tapissé, ée

TAPISSÉ, ÉE

(ta-pi-sé, sée) part. passé de tapisser
Garni de tapis.
Quand cette femme [une devineresse] aurait dit vrai Dans une chambre tapissée [LA FONT., Fabl. VII, 15]
Par extension.
La promenade, la collation dans un lieu tapissé de jonquilles, tout cela fut à souhait [SÉV., 47]
Le fond de l'œil étant tapissé par la choroïde aussi bien que par la rétine [MALEBR., Rech. vér. Éclair. sur l'opt. t. IV, p. 443]
Les temples étaient en grand nombre [au Mexique] et la plupart magnifiques, mais teints de sang et tapissés des têtes des malheureux qu'on avait sacrifiés [RAYNAL, Hist. phil. VI, 12]
Une géode tapissée de cristaux de strontiane sulfatée [BECQUEREL, Instit. Mém. acad. sc. t. XI, p. 3]