talmud


Recherches associées à talmud: Torah

TALMUD

(tal-mud ; on fait sonner le d) s. m.
Ancien recueil des lois, des coutumes, des traditions et des opinions des Juifs compilées par leurs docteurs (on met un T majuscule). Le Talmud de Jérusalem. Le Talmud de Babylone, qui est le plus estimé.
Ils ont un livre qu'ils nomment Talmud, c'est-à-dire doctrine, qu'ils ne respectent pas moins que l'Écriture elle-même ; c'est un ramas des traités et des sentences de leurs anciens maîtres [BOSSUET, Hist. II, 8]
Le Talmud contient un million de fables, toutes plus impertinentes les unes que les autres [HUET, Orig. des romans, p. 37, dans POUGENS]
Il y a des chrétiens qui, à l'imitation des juifs, regardent le Talmud comme une mine abondante d'où l'on peut tirer des trésors infinis [DIDER., Opin. des anc. phil. (Juifs).]
Se dit absolument du Talmud de Babylone.
Le Talmud de Babylone a été terminé l'année même de la mort de Rabina, chef de l'école de Sura, et mort l'an 500 ; quelques-uns de ses collaborateurs lui ont survécu, notamment le rabbin Achaï, mort en 506 ; ce qui a pu faire penser que la clôture définitive de cet ouvrage a eu lieu en cette dernière année [LE GRAND RABBIN ULMANN, dans LEGOARANT]

ÉTYMOLOGIE

  • Hébreu, talmud, du verbe lamad, apprendre.

talmud

TALMUD. (On prononce le D.) n. m. Livre qui contient la loi orale, la doctrine, la morale et les traditions des juifs.
Traductions

talmud

Talmud

talmud

Talmud

talmud

Talmoed

talmud

גמרה (נ), תלמוד (ז), תַּלְמוּד