tapissier, ière

TAPISSIER, IÈRE

(ta-pi-sié, siè-r') s. m. et f.
Celui, celle qui fait ou qui vend toute sorte de meubles de tapisserie et d'étoffe, et qui se charge aussi de tendre les tapisseries dans une maison, de garnir les fauteuils. Dans les grandes maisons il y a des valets de chambre tapissiers. Fig.
Le prince de Conti appelait le maréchal de Luxembourg le tapissier de Notre-Dame [à cause des drapeaux ennemis qu'il prenait et qu'on y suspendait] [VOLT., Louis XIV, 16]
Tapissier-décorateur, celui qui pose les tapisseries ou tentures d'appartement, les rideaux, les dais de lit, les portières, recouvre les meubles, tend les tapis sur le parquet, et s'occupe, en un mot, de toutes les parties de l'ameublement.
S. f. Tapissière, ouvrière qui fait de la tapisserie, qui travaille en tapisserie à l'aiguille.
Ainsi ....Se plaignait l'araignée autrefois tapissière, Et qui lors, étant filandière, Prétendait enlacer tout insecte volant [LA FONT., Fabl. x, 7]
Tapissière, voiture légère ouverte de tous côtés qui sert principalement au transport des meubles ; on l'emploie aussi pour les déménagements, pour le transport de certaines marchandises ; elle s'emploie aussi pour les promenades populaires dans les environs de Paris.
Adj. Maître tapissier. Garçon tapissier. Marchand tapissier, celui qui vend des tapis.
La communauté des marchands tapissiers est très ancienne à Paris ; elle était autrefois partagée en deux : l'une sous le nom de maîtres marchands tapissiers de haute lisse, l'autre sous celui de courtepointiers, [, Dict. des arts et m. Tapissier]
Jean Poquelin, marchand maître tapissier et bourgeois de Paris, tapissier ordinaire de la maison du roi [EUD. SOULIÉ, Recherches sur Molière, inventaire, p. 130]
Terme de zoologie. Abeilles tapissières, abeilles qui coupent les pétales des fleurs pour en tapisser leur nid. S. f. pl. Tapissières, tribu de la famille des aranéides.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconques veut estre tapicier de tapiz sarrazinois à Paris, estre le puet franchement, pour tant que il euvre as us et aus coustumes del metier [, Liv. des mét. 126]
  • XVe s.
    Estienne Boutet, tappicier de la feue royne [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 353]

ÉTYMOLOGIE

  • Tapisser.