tantinet

un tantinet

loc. adv. [ de tant ]
Fam. Un peu : Elle est un tantinet moqueuse.

tantinet

(œ̃tɑ̃tinɛ)
adverbe
un peu Il est un tantinet jaloux.

TANTINET

(tan-ti-nè ; le t ne se lie pas) s. m.
Terme familier. Une très petite quantité. Je n'en veux qu'un tantinet. Un tantinet se dit aussi adverbialement.
Quant à son Salluste que j'ai persiflé un tantinet [MIRABEAU, Lett. orig. t. II, p. 451]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Combien qu'il n'ayme bruyt ne noise, Si luy plaist-il ung tantinet [VILLON, Testa.]
  • XVIe s.
    Si de mesme vous aultres beuvez un grand ou deuz petitz coupz en robbe, je ne y treuve inconvenient aulcun, pourveu que du tout louez Dieu ung tantinet [RAB., Pant. III, Prol.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de tant, par l'intermédiaire de tantin, qui s'est dit et qui se trouve dans l'italien tantino. On disait aussi tantelet : XVe siècle.
    Ce tantelet de bonnes gens qui demeurez sont en ton royaulme [, Perceforest, t. II, f° 43]

tantinet

TANTINET. n. m. Très petite quantité. Donnez-moi un tantinet de pain.

Il s'emploie aussi adverbialement. Elle était un tantinet fâchée contre vous. Ce mot est familier dans ces deux emplois.

tantinet

Un Tantinet, Aliquantulum, Tantulum, Tantillum.

Traductions

tantinet

tad

tantinet

[tɑ̃tinɛ]
un tantinet adv → a tiny bit