expressarum circumcisio, ou comme dit Varro lib. 1. c. 54. de re rust. Folliculorum acinorum expressorum circumcisio. Ainsi on dit, un marc avoir eu une, deux, et trois tailles, Iterum ac tertium circumcisos esse. Il se prend encore pour la facture du corps en grosseur et haulteur, soit d'homme, soit de beste, disant le Francois, Il est de belle taille, quand l'homme ou femme est de hauteur et grosseur proportionnée. Et un cheval de legere taille, en Amad. au premier livr. Un cheval qui a le corps et les jambes allegres. Selon ce on dit, Pour sa taille, ou eu esgard à sa petitesse, il a une tres-grande voix, Vocem habet proportione maximam. Et il est de cette taille, et façon ou grandeur. Mais en Musique, Taille est la partie des quatre, qu'on dit Tenor. L'Italien dit Taglia, esdites deux premieres significations, et dit aussi Taglione.

tâille


TâILLE, s. f. TâILLER, v. act. [Tâ-glie, glié: 1re lon. mouillez les ll.: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Tâille, 1°. Le tranchant d'une épée. Il ne se dit plus en ce sens que dans cette expression, fraper d'estoc et de tâille, de la pointe et du tranchant. On le dit figurément de toute sorte de combats, du jeu, de la dispute.
   C'est la dernière fois qu'il joûe, absolument.
   On le peut voir encor sur le champ de bataille:
   Il frape, à droite, à gauche, et d'estoc et de tâille:
   Il se défend, Madame, encor comme un lion.
       Le Joueur.
= 2°. La coupe d'un habit, des arbres. = 3°. La coupe des pierres dûres. "Cet ouvrier entend bien la tâille des pierres. "Pierres de tâille, propres à être tâillées. = On le dit aussi de la manière, dont on travaille les pierres précieuses; et de celle dont on coupe une plume à écrire. = 4°. Division d'un marc d'or ou d'argent en une certaine quantité de pièces égales. "Les louis sont à la tâille de trente au marc. = 5°. L'opération de la tâille, qu'on fait pour tirer les pierres de la vessie. = 6°. La statûre du corps. "Belle, grande, riche tâille; tâille médiocre ou moyenne, etc. Avoir la tâille aisée, dégagée. Il est de ma tâille. = Il se dit principalement de la conformation du corps depuis les épaules jusqu'à la ceintûre. "Avoir la tâille gâtée. "Habit, qui fait bien la tâille, ou, qui gâte la tâille. "Cette femme est grasse et courte: elle n'a point de tâille. = 7°. Bois, qui comence à revenir, aprês avoir été coupé. "Une jeune tâille; une tâille de deux ans. "Le gibier se retire dans les tâilles. = 8°. Petit bâton fendu en deux parties égales, sur lesquelles le vendeur et l'acheteur font des coches pour marquer ce que l'un fournit à l'aûtre. "Tâille du pain, de la viande, etc. = 9°. Certaine imposition de deniers, qui se lève sur le peuple. "Être mis, imposé à la tâille. "Être exemt de tâille. "Collecteur, receveur des tâilles. = 10°. Chaque fois que le Banquier, qui tient le jeu, achève de retourner toutes les cartes. "Il a gâgné à la première tâille; mais il a perdu à la seconde. = 11°. En termes de Musique, celle des quatre parties, qui est entre la basse et la haute-contre. "Chanter la tâille:Une belle voix de tâille. — "Une bone, une belle tâille se dit du Musicien, qui a une belle voix de tâille. = Haute-tâille, qui aproche de la haute-contre. Basse-tâille, qui aproche de la bâsse. = 12°. Bâsse-tâille, en sculptûre, bas relief. = 13°. Tâille-douce, gravûre faite au burin seul sur une planche de cuivre. — Taille de bois, qui est faite sur une planche de bois. L'un et l'aûtre se disent respectivement d'une estampe tirée sur une tâille-douce, ou sur une tâille de bois.
   TâILLER, c'est 1°. Couper avec le marteau, le ciseau, ou tel aûtre instrument, ce qu'il y a de superflu. "Tailler une pierre, un bloc de marbre. "Tâiller la vigne, des arbres, des palissades. "Tâiller une plume à écrire; un diamant, etc. = 2°. Couper en plusieurs morceaux. "Tâiller la soupe; du pain par morceaux. "Tâiller un habit, un manteau, des chemises. "Tâiller de l'ouvrage à quelqu'un. — Voy. BESOGNE, CROUPIèRE, DRAP, ÉTOFE, MORCEAU. = 3°~. Faire une incision, pour tirer la pierre de la vessie. Il a été tâillé deux fois. = 4°. V. n. Tenir les cartes et jouer contre plusieurs. "Tâiller à la Bassette, au Pharaon. "Qui nous tâillera. — Nous est au datif. = 5°. Tâillé: homme bien tâillé, qui a une belle tâille, qui est bien fait. Voy. COTE. = 6°. Tâiller en pièces est une expression fort souvent employée par les Historiens. "Après en avoir tâillé la plupart en pièces, il mit le reste en fuite. Maimb. Hist. des croisades. = 7°. Tâiller, imposer à la tâille. C'est un mot de M. Moreau: l'ACAD. ne le met pas en ce sens. "Tailler arbitrairement leurs sujets.

Synonymes et Contraires

taillé

adjectif taillé
1.  Qui a telle carrure.
bâti, charpenté, découplé, proportionné -littéraire: membré.
2.  Qui a les aptitudes pour.
Traductions

taillé

גדוע (ת), גזום (ת), גזור (ת), חטוב (ת), חצוב (ת), מסותת (ת), קצוץ (ת), חָצוּב, קָצוּץ

taillé

cut

taillé

tagliato

taillé

[tɑje] adj
[moustache, ongles, arbre] → trimmed
taillé en pointe → sharpened to a point
taillé pour [personne] [+ emploi, rôle] → cut out for