taper

taper

v.t. [ d'un rad. onomat. ]
1. Donner une tape à : Il a tapé sa petite sœur dans le dos frapper
2. Donner des coups sur qqch : Taper la table avec ses poings marteler
3. Écrire à la machine ; dactylographier : J'ai tapé ma lettre sur ordinateur je l'ai saisie
4. Fam. Chercher à obtenir de qqn de l'argent : Elle m'a tapée de 30 euros.
v.i.
1. Donner des coups à ; frapper : Taper sur un clou pour l'enfoncer. On tape à la fenêtre cogner
2. (Sans compl.) En Afrique, aller à pied.
Le soleil tape ou tape dur ou ça tape,
Fam. le soleil est très chaud.
Taper dans l'œil de qqn,
Fam. lui plaire.
Taper dans qqch,
Fam. y puiser largement : Elle a tapé dans ses économies.
Taper sur qqn,
Fam. dire du mal de qqn ; critiquer.

se taper

v.pr. Fam.
1. S'offrir qqch d'agréable : Se taper un bon repas.
2. Faire malgré soi une corvée ; devoir supporter qqn : C'est toujours moi qui me tape le ménage. J'ai dû me taper sa famille tout le week-end.
S'en taper,
Très fam. se moquer complètement de qqch.

taper


Participe passé: tapé
Gérondif: tapant

Indicatif présent
je tape
tu tapes
il/elle tape
nous tapons
vous tapez
ils/elles tapent
Passé simple
je tapai
tu tapas
il/elle tapa
nous tapâmes
vous tapâtes
ils/elles tapèrent
Imparfait
je tapais
tu tapais
il/elle tapait
nous tapions
vous tapiez
ils/elles tapaient
Futur
je taperai
tu taperas
il/elle tapera
nous taperons
vous taperez
ils/elles taperont
Conditionnel présent
je taperais
tu taperais
il/elle taperait
nous taperions
vous taperiez
ils/elles taperaient
Subjonctif imparfait
je tapasse
tu tapasses
il/elle tapât
nous tapassions
vous tapassiez
ils/elles tapassent
Subjonctif présent
je tape
tu tapes
il/elle tape
nous tapions
vous tapiez
ils/elles tapent
Impératif
tape (tu)
tapons (nous)
tapez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais tapé
tu avais tapé
il/elle avait tapé
nous avions tapé
vous aviez tapé
ils/elles avaient tapé
Futur antérieur
j'aurai tapé
tu auras tapé
il/elle aura tapé
nous aurons tapé
vous aurez tapé
ils/elles auront tapé
Passé composé
j'ai tapé
tu as tapé
il/elle a tapé
nous avons tapé
vous avez tapé
ils/elles ont tapé
Conditionnel passé
j'aurais tapé
tu aurais tapé
il/elle aurait tapé
nous aurions tapé
vous auriez tapé
ils/elles auraient tapé
Passé antérieur
j'eus tapé
tu eus tapé
il/elle eut tapé
nous eûmes tapé
vous eûtes tapé
ils/elles eurent tapé
Subjonctif passé
j'aie tapé
tu aies tapé
il/elle ait tapé
nous ayons tapé
vous ayez tapé
ils/elles aient tapé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse tapé
tu eusses tapé
il/elle eût tapé
nous eussions tapé
vous eussiez tapé
ils/elles eussent tapé

TAPER1

(ta-pé) v. a.
Donner une tape, des tapes. Tapez ce petit drôle.
Taper les cheveux, les relever avec le peigne, les crêper ; locution vieillie ; on dit crêper.
Dites à Montgobert qu'on ne tape point les cheveux, et qu'on ne tourne point les boucles à la rigueur, comme pour y mettre un ruban ; c'est une confusion qui va comme elle peut, et qui ne peut aller mal [SÉV., 15 avril 1671]
Taper un cheval, lui relever les crins, l'approprier, l'arranger.
Fig. Terme de peinture. Exprimer ses figures d'une manière hardie et négligée, en donnant çà et là quelques coups de pinceau. Terme de peintre en bâtiment. Frapper plusieurs petits coups de la brosse pour faire entrer la couleur dans tous les creux de la sculpture. Terme de peintre et doreur. Coucher les blancs d'apprêt pour la peinture et la dorure. Terme de gravure. Taper le vernis, l'étendre également sur la planche.
Fig. et familièrement. Porter à la tête, en parlant d'un vin capiteux.
Quand le vin tape L'époux qu'on drape, Que sur la nappe Il s'endort à point [BÉRANG., Cocag.]
Absolument. Ce vin tape fort. Ce vin tape à la tête.
V. n. Porter des coups.
Il faut taper sur le cousin, Taper sec, taper dur, et si bien qu'il le sente [DU CERCEAU, les Deux cousins, II, 9]
Taper du pied, frapper la terre, le plancher avec le pied.
Je suis dans la chambre de M. le chevalier, il est dans sa chaise, qui tape du pied gauche [SÉV., 28 janv. 1689]
Comme elle [Mlle Corneille, jouant la comédie] était naturelle, vive, gaie ! comme elle était maîtresse du théâtre, tapant du pied quand on la soufflait mal à propos ! [VOLT., Lett. d'Argental, 8 mars 1762]
Populairement. Taper sur les vivres, bien manger. Fig. Taper sur le ventre à quelqu'un, prendre un ton de familiarité excessive.
Fig. et populairement. Taper de l'œil, dormir.
Il y avait près d'une heure que je tapais de l'œil au mieux, quand je m'entends éveiller [COMTE DE CAYLUS, Hist. de M. Guill. Œuv. t. x, p. 50, dans POUGENS]
Se taper, v. réfl. Se donner des tapes l'un à l'autre. Ils se sont tapés à qui mieux.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et tapoient ces viretons [flèches] si au juste parmi ces testes que.... qui en estoit atteint, il avoit fait pour la journée [FROISS., II, III, 24]
    Les quelz orent un grant hutin Entr'eulx pour ta force du vin, Qui en cervel les ot tappez, Tant que l'un dist : vous y mentez [E. DESCH., Poés. mss. f° 408]
  • XVIe s.
    Frappez dessus comme sus seigle verde, ne les espargnez ; tappez, doublez, frappez, je vous en prye [RAB., Pant. IV, 12]
    Si bien qu'en peu de temps toute cette corne de l'armée turquesque quitte le combat, tappe à terre [gagne la rive], pour sauver les hommes comme ils purent [D'AUB., Hist. II, 81]
    Il fallut paier d'autre monnoie, quand l'amiral et Haumont tapperent à bord et cramponnerent de haut en bas [ID., ib. II, 208]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. taparel, battoir. Diez le tire du bas-allem. tappe, patte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. TAPER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    S'en vint [un faucon] ataignant à bandon Une [oie sauvage], fors de route asevrée, Si l'a si ferue et tapée Que contre tiere l'abati [, Perceval le Gallois, V. 5556]
  • XIIIe s.
    Voir [vrai], se n'eüsse tant affaire, Volentiers un peu les tapasse [ceux qui ne croient pas aux miracles] [GAUTIER DE COINCY, les Miracles de la sainte Vierge, p. 665, éd. abbé Poquet.]

TAPER2

(ta-pé) v. a.
Enfoncer des bouchons avec la tapette. En sucrerie, taper une forme, boucher la forme avec un bouchon de linge, pour que le sirop ne puisse s'en échapper. Terme de marine. Mettre la tape à un canon, à un écubier, etc.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il fist mettre sur le lieu où il avoit esté frappé ung petit de mousse pour cuider tappir et faire cesser le sang [DU CANGE, tapare.]

ÉTYMOLOGIE

  • Esp. tapar, boucher, couvrir ; du germanique : all. zapfen, boucher ; isl. tappi ; suéd. tapp. L'ital. zaffo, bouchon, est de même origine.

taper

TAPER. v. tr. Frapper, donner un ou plusieurs coups. Taper un enfant. Si vous désobéissez, je vous taperai. En ce sens, il est familier.

Il s'emploie aussi comme verbe intransitif. Taper sur quelque chose. Il lui tapa sur le ventre.

Taper du pied, Frapper la terre, le plancher avec le pied.

Le participe passé TAPÉ s'emploie adjectivement et se dit particulièrement de Certains fruits aplatis et séchés au four. Des pommes tapées. Des poires tapées.

Fig. et pop., Voilà une réponse bien tapée, un mot bien tapé se dit d'une Réponse faite à propos et piquante, d'une riposte qui a frappé juste.

Synonymes et Contraires

taper

verbe taper
1.  Frapper à la porte, etc.
2.  Venir heurter quelque chose.
3.  Donner des coups à quelqu'un.
battre, brutaliser, claquer, corriger, frapper, maltraiter, rouer de coups -familier: rosser, tabasser, talocher -littéraire: fouailler -populaire: cogner, dérouiller.

taper (se)

verbe pronominal taper (se)
1.  Populaire. Prendre en charge.
2.  Familier. S'offrir une chose agréable.
-familier: s'enfiler, siffler -populaire: s'envoyer.
Traductions

taper

(tape)
verbe transitif
1. frapper taper qqn
2. frapper pour produire un bruit J'ai tapé deux coups à sa porte.
3. écrire à la machine ou à l'ordinateur taper une lettre

taper

tippen, eingeben, fressen, schlagentype, pat, tap, clap, hit, smack, slaptikken, typen, machineschrijven, (uit)typen, branden, dichtmaken, een klap geven, geld loskloppen (bij), hameren, slaan (op), tikken (tegen), pingelen, meppenהקיש (הפעיל), פעם (פ'), קפח (פ'), שנורר(פ'), פָּעַם, קָפַחmecanografiarmaskinskrive, give lussingfrapeti, tajpiescribir a máquina, pegar una bofetada, teclearbanting, membanting, memukul, menekan, mengetikscrivere a macchina, digitare, pestare, picchiare, schiaffeggiarepisać na maszynie, dać klapsa, napisaćdigitar, bater de leve, datilografar, escrever à máquina, dar uma bofetada, dar uma tapa emпечатать, отпечатать, шлепатьيُصْفِعُ, يَطْبَعُ عَلَى الآلَةِ الكَاتِبَةplácat, psátδακτυλογραφώ, χαστουκίζωkirjoittaa koneella, läpsäyttääpljusnuti, tipkatiタイプする, ピシャリと打つ찰싹 때리다, 타이핑하다klaske, skrive på maskinskriva maskin, slåตบ, พิมพ์tokatlamak, yazmakđánh máy, tát打字, тип類型
verbe intransitif
1. donner un coup taper du poing taper sur qqn
2. le soleil chauffe fort

taper

[tape]
vt
(= frapper) [+ personne] → to hit; [+ sol, mur] → to hit
Maman, il m'a tapé! → Mum, he hit me!
taper un coup à la porte → to knock once at the door
(= dactylographier) [+ lettre, document] → to type, to type out
Je vais taper cette lettre → I'm going to type this letter., I'm going to type this letter out.
(sur clavier d'ordinateur) [+ mot, code] → to key in, to type in; [+ lettre, document] → to type, to key
Tapez votre mot de passe et validez → Key in your password and validate., Type in your password and validate.
(= composer) [+ numéro de téléphone] → to dial
tapez 1825 → dial 1825
(emprunter) taper qn de 10 euros → to cadge 10 euros off sb >
vi
[soleil] → to beat down
Le soleil tape → The sun's really beating down.
taper à la machine → to type
Tu sais taper à la machine? → Can you type?
taper sur qn (lit) → to thump sb, to hit sb (fig) (= critiquer) → to run sb down
taper sur qch [+ clou] → to hit sth; [+ table] → to bang on sth
taper à [+ porte] → to knock on
taper des mains → to clap one's hands
taper des pieds → to stamp one's feet
(= se servir) taper dans → to dig into [tape]
vpr/vt
[+ travail] → to get lumbered with, to get landed with
Il a dû se taper la resaisie de tout le document
BUT He ended up having to retype the whole document.
[+ nourriture] → to have; [+ bouteille] → to have, to down
On va se taper une choucroute? → Shall we have some sauerkraut?
(sexuellement) [+ personne] → to have it off with >, to sleep with
Tu crois qu'il se l'est tapée? → Do you think he's slept with her?
vpr/vi
s'en taper de qch (se moquer de) → not to give a damn about sth >
Je m'en tape de leur règlement → I don't give a damn about their rule.
Si tu savais comme je m'en tape! → I really couldn't give a damn!