talion


Recherches associées à talion: loi du Talion

talion

n.m. [ lat. talio, de talis, tel ]
Punition identique à l'offense, qui inspira la législation hébraïque.
Loi du talion,
loi qui exige que le châtiment infligé soit identique au tort subi : La loi du talion est résumée par la célèbre formule biblique « œil pour œil, dent pour dent » ; fig., façon de se venger en rendant la pareille.

TALION

(ta-li-on) s. m.
Punition qui consiste à traiter un coupable de la même manière qu'il a traité les autres.
Les États despotiques, qui aiment les lois simples, usent beaucoup de la loi du talion [MONTESQ., Esp. VI, 19]
Les peines de ces derniers crimes [ceux contre la tranquillité et la sûreté] sont ce qu'on appelle des supplices ; c'est une espèce de talion qui fait que la société refuse la sûreté à un citoyen qui en a privé ou qui a voulu en priver les autres [ID., ib. XII, 4]
Fig.
Vous sentez bien qu'ils ont raison, Et qu'il faut punir le coupable ; L'heureuse loi du talion Est des lois la plus équitable [VOLT., Ép. 73]
Condamné à son tour, il [Charles Ier] déclara que sa mort était un juste talion de celle de Strafford [CHATEAUBR., Stuarts, Ouverture du long parlement]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. talio ; espagn. talion ; ital. talione ; du lat. talionem, de talis, tel.

talion

TALION. n. m. Pénalité qui consiste à infliger au coupable le traitement même qu'il a fait subir ou voulu faire subir à sa victime. La loi du talion veut que l'on crève un oeil à celui qui a crevé un oeil à un autre. OEil pour oeil, dent pour dent, c'est la loi du talion. Souffrir la peine du talion.

talion

Talion, Maniere de punition ancienne, Talio.

talion


TALION, s. m. [Tali-on.] Punition pareille à l'ofense. "La loi du talion ordone que le meurtrier soit puni de mort, que le faux témoin reçoive le même châtiment qu'il voulait faire soufrir à celui qu'il acusait, etc.